Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Libertés, justice, Droits Homme > Libertés > Terrorisme à Bruxelles, 22 mars 2016

Terrorisme à Bruxelles, 22 mars 2016

Ecrit le 30 mars 2016

Le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) exprime son horreur suite aux attentats terroristes commis à Bruxelles ce mardi 22 mars 2016. Il présente aux familles des victimes ses sincères condoléances et les assure de sa profonde solidarité.

Il condamne avec la plus grande fermeté ces attentats comme il a condamné ceux des 7 janvier et 13 novembre à Paris et toute action terroriste. Il réaffirme avec force qu’aucune cause au monde ne peut justifier une telle barbarie.

Il ne se départira pas de sa vigilance antiraciste. Il met solennellement en garde contre tout amalgame et toute stigmatisation que risquent d’entraîner ces actes innommables. La solidarité, la démocratie doivent l’emporter sur la haine. Avec tous les citoyens épris de paix, croyants ou non croyants, il appelle à construire un monde solidaire en réponse à toute haine fanatique.

Le mouvement « Ensemble ! », ’’Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire", membre du Front de gauche déclare : S’il est nécessaire de se doter de tous les moyens nécessaires pour assurer la sûreté publique et de prévenir de nouveaux attentats, cela passe par la nécessité de donner tous les moyens nécessaires aux services publics, une lutte résolue contre les inégalités, les discriminations, et non par le rejet des migrants ou la mise en place d’un état d’urgence permanent qui a suscité une stigmatisation des musulmans et une criminalisation des mouvements sociaux.

Dessin de Dilem (Algérie)

L’AEDH (l’Association Européenne pour la défense des Droits de l’Homme) déclare pour sa part : Rien ne peut justifier ces actes épouvantables. Poursuivre les auteurs ou commanditaires tout en défendant la démocratie, l’état de droit et les droits de l’Homme est la seule réponse possible aux attentats terroristes. Toute procédure illégale, tout manquement à la justice et tout amalgame à une population seraient des encouragements donnés aux assassins puisque c’est ce qu’ils recherchent. L’Association Européenne pour la défense des Droits de l’Homme (AEDH) s’opposera aux restrictions des droits et libertés et au non-respect de l’égalité des droits au nom de la lutte contre le terrorisme. L’AEDH n’acceptera pas que des personnes soient stigmatisées à cause de leur origine supposée ou réelle.
Dessin de Dilem, Algérie

A qui le tour ? C’est malheureusement la question à se poser. Après Bruxelles le 22 mars (30 morts, 350 blessés), un kamikaze s’est fait exploser dans un stade de soccer au sud de la capitale irakienne, le 25 mars, faisant au moins 29 morts et 60 blessés. Et puis le 27 mars à Lahore (Pakistan), 65 morts et 340 blessés dans un attentat-suicide. Et rien ne dit que la folie meurtrière va s’arrêter.

Le pape François dans son allocution de Pâques a exprimé sa compassion pour les ’’victimes du terrorisme, cette forme de violence aveugle et brutale’’
et invité les Catholiques à ne pas oublier « les hommes et les femmes en quête d’un meilleur avenir, une foule toujours plus nombreuse de migrants et de réfugiés, fuyant la guerre, la faim, la pauvreté et l’injustice sociale ».

Les terroristes voulaient à nouveau frapper la FRance