Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > a. Rentrées scolaires > Rentrée scolaire 2016

Rentrée scolaire 2016

Ecrit le 7 septembre 2016

Rentrée

Ce jeudi 1er septembre 2016 a lieu la rentrée scolaire pour de nombreux écoliers et élèves de Châteaubriant. Dès 8h30 du matin, les familles se pressent à la porte de l’école, des mamans mais aussi des papas. Les enfants sont heureux de se retrouver, mais les parents aussi ! Cartable sur le dos, ou valisette à roulettes, tous entrent dans la cour. Ils ont déjà examiné les listes et savent avec quel enseignant-e ils vont se trouver. Il n’y a plus qu’à attendre l’appel et les classes se forment sans tarder. Quant la municipalité visite les écoles, elle constate que les enfants sont déjà au travail, selon les niveaux. Dans les maternelles, après quelques larmes, les enfants se pressent autour des jeux de construction ou de poupée. Dans les écoles élémentaires, les nouveaux arrivés visitent les lieux tandis que les plus grands commencent les révisions et entament le programme.

Rentrée à Châteaubriant

 A noter :

Une nouvelle directrice à l’école maternelle de Béré : Mme Meghann Bellego prend cette année la direction en remplacement de Gaëlle Jouan-Vaslin.

Une classe TPS (Très Petite Section) a ouvert à l’école maternelle Claude Monet. Elle s’inscrit dans le cadre du contrat-ville et permet d’accueillir au maximum 15 enfants dès l’âge de 2 ans. L’objectif est de favoriser l’intégration des enfants domiciliés dans la zone prioritaire et de leur permettre d’acquérir davantage d’aisance et de vocabulaire.

Une classe a été fermée à l’école élémentaire des Terrasses.

Au vu des effectifs, 63 enfants le jour de la rentrée, la fermeture d’une classe programmée en juin à l’école maternelle René-Guy Cadou devrait être annulée. [Ndlr : elle a été annulée]

 Effectifs des écoles

Au total la commune de Châteaubriant compte 5347 élèves soit 37 de moins qu’en 2015, avec des disparités importantes :

Maternelles : perte de 31 élèves soit 6,9 % . C’est beaucoup !

La baisse affecte quasiment toutes les écoles, sauf la maternelle Claude Monet qui, cette année, a pu ouvrir une Très Petite Section de 13 élèves de 2 ans.

Maternelles à Châteaubriant

L’école Claude Monet, depuis septembre 2016, accueille le service médical scolaire (les collèges et une dizaine d’écoles publiques) qui se trouvait précédemment, bien seul, dans les vieux locaux du Centre Aristide Briand.

Elémentaires :

les effectifs se maintenaient voire progressaient légèrement entre 2013 et 2015, mais, en cette rentrée 2016, la baisse est sensible : - 47 élèves soit une perte de 10,5 %. Ceci laisse à penser qu’en janvier prochain la ville affichera une nouvelle baisse de population.

Là encore la baisse affecte quasiment toutes les écoles.

Ecoles élémentaires Châteaubriant

Collèges

Dans les collèges, la baisse est minime (6 élèves) mais c’est surtout le privé ST Joseph qui perd des élèves : 35 élèves en un an et 170 élèves depuis 2012. En revanche, dans le public la hausse est sensible.

Collèges à Cheaubriant

Lycées

Dans les lycées, la hausse est sensible aussi, si l’on compare les chiffres du jour de la rentrée :

La progression est nette : 32 élèves au lycée Guy Môquet et 22 au lycée St Joseph

Lycées à Châteaubriant

Lycées professionnels : peu de variation depuis l’an dernier :

Lycées professionnels à Châteaubriant

 Total

Au total, dans les écoles (y compris la Maison Familiale Rurale)

  • 2003 : 5033 élèves
  • 2011 : 5058 élèves
  • 2012 : 5024 élèves
  • 2013 : 5107 élèves
  • 2014 : 5078 élèves
  • 2015 : 5083 élèves
  • 2016 : 5052 élèves.

