Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Erbray, logement d’urgence

Erbray, logement d’urgence

Ecrit le 2 mai 2013

 Logement d’urgence et salle d’expositions

Une vieille maison vient d’être rénovée à Erbray, tout à côté de la mairie, de l’autre côté de la voie où passait, au siècle dernier, « le petit train d’Erbray ». La rénovation de ce bâtiment s’inscrit dans la démarche des équipes municipales qui se succèdent. « Nous voulons donner à notre bourg un accueil plus chaleureux en rendant aux matériaux nobles leur place et leur valeur ajoutée. Ici la pierre, avec son enduit de ton beige, éclaire l’esplanade de la mairie et nous incite à pénétrer à l’intérieur, alors que l’enduit ciment noirci au fil des ans, obscurcissait la place » dit le maire Jean-Pierre Juhel.

Erbray, logement d'urgence

Le bâtiment a gardé son volume d’origine. A l’arrière, un escalier métallique pourvu d’un palier intermédiaire permet l’accès à l’étage par une fenêtre transformée en porte. « Les menuiseries extérieures en aluminium de couleur bordeaux sont du même coloris que celles de la mairie et participent à l’identité que nous voulons donner à notre bourg » dit encore le maire. Au rez de chaussée, il y a une salle de 70 m2 qui peut accueillir des réunions (une cinquantaine de personnes), elle est équipée d’un espace informatique. Dans l’immédiat, elle accueille l’exposition « Communiquer c’est résister ».

A l’étage, il y a deux bureaux, une petite cuisine et un wc-salle d’eau. Il il sera possible d’y faire des réunions, ou de devenir logement d’urgence si nécessaire, pour Erbray (et pour le canton à l’occasion). Une dizaine de places de parking (dont une handicapée) et un espace vert complètent l’ensemble.

Acquisition en 2001 (pour 26 000 €), travaux : 208 000 €. Total 234 000 € financés en quasi totalité par la commune (sauf une somme de 1000 € obtenue du groupe Total au titre de la compensation carbone !). Tous les chiffres sont vérifiables et tenus à la disposition de la population. A noter que, depuis le début du mandat, la municipalité d’Erbray n’a réalisé aucun emprunt.

Le maire a remercié la commission des bâtiments « qui toutes les semaines s’est réunie, encadrée par l’architecte Gilbert Masson » et les services administratifs et techniques de la mairie, et s’est réjoui d’inaugurer le bâtiment avec l’exposition « Communiquer c’est résister » : 13 panneaux faisant découvrir l’importance de la communication, « moyen majeur et indispensable pour mener à bien la résistance qui s’imposait face à l’envahisseur ». Il a salué particulièrement Eliane Nunge « qui, en dehors de tout état de service, nous chouchoute en particulier lors de la visite de nos enfants au musée de la Sablière ».


Ecrit le 2 mai 2013

 Vieillissement

Entre vivre en maison de retraite ou continuer à vivre chez soi,
il existe une alternative : l’Habitat intermédiaire.

Lorsque le logement devient inadapté, trop loin des services, que l’état de santé se dégrade et
que l’isolement se fait sentir, il faut penser un autre style d’habitat entre l’individuel et le collectif.

La Commune d’Erbray en partenariat avec le Conseil Général lance une réflexion sur l’habitat et le vieillissement auprès des personnes de 65 ans et plus. Un questionnaire est à votre disposition à la Mairie. D’Erbray – Réponse demandée avant le 31 mai 2013.