Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Foire de Béré > Des artisans fiers de leur métier (4)

Des artisans fiers de leur métier (4)

Ecrit le 16 septembre 2015

 Au hasard des stands

Les jeunes ont des idées, c’est sûr. Nous avons rencontré des ex-salariés, qui se sont mis à leur compte, avec le soutien et la confiance de leur ancien employeur, et avec le coup de pouce financier de ILAN. Tous ont la passion de leur métier, le désir de le faire partager.

AR Métal - Anthony Roué, à Abbaretz travaille en chaudronnerie, spécialisé dans l’entretien et le dépannage des dispositifs de traitement des eaux. Il travaille aussi dans la serrurerie et la métallerie, réalisant des escaliers, garde du corps, verrière, pergola, portail, passerelles, portails, chassis spécifiques, en fer ou inox.
Tél 02.40.87.07.31 - site de Anthony Roué

Anthony Roué

Julien Bréhant

M. Bréhant, de Jans, pose des poêles à bois de marque autrichienne (bûches ou granulés), très silencieux. Il conseille avant l’achat, assure l’entretien, le ramonage, et a ouvert un magasin à Héric pour vendre des poêles de marque Rika. Connaissant bien les normes relatives aux cheminées et poêles, il est certifié ’’Qualibois air’’, intéressé par la technicité des poêles à pellets, l’esthétisme des cheminées design, actuelles ou rustiques.
Tel 09.86.18.43.48 - site de Julien Bréhant

Gabin Martin

Gabin est bûcheron et sportif, amateur de sports extrêmes. « En me spécialisant comme ’’élagueur’’, je peux allier le plaisir de l’arbre avec le plaisir de la grimpe et ces sensations particulières qu’on découvre au sommet ». Randonneur des cimes, installé au Grand-Auverné, il travaille pour une dizaine de paysagistes et pour des particuliers, dans toutes les circonstances y compris dans des endroits exigus. Griffes aux pieds, il grimpe au tronc des arbres, s’assure avec un harnais, manie les cordes pour attirer une branche ou la descendre délicatement sur le sol sans détériorer.
Il pratique une ’’coupe raisonnée’’ tout en veillant à l’aspect esthétique de ses interventions, il cherche à ce que l’arbre n’en souffre pas. Tél 06 84 79 56 15


Ecrit le 16 mai 2018

 Maléfic shoes

(encore quelqu’un qui ne sait pas
parler le français ?)

La jeune marque de chaussures personnalisables et métamorphosables à l’infini, Maléfic Shoes, vient de recevoir la Médaille d’Or au concours Lépine 2018.

Confectionnées à Fougères (35), berceau de la chaussure de luxe, et fidèles à un savoir-faire artisanal, les ballerines, escarpins et stilettos se réinventent à l’infini avec élégance et fantaisie grâce un système de fixation breveté qui permet de jouer avec de nombreux accessoires. Il est ainsi possible de personnaliser son modèle : hauteur et forme de talon, forme du bout, matières, couleurs...

Pour pouvoir métamorphoser à l’infini les chaussures, de petits clous argentés positionnés tout le long permettent de clipser un accessoire. C’est un procédé de moulage métal utilisé dans l’horlogerie qui a rendu possible la création de ce bouton pression sans calotte apparente. Ce nouveau système de fixation vient de remporter la médaille d’or du concours Lépine 2018 (médaille remise le 7 mai)

L’atelier est basé à St-Gildas-des-Bois (44).
Site internet :voir le site malefic.shoes