Si on y ajoute 180 étudiants de l’institut de soins infirmiers, 51 étudiants de l’école de beauté-coiffure et 64 enfants de l’institut médico-éducatif, on arrive à 5347 jeunes soit 47 de moins que le 1er septembre 2015

 Tarifs

Les parents à la rentrée

Lors de la séance du 12 juillet dernier, le Conseil Municipal a voté les tarifs relatifs au domaine scolaire. Ceux-ci se caractérisent par le maintien des crédits scolaires et des tarifs de restauration scolaire appliqués lors de l’année 2015—2016 :
- un crédit de 23,65 € par élève pour les classes maternelles publiques.
- un crédit de 36,64 € par élève pour les classes élémentaires.

Dans le cadre du contrat d’association, la Ville verse à l’OGEC une participation annuelle de 555 € par élève domicilié à Châteaubriant et scolarisé dans un établissement privé de la Ville

Les tarifs des repas de cantine sont au même niveau que ceux pratiqués lors de l’année 2015 2016. (les élus de La Voie Citoyenne auraient souhaité qu’ils soient modulés selon le quotient familial).

  • 3,10 € pour un enfant habitant Châteaubriant
  • 4,25 € pour les autres enfants
    sachant que le prix de revient d’un repas est 6,11 €.

Les menus servis à la cantine municipale sont préparés par la société Océane de Restauration et intègrent 10 composantes et 2 pains bio par semaine. Répondant aux souhaits de la Ville, le prestataire ne sert que des produits de viande de bœuf et de porc français. Enfin, depuis 2015, Océane de Restauration s’est engagée auprès de l’association « Bleu Blanc Cœur ». Membre de « Produit en Bretagne », celle-ci s‘inscrit dans une démarche vertueuse pour la nutrition et l’environnement.

Afin de participer aux frais de fournitures scolaires, la Ville attribue des bons d’achats individuels de 26,65 € aux élèves habitant Châteaubriant scolarisés dans les collèges et lycées publics et privés locaux et ayant moins de 16 ans au 31 décembre 2016.

À noter aussi que la Municipalité offre une calculatrice à tous les élèves entrant en 6e .

En complément des crédits de fournitures scolaires accordés par élève, la Ville de Châteaubriant attribue les crédits suivants :

  • - BCD et logiciels : 559,40 € par classe
  • - « arbre de Noël » : 52,25 € par classe de maternelles
  • - classe de découverte : 6,35 € pariour et par élève
  • - projet pédagogique : 3,10 € par élève ou 50 € minimum par classe.

Des crédits de fonctionnement pour la direction, l’affranchissement, l’informatique et les consommables sont aussi alloués.

 TAP et APS

Comme l’an passé, les Temps d‘Activités Pédagogiques (TAP) auront lieu les lundis, mardis, jeudis et vendredis, de 15h45 à 17h et seront organisés par cycles compris entre deux périodes de vacances. Les TAP sont suivis de l’accueil périscolaire (APS) classique qui fonctionne sur tous les sites de 17h à 18h15. [et bien sûr le matin à partir de 7h30].

Pour l’année 2016 2017, les tarifs seront les suivants :

  • TAP : Entre 0,82 et 1.26 € pour une séance d’1h15 selon le quotient familial
  • Accueil périscolaire : Entre 0,21 et 0,32 € par 1/4 d’heure selon le quotient familial.

Les TAP concernent bien entendu les maternelles aussi. Exemples d’activités : cuisine, jeux de raquettes, jeux de société, musique, bricolage, danse, peinture, jeux géants, sports, marionnettes, jeux de lancer, prévention routière. Prévision : un atelier « poupées de chiffons » en lien avec les résidentes de la maison de retraite.

Au regard du nombre important de dossiers d’inscriptions aux TAP remis hors délais, la Municipalité a décidé d’appliquer, à compter de la rentrée de septembre 2016, une‘ pénalité de retard d’un montant forfaitaire de 5 € pour chaque famille ne respectant pas les délais, dans un souci d’organisation optimale de l’encadrement. il est donc rappelé que les inscriptions aux TAP doivent être effectuées au plus tard une semaine avant le début du cycle.

