Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Transports, routes, SNCF > Mobilités : résultats de l’étude, octobre 2012

Mobilités : résultats de l’étude, octobre 2012

Ecrit le 17 octobre 2012

 Mobilités et changement de mentalité

Au Conseil de Développement de Châteaubriant, Adeline Genevée, étudiante en Master 2, a présenté son étude sur les mobilités au Pays de Châteaubriant  , en ce territoire de faible densité (48 habitants au km2) avec une forte dispersion de l’habitat en petites communes et hameaux. Alors, bien entendu, la voiture représente 66 % des déplacements, vient ensuite la marche à pieds (20%), puis les transports en commun (9%) et les Deux-Roues (5%). Les transports collectifs sont assurés par le Conseil Général avec les bus Lila et le transport à la demande, le Conseil Régional (le bus Châteaubriant-Angers et bientôt le tram-train), et des initiatives privées ou associatives (comme le Transport Solidaire   du RAP  ).

Adeline Genevée

Une constante : les lignes de bus convergent vers Nantes et 7 % des passagers, seulement, sont des travailleurs. Du côté de la voiture, les aires de co-voiturage se développent, avec le soutien du Conseil Général : 12 aires sur le Pays de Châteaubriant  , et une en préparation à St Julien de Vouvantes, sans compter les aires sauvages ! (En revanche le territoire de Rougé est bien pauvre !).

Il ne faut pas oublier le transport scolaire qui, c’est peu connu, peut prendre des passagers non scolaires, à condition qu’il y ait de la place et à condition de réserver la veille (réserver au SITS de Moisdon : 0800 80 11 90)

 Rabattement et navettes

Demain, le Tram-train. Les lignes de bus Lila vont évoluer, de façon à rabattre les gens vers le train. Mais cela ne suffira sans doute pas à répondre aux besoins ponctuels. Le Conseil de Développement a donc recensé des initiatives intéressantes. Par exemple, celle de nos voisins de la Com’Com’   des Vallons de Vilaine qui a mis en place des navettes, vers la gare de Janzé ou de Corps-Nuds, vers le bus à Bain-de-Bretagne, Messac et Poligné ou vers les bourgs (Lalleu, le Sel, Tresbœuf, Teillay, Pancé, etc). Il suffit de réserver la veille, le véhicule prend les personnes à domicile et les ramène !

Renseignements au 0810 35 10 35 ou sur le site internet 
en tapant le mot navette dans le moteur de recherche.

 Auto-stop sécurisé

Les initiatives sont multiples : Questembert par exemple a mis en place un système d’auto-stop appelé Quest’en Pouce où le stoppeur et le preneur se sont préalablement enregistrés, de façon que les parcours soient sécurisés – 02 97 26 11 38.

A Melesse, la Com’Com’   a organisé un service communautaire : la location de 40 vélos à assistance électrique – Contact : 02 99 69 86 05.

Ce qui se fait à Questembert (7000 habitants) et à la Com’Com’   du Val d’Ille (18 000 habitants), ne pourrait-il se faire à Châteaubriant (12 000 habitants) et dans la Com’Com’   du Castelbriantais (34 000 habitants) ? Si, bien sûr, mais c’est une question de choix politiques ! Evidemment, si on choisit de faire une nouvelle voie verte … Qu’en pensent les maires des petites communes ?

Il existe un nouveau programme européen, appelé « Smooth » ce qui peut se traduire par « optimisation de la sécurité et de la mobilité pour des modes de transport et une santé durables ». Peut-être que la Com’Com’   pourrait y réfléchir ??

 RAP   et Mobil’Actif

Dans la région de Châteaubriant, l’association RAP   a mis en place un transport solidaire   (Contact 02 40 55 59 32) et l’association Les Eaux Vives a lancé Mobil’Actif (Contact 02 40 51 02 02) avec des véhicules disponibles à Nozay et à Châteaubriant (auprès du siège de l’ACPM  )

 Louer sa bagnole

Il existe des garages (comme Locméca à Louisfert) qui louent des voitures à un prix intéressant. Il existe aussi un site internet où ce sont des particuliers qui prêtent, à des prix super-intéressant : il y en a même dans la région de Châteaubriant ….