Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Démocratie locale > Réunions de secteurs, février-mars 2015 (1)

Réunions de secteurs, février-mars 2015 (1)

Ecrit le 4 mars 2015

Première réunion de ’’secteur’’ ce 24 février à Châteaubriant, une vingtaine de personnes dans la salle. En enlevant les élus, il reste tout au plus une quinzaine de citoyens ordinaires. Moyenne d’âge : élevée. Sur l’estrade : le maire, Yvon Gicquel, Monique Bigot, Arnaud Laverne, Adeline Gaigeard, Mathieu Sinenberg : ils ne se présentent pas, croyant sans doute être tous connus. Erreur !

D’abord un chouette film de présentation de la ville de Châteaubriant, que vous pouvez voir ici : http://urlz.fr/1DnP

Les photos sont magnifiques (bravo le service de communication), le tableau est idyllique : la vie à Châteaubriant est merveilleuse, d’ailleurs « on » a eu plein de prix ! Hôpital ami des bébés. Ville amie des enfants. Ville la plus sportive, et même ’’Pôle d’excellence territoriale’’ au service des personnes âgées. Après tout cela, il n’y a qu’à dire merci et au revoir. Les gens présents n’ont même pas applaudi ! Espèce d’ingrats !

Bon, passons aux questions. Courageusement Nelly Boucherie et Anne Le Déan se lancent, tout à fait poliment et gentiment, mais accrocheuses ! Le maire répond : on regardera, nous ferons, vous verrez. Mais il ne se prive pas d’envoyer une pique à Nelly Boucherie : « Vous êtes dans l’opposition. Vous posez des questions car il faut bien que vous existiez ! ». Bé oui, heureusement que les deux filles étaient là pour animer un peu. Donc …

Nelly : problème de déplacements à Châteaubriant, avec le Castelbus on peut descendre des HLM de la route de Vitré vers le Centre-Ville mais il n’y a pas de bus pour remonter. Réponse : il y a deux types de transports, un rapide et l’autre comme autrefois. On a entendu des remarques qui nous ont été faites. La réflexion est en cours. Mais, vous savez, ça coûte de l’argent.
[Ndlr : iléou le transport comme autrefois ? Après de multiples demandes en mairie, nul n’a été capable de fournir un horaire !].

Nelly : accès vélo entre la gare et la cité scolaire. Vous m’aviez dit, il y a au moins 5 ans, que des aménagements étaient possibles. C’en est où ? Réponse : « c’est à l’étude, cela fait partie de l’aménagement de la cité scolaire, travail non terminé, nous attendons l’évolution, il faudrait une entente entre les partenaires autres que la ville de Châteaubriant ». On ne saura rien de plus.

Une dame (qu’on ne connaît pas !) habite place de la Motte du côté du restaurant ’’La Croisette’’, elle trouve que la place manque d’animation.
Que n’a-t-elle dit là ! Le maire lui répond ’’qu’il y a eu plein de monde la veille de Noël, et qu’il y en aura pour la fête de la musique et que l’aménagement de la place a redonné du dynamisme au marché, et que la place est mieux qu’avant et qu’il y a des expositions, et des spectacles, et que les gens aiment s’y asseoir et s’y retrouver’’. Mais la dame insiste poliment, elle dit que ’’c’est bien triste’’, que les jeunes n’ont que les escaliers près de chez elle pour manger leurs sandwiches le midi ’’et laisser traîner les papiers’’. Réponse du maire : ’’oui mais il y a une caméra de vidéo-protection’’. ’’Et si vous avez des idées d’animation, proposez-les’’. La dame propose des chalets, comme sur la place de la mairie au moment de noël. ’’Si les commerçants le souhaitent, on peut mettre des chalets’’ dit le maire. ’’Et puis nous avons des projets d’animation le dimanche à Châteaubriant’’ continue le maire qui ne souhaite pas en dire plus. ’’Vous verrez’’.

Un monsieur se plaint des trottoirs trop étroits rue St Georges   et d’un voisin dans la haie bouffe tout l’espace. « Nous réinterviendrons auprès de ce voisin ». [Ndlr : pourquoi ne pas lui acheter une bande de terrain pour élargir le trottoir ].

Un monsieur regrette les travaux en cours sur la petite place au bout de la rue Cambronne et signale que la végétation envahit la ligne RFF qui n’est plus utilisée par les ABRFi. Réponse : « On ne va pas laisser la voie devenir une friche ».

Un monsieur dit que, pour l’anniversaire de la Libération, place des Alliés, le vin d’honneur a eu lieu en mairie. ’’S’il avait eu lieu salle omnisports, nous aurions pu y aller’’. Réponse : ’’on retient la suggestion, on verra ce qu’on peut faire’’.

Et Nelly réenchaîne : l’école de centre-ville, où en est-on ? Réponse du maire : ’’l’étude a été lancée il y a deux ans et demi, le CAUE nous a suggéré d’étendre la réflexion à l’ensemble du quartier. Vous en saurez davantage bientôt. On a le projet de faire quelque chose de réussi (évidemment !). On fera le bilan à la fin de notre mandat’’.

[Ndlr : en attendant la place du château est bien vide. Pour les voyageurs venant de la gare, c’est bien triste. L’unique café a fermé, heureusement qu’il reste le tabac-journaux de M. Cocaud et l’office de tourisme  . Heureusement aussi que M. Georget (de Jans) a installé un distributeur de pain (il est bien bon son pain !). Il y aurait un gros effort d’animation à faire, là aussi.].

Anne le Déan insiste : Et pour les anciens bains-douches, qu’allez-vous faire ? Réponse du maire : ’’cela fait partie du projet Aristide Briant’’. Anne enchaîne : ’’Que prévoyez-vous ?’’. Réponse du maire : ’’Rien pour l’instant. Il y a des gens qui brassent du vent, nous on annonce seulement ce qu’on pourra réaliser. En attendant, on entretient les bâtiments communaux’’.

Nelly Boucherie : ’’Justement, l’ancien CCAS  , rue du Château, est mal entretenu’’ - ’’J’habite en face, je trouve que les huisseries sont bonnes’’ rétorque Mathieu Sinenberg. [Hum ! Hum ! C’est pas l’avis de Nelly !]. M. Sinenberg ne doit pas voir très clair …

Anne : « A la médiathèque  , il n’y a pas de publication satirique. Allez-vous souscrire un abonnement à Charlie-Hebdo ? » - Réponse du maire : ’’on regardera’’. Le maire ajoute qu’il se réjouit de la Liberté de la Presse ! [NDLR : et La Mée se réjouit aussi, beaucoup, beaucoup, car elle a des souvenirs à ce sujet !!]

Allez, il est 21h30. Encore une petite question ? Oui, les gens se garent mal dans la rue Cambronne et ne respectent pas le stationnement alterné ! C’est là qu’on apprend que ce type de stationnement n’est plus en vigueur mais que les gens ont gardé l’habitude. « Les us et coutumes, vous savez » ………