Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Femmes, masculin-féminin > Etat de Droit et Burkini

Etat de Droit et Burkini

Ecrit le 31 août 2016

 L’Etat de droit et le burkini

Paris, le 26 août 2016 - La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) se réjouit du rappel des principes fondamentaux du droit en matière de libertés publiques par le Conseil d’État.

Alors que l’attentat ayant endeuillé Nice aurait dû susciter des appels à la cohésion nationale et au refus des amalgames et de toute stigmatisation, un débat explosif s’est installé en quelques semaines autour du burkini.

La CNCDH note qu’une fois encore tout un chacun, y compris des élus de la République, se permet un jugement sur la vêture des femmes dans l’espace public, qui ne manque pas d’alimenter à nos dépens la presse étrangère et les comportements racistes et discriminatoires.

Femme en burkini

La CNCDH a constaté qu’à plusieurs reprises, le principe de laïcité avait été invoqué pour justifier l’interdiction du port du burkini. Or nous tenons à rappeler que ce principe est un principe constitutionnel de liberté qui implique la neutralité de l’Etat, des services publics et des collectivités territoriales, mais qui garantit aux citoyens la liberté de conscience et celle de manifester ses convictions dans les limites du respect de l’ordre public. Quel que soit le jugement que l’on porte sur le signifiant de ce vêtement, l’interdiction du burkini ne peut être justifiée par le principe de laïcité. Seules des considérations tenant au respect de l’ordre public pourraient en droit fonder une éventuelle interdiction, encore faudrait-il qu’elle soit proportionnée à l’objectif poursuivi.

Cette polarisation autour d’un vêtement de plage témoigne surtout d’un glissement du débat politique vers des questions identitaires. Ce glissement n’est pas exempt de conjectures électoralistes, il est susceptible de faire le lit de tous les extrémismes.

Face à l’emballement politique et médiatique, la CNCDH appelle à l’apaisement, au respect de la liberté d’expression et de conscience et à l’application effective du principe d’égalité entre les femmes et les hommes.

°°°°°°
Pour la LDH (ligue des Droits de l’Homme), « Des élus municipaux ont pu s’en prendre à des femmes en raison de leur pratique religieuse, on a trouvé des juges pour les approuver et du Premier Ministre au Front national en passant par Nicolas Sarkozy tous sont d’accord pour faire, par idéologie et appétit de pouvoir, de nos concitoyens musulmans des Français pas comme les autres ».


Ecrit le 9 septembre 2016

 Agressés pour un short

Communiqué LDH, Paris, le 8 septembre 2016

À Toulon ou ailleurs, les femmes ont le droit de s’habiller comme elles le désirent !

Dimanche 4 septembre 2016, à Toulon, deux familles avec de jeunes enfants qui se promenaient sur une piste cyclable ont été l’objet de très violentes agressions verbales et physiques perpétrées par un groupe d‘une dizaine de jeunes, au prétexte que deux promeneuses portaient des shorts. Les trois hommes de cette famille ont été passés à tabac, devant les enfants présents ; l’un d’entre eux, très sérieusement blessé, souffre de fractures multiples au visage. Deux des agresseurs présumés ont été arrêtés et déférés au parquet, et l’enquête policière se poursuit.

La Ligue des droits de l’Homme condamne très fermement ces comportements inadmissibles et souhaite que l’enquête menée permette à ce que les auteurs de ces agressions répondent de leurs actes devant la justice.

Elle rappelle que nulle autre limite que celle fixée par les principes fondateurs de notre République et par la loi ne saurait être opposée à la liberté des personnes d’aller et venir et de porter les vêtements qu’elles souhaitent.

La Ligue des droits de l’Homme restera extrêmement vigilante quant au respect des droits de chacune et de chacun à cet égard, et continuera résolument à se mobiliser pour combattre tous les discours de haine et d’exclusion, d’où qu’ils viennent.


Note du 14 septembre 2016

 Le Bigoukini

Une femme en costume bigouden

Bigoukini