 Les travaux de l’été

Tout l’été, les services municipaux ont travaillé aux côtés des entreprises pour procéder aux travaux d‘entretien et d’aménagement dans les écoles primaires de Châteaubriant. La Municipalité a engagé 114 000 € euros pour les achats de mobiliers et de matériels ainsi que pour les travaux :

  • - École élémentaire de Béré : Peinture du portail extérieur et pose d’un soubassement en lambris dans la cantine.
  • - École maternelle de Béré : Réfection du faux-plafond de la cantine et peinture d’une classe.
  • - École élémentaire Claude Monet : Réfection de la peinture, pose d’un sol phonique et remplacement d’un tableau dans une même classe.
  • - École maternelle Marcel Viaud : Remise en état des murs derrière les radiateurs dans la cantine.
  • - École élémentaire des Terrasses : Mise en place d’un faux-plafond et éclairage dans une classe.
  • - École élémentaire RG Cadou : Réfection du doublage d’un mur et peinture d’une classe.
  • - École maternelle RG Cadou : Réfection de l’étanchéité du toit terrasse, pose d’un fauxplafond et réfection de l’éclairage dans une classe.

 S’il fallait recommencer

Pour l’instant je suis un petit garçon, mais un jour je serai grand, et...
S’il fallait le recommencer le chemin de l’école, je ne le recommencerais pas. Parce qu’il est tout de travers. Et surtout plein de cailloux. Moi, je préférerais m’en aller jouer dans le jardin. Et là, je ramasserais un très gros bouquet de fleurs. Et je le ramènerais. Et j’en donnerais une à chacun de mes amis. Mais je sais bien que, quand bien même je ramasserais toutes les fleurs du jardin, il m’en manquerait toujours quelques-unes.

S’il fallait le recommencer le chemin de l’école, je ne le recommencerais pas. Parce qu’il est tout de travers. Et surtout plein de cailloux. Moi je préférerais m’en aller jouer
dans le ciel, et là je ramasserais un gros, très gros bouquet d’étoiles, et je le ramènerais. Et j’en donnerais une à chacun de mes amis. Mais je sais bien que, quand bien même je ramasserais toutes les étoiles du ciel, il m’en manquerait toujours quelques-unes.

S’il fallait le recommencer le chemin de l’école, je ne le recommencerais pas. parce qu’il est tout de travers. Et surtout plein de cailloux. Moi je préférerais m’en aller jouer dans le désert. Et là je ramasserais un gros, très gros tas de grains de sable. Et je le ramènerais. Et j’en donnerais un grain à chacun de mes amis. Mais je sais bien que, quand bien même je ramasserais tous les grains de sable du désert, il m’en manquerait toujours quelques-uns.

S’il fallait le recommencer le chemin de l’école, je ne le recommencerais pas. Parce qu’il est tout de travers. Et surtout plein de cailloux.

(Source : Le petit Soldat de Paille, joué par Alexis Chevalier il y a une trentaine d’années à Châteaubriant).


Ecrit le 21 septembre 2016

Rentrée scolaire

 Communiqué du député Yves Daniel

Cette rentrée, la dernière du quinquennat, est marquée par de nombreuses avancées qui sont autant de preuves que la « priorité jeunesse » reste au cœur de la politique gouvernementale. Sur la période 2012-2016, 42 338 emplois d’enseignants ont été créés afin d’atteindre, en 2017, les 60 000 postes promis en début de mandat. En Loire-Atlantique, pour cette rentrée 2016, on compte 261 nouveaux postes pour l’enseignement public et 31,5 pour le privé. Pour autant, pas question que la quantité remplace la qualité : un effort particulier a donc été fait pour encourager les jeunes à embrasser la voie du professorat. L’an dernier, l’académie de Nantes a pu accueillir 28 étudiants en contrat « EAP » (Etudiant Apprenti Professeur) et devrait pouvoir en accepter près de 50 cette année.

Parce qu’une école porteuse d’avenir c’est avant tout des élèves mis en confiance et accompagnés, une véritable refondation a été engagée, avec de nouveaux programmes à la clé : priorité aux apprentissages fondamentaux, renforcement des langues vivantes, meilleure organisation du temps scolaire…

L’accueil des élèves en situation de handicap et la lutte contre le décrochage scolaire ont été renforcés. La réforme des réseaux l’éducation prioritaire (REP) a permis d’en dessiner de nouveaux.

Avec plus de 465 000 élèves, étudiants, apprentis et stagiaires de la formation continue, l’enseignement agricole, est le second système éducatif français. Il reste fortement attractif avec des effectifs en hausse de 0,4 %
Yves Daniel, Député.