Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Emploi, zone de Châteaubriant > 2015 > Chômage, pourcentages et trompe l’oeil

Chômage, pourcentages et trompe l’oeil

Ecrit le 01 juillet 2015

Arnaud Laverne a répondu au communiqué de La Voie-Citoyenne

M. Arnaud Laverne, chef d’entreprise, adjoint à la mairie de Châteaubriant et Vice-Président de la Com’Com’   du Castel-briantais, est un grand communicant et il adore les pourcentages et les graphiques « parlants », mais disant n’importe quoi !

Ainsi, dans Ouest-France du 20 juin 2015, il a publié un bô graphique biaisé : les chiffres de l’axe vertical commencent à 50 % et non pas à zéro. Pour ceux qui ne jettent qu’un œil distrait, on a le sentiment que le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté à Châteaubriant deux fois moins qu’à Ancenis et Segré et cinq fois moins qu’à Vitré et Sablé. Youpiii ! On est les meilleurs (c’est bien vrai !) et on ne sait pas précisément sur quels chiffres précis il s’appuie. A notre demande, il a répondu que c’est ici  …………. mais ………...

1) ces chiffres concernent les demandeurs d’emploi. Les comparaisons entre des communes ne veulent pas dire grand chose : 500 chômeurs à Châteaubriant ce serait moins grave (pour la commune) que 500 chômeurs à La Chapelle Glain.

2) ce sont des chiffres bruts, non corrigés des variations saisonnières. M. Laverne ne précise d’ailleurs pas quels chiffres il retient.
Par ailleurs le périmètre des zones d’emploi a changé en 2010, Cela n’a donc pas de sens de remonter aux années 2001 comme il le fait.

3) il est donc plus valable de s’intéresser au taux de chômage établi par rapport à la population active.

Voyons donc l’évolution du taux de chômage 2003-2014 recalculé sur le périmètre des zones d’emploi de 2010 (1) :

Taux de chômage 2003-2014
Communes 2003 2014 Augmentation
Châteaubriant 6,5 8,5 30,8 %
Ancenis 5,1 6,0 17,6
Segré 4,4 7,1 61,4
Vitré 4,2 5,4 28,6
Sablé 5,6 8,4 50,0
Taux de chômage en 2014

On voit ainsi que Châteaubriant a augmenté son taux de chômage plus qu’à Ancenis et Vitré et beaucoup moins qu’à Segré et Sablé. Et nous donnons la source .

Mais voyons le taux de chômage en 2014 :

Ainsi, en reprenant les cinq villes retenues par M. Laverne, Châteaubriant a bien le taux de chômage le plus fort en 2014.

 Les revenus

En ce qui concerne les revenus, comme le dit Châteaubriant-Actualités, la zone d’emploi de Châteaubriant est mal placée : ’’des 304 zones d’emploi de France métropolitaine, classées par ordre décroissant de revenu médian, Châteaubriant est classée au 289e rang national, et au dernier rang régional’’. Voir ici.

Et puisque M. Laverne a retenu cinq communes, allons-y voir en utilisant le calculateur de l’Insee

Revenu médian 2012 pour les ménages

Revenu médian des zones d’emploi (pour 2012, actualisé en juin 2015) :

Châteaubriant : 17 666 €
Ancenis  : 18 881 €
Segré  : 18 107 €
Vitré  : 19 439 €
Sablé  : 18 363 €
Nantes  : 20 616 €

(le revenu médian partage la population en deux parties. Pour Châteaubriant cela signifie que la moitié des ménages a un revenu inférieur à 17 666 €/an et que l’autre moitié a un revenu supérieur).

On voit en effet que Châteaubriant est la première, à partir du bas.

Alors quand M. Laverne parle d’un dynamisme local, il est plus dans l’incantation que dans la réalité avec l’intention, exprimée, de « défendre des projets créateurs d’emplois pour le Castelbriantais tels que l’aéroport Notre Dame des Landes ».

 à propos de Notre Dame des Landes

Tiens, à propos … Alain Mustière, président des « Ailes pour l’Ouest » a tenu une réunion le 22 juin à St Aignan de GrandLieu, sur le projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique vers Notre Dame des Landes, annonçant qu’il avait invité le président de la FDSEA du Tarn pour parler du projet agricole de barrage sur SIVENS.

Mais, dans un communiqué, Alain Bernier président de la FNSEA44, précise :
« Nous sommes opposés au projet de transfert d’aéroport car ce projet, non agricole contrairement à SIVENS, est fortement consommateur de
foncier agricole (…)

Alain Mustière vous ment. le président de la FDSEA du Tarn ne se déplacera ce jour en Loire Atlantique »