Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > a. Rentrées scolaires > Rentrée scolaire 2014

Rentrée scolaire 2014

Ecrit le 10 septembre 2014

Première visite des élus, ce mardi 2 septembre 2014 : bonne nouvelle, il y a davantage d’élèves inscrits à l’école élémentaire de Béré. C’est une double bonne nouvelle :

  • 1) augmentation du nombre d’enfants
  • 2) pas de perte d’enfants vers le privé, en raison de la non-mise en place de la réforme des rythmes scolaires.

Hélas la joie est de courte durée : l’école publique de Béré a certes gagné 23 élèves (passant de 117 à 140), ce qui permet d’obtenir l’ouverture d’une sixième classe, mais, globalement, le nombre d’élèves a baissé dans les écoles élémentaires de Châteaubriant (passant de 850 à 832).

Quant au départ du public vers le privé, en raison des rythmes scolaires, elle se chiffre à deux familles seulement à l’école élémentaire de Béré.

Surprise : l’enseignement privé continue sa baisse à Châteaubriant. On y comptait 2010 enfants et jeunes en 2013-2014 et seulement 1907 en 2014-2015, ce qui fait une perte de 103 soit 5 %.

 Maternelles : peu de variation

Classes maternelles
Ecoles 2003 2012 2013 2014
Béré 88 74 83 84
Monet 109 81 66 65
Viaud 75 66 74 73
Cadou 75 70 77 78
Nazareth 143 107 111 110
Trinité 62 67 59 55
Total 552 465 470 465

 Elémentaires : l’augmentation de l’an dernier a été éphémère.

Classes élémentaires
Ecoles 2003 2012 2013 2014
Béré 171 117 118 140
Cadou 116 134 128 117
Terrasses 123 67 77 78
Monet 148 140 152 139
Nazareth 317 272 267 255
Trinité 90 104 108 103
Total 965 834 850 832

 Collèges

Du côté des collèges, il y a 14 élèves de plus entre 2013 et 2014. Le public a gagné 35 élèves, le privé a perdu 21 élèves.

Collèges
Collèges 2003 2012 2013 2014
Schuman 429 507 533 549
Ville aux Roses 528 554 577 596
St Joseph 775 831 784 763
Total 1732 1892 1894 1908

L’augmentation du nombre de collégiens reflète le dynamisme démographique des communes extérieures.

 Lycées classiques

Lycées classiques : 16 élèves en moins, partagés entre public et privé.

Lycées classiques
Lycées 2003 2012 2013 2014
Môquet 513 475 458 450
St Joseph 440 445 401 393
Total 953 920 859 843

 Lycées professionnels

Lycées professionnels : perte de 62 élèves dans le privé (Nazareth et St Joseph) et gain de 57 élèves au lycée Lenoir.

Lycées professionnels
Lycées 2003 2012 2013 2014
Lycée Lenoir 492 546 593 650
Privé 248 227 280 228
Maison Familiale 91 140 161 152
Total 831 913 1034 1030

 Total

Au total, dans les écoles (y compris la Maison Familiale Rurale)

  • 2003 : 5033 élèves
  • 2011 : 5058 élèves
  • 2012 : 5024 élèves
  • 2013 : 5107 élèves
  • 2014 : 5078 élèves

A ces chiffres il faut ajouter l’institut de formation en soins infirmiers (180 en 2014, comme en 2013) et l’école de beauté-coiffure (45 élèves en 2013 et 51 en 2014).

 Bio doublé et travaux

Dans le cadre du nouveau marché de restauration en liaison froide, la municipalité de Châteaubriant a décidé de doubler le nombre d’éléments bio servis chaque semaine dans les cantines, en passant de 5 composantes et 1 pain bio à 10 composantes et 2 pains bio. Concernant les infrastructures, la période estivale a été mise à profit pour réaliser les travaux nécessaires dans les écoles : coût 83 000 € Par exemple, écoles maternelles :

  • > Ecole maternelle de Béré : divers travaux de peinture (local rangement extérieur, coffres de rangement), travaux d’aménagement d’une nouvelle salle de cantine dans une salle libérée par l’hôpital de jour.
  • > Ecole maternelle Claude Monet : peinture du dortoir et des bancs dans la cour, installation d’une VMC dans les sanitaires...
  • > Ecole maternelle Marcel Viaud : peinture du couloir dans l’ancien bâtiment...
  • > Ecole maternelle René-Guy Cadou : abaissement de plafond dans une classe, réfection sanitaires adultes...

 Ecoles élémentaires :

  • > Ecole élémentaire de Béré : peinture de la salle informatique...
  • > Ecole élémentaire Claude Monet : peinture et pose d’un sol souple dans une classe...
  • > Ecole élémentaire des Terrasses : abaissement de plafond dans une classe, câblage informatique dans deux classes...
  • > Ecole élémentaire René-Guy Cadou : peinture de la bibliothèque...

(les chiffres que nous donnons ci-dessus sont ceux du jour de la rentrée 2014, comparés à ceux de la rentrée 2013, ils sont sujets à variations. Par exemple l’école des Terrasses est montée à 80 élèves, en raison d’inscriptions tardives. Dans cette école, le seuil de 81 n’étant pas atteint, il n’y a pas eu création d’une quatrième classe, de ce fait il y a une classe à 30 élèves et une classe à 28, la troisième ayant 22 élèves)

 Accueil périscolaire

Communiqué de presse groupe des élus de la voie citoyenne du 2 septembre 2014

Suite au report (1) de publication de « Chateaubriant magazine » (journal municipal) les élus du groupe de la voie citoyenne ne veulent pas passer sous silence les conditions de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires.

Les maires de la communauté de communes ont refusé de proposer un aménagement des rythmes scolaires pour le 6 juin, ainsi que la loi l’exigeait. Ils ont été les seuls du département à adopter une telle attitude. Face à cette situation, l’inspection académique a fixé les nouveaux horaires s’appliquant à la rentrée.

Cette position de principe des maires a privé les parents et les équipes éducatives de la concertation nécessaire pour élaborer un projet au bénéfice des enfants.

Un service minimum se met en place sous la pression des parents : Un accueil payant de type garderie tient lieu de temps d’activités péri scolaires pour les 3/4 d’heure libérés en fin de journée scolaire, le personnel ATSEM mis à disposition dans les classes maternelles le mercredi matin est en nombre très limité (une seule personne est affectée dans chaque école maternelle pour l’ensemble des classes) ; enfin, rien n’est prévu le mercredi midi, pas d’accueil péri-scolaire, ni de restauration, ni de navette vers le centre de loisirs. De nombreux parents et enfants vont ainsi se retrouver en grandes difficultés. Et pourtant la commune de Châteaubriant va bénéficier du fonds d’amorçage prévu par l’Etat à hauteur de 50 euros par enfant soit 37 500 euros pour l’année scolaire 2014/2015.
(fin de communiqué)(1)


NOTES:

(1) le communiqué ci-dessus aurait dû paraître dans le bulletin municipal de Châteaubriant de septembre 2014 mais celui-ci a été différé d’un mois. Le bulletin de la Com’Com’ parle, lui, des rythmes scolaires et ne donne aucune place à la contradiction. Il dit bien que le projet de territoire de la Com’Com’ du Castelbriantais n’est pas encore élaboré. Une première réunion de concertation est prévue (enfin) le 9 septembre 2014 (certains directeurs d’école la réclament depuis janvier !). La Com’ Com’ n’a pas voulu mettre en place un service de restauration le mercredi midi. Une collectivité plus réduite (la Com’Com’ de Derval) a heureusement été plus compréhensive et respectueuse des enfants !