Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Cantonales > Cantonales 2008 > 2008-04. Daniel Durand candidat à Moisdon-la-Rivière

2008-04. Daniel Durand candidat à Moisdon-la-Rivière

Ecrit le 30 janvier 2008

Daniel Durand et Marcelle Durand. Non, ils ne sont pas de la même famille. Ils sont candidats ensemble à l’élection cantonale sur le canton de Moisdon la Rivière, sous l’étiquette « Divers Gauche », rassemblement de sensibiltés de gauche.

Il y a trois mois, environ, un groupe de réflexion s’est constitué sur le canton de Moisdon, ce qui, en soi, est une première ! « Nous étions finalement une quarantaine, ce qui nous a beaucoup surpris » dit un participant. « Nous avons tenu une dizaine de réunions pour définir un projet pour le canton ». C’est à l’issue de ces réunions que, parmi plusieurs personnalités, a été choisi Daniel Durand.

52 ans, l’âge où l’on a déjà pris de nombreux engagements. Daniel Durand a été formateur en agriculture et économie rurale. Agriculteur depuis 1981, il est à l’initiative  , en 1983, d’une CUMA (Coopérative d’Utilisation du Matériel Agricole) qu’il a présidée pendant 9 ans, avant de créer une autre CUMA, Innov’44, pour répondre à une demande environnementale, et qu’il a présidée de 1996 à 1999. Il fut aussi conseiller municipal et créateur, avec d’autres, de l’office culturel du canton.

Militant de SOS Paysans, et de la Confédération Paysanne, il a eu l’occasion, dit-il, « d’accompagner des victimes de la politique agricole et de l’intensification, marquées par l’humiliation et les difficultés économiques ».

JPEG - 34.7 ko
Marcelle Durand, Daniel Du

Depuis quelques années, Daniel Durand, avec son épouse, s’est fortement orienté vers le développement durable, notamment avec le CIVAM (Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) où il s’occupe des approches énergétiques. Il fait partie de la Commission énergie de la Chambre d’Agriculture et de la Commission Education à l’Environnement du Conseil Général, il est membre du bureau du Conseil de Développement (« une expérience fort utile pour appréhender les dossiers » dit-il).

Il travaille aussi au niveau du Pays de Châteaubriant   dans le cadre du Pôle d’Excellence Rurale et a participé, notamment, au forum des énergies qui s’est tenu à Rendsburg en Allemagne en septembre 2007. Il a aussi participé à des réunions aux côtés de l’ADEME (Association Départementale pour l’Environnement et la Maîtrise de l’Energie). Est-il besoin de préciser que sa ferme de Rouillon, à la Meilleraye, utilise au maximum les énergies renouvelables (huile de colza, bois déchiquetté, soleil)

 Trouvera-t-il le temps ?

Avec tout cela, trouvera-t-il le temps de s’occuper de ses fonctions de Conseiller Général ? « Oui, je saurai me rendre disponible, dit-il. Cela ne m’effraie pas. Mon épouse et moi, nous avons une bonne organisation de notre travail. Par ailleurs nous sommes déjà adhérents au service de remplacement du canton, organisation qui libére les agriculteurs ce qui contribue à la création d’emplois, et je le ferai davantage encore ».

Sa suppléante, Marcelle Durand, 25 ans de mandat municipal, dont 7 ans comme maire à Issé, est également présidente du syndicat de transports collectifs du Pays de Châteaubriant  , et a été présidente du Conseil de Développement. « Elle m’apportera sa connaissance du monde économique et social, non agricole ».

 Un projet pour le canton

A l’heure où la Commission Attali veut supprimer les Conseils Généraux, des citoyens du canton de Moisdon montrent qu’un « projet de canton » a un sens pour eux. « Dynamiques, chaleureuses, les réunions ont permis d’additionner les intelligences de la quarantaine de participants » dit Daniel Durand. Il en résulte un projet sur trois points :
– une participation citoyenne
– un canton solidaire
– dans le cadre du développement durable

La campagne se fera par thèmes, dans des salles non classiques (un café par exemple), ce qui n’excluera pas une réunion publique à Moisdon avec Françoise Verchère (vice-présidente du Conseil Général, chargée de l’environnement).

Citoyenneté, Solidarités, Lien social, Culture, Sports, Transports … Quel visage aura le canton de Moisdon dans un projet de développement durable ?

« Je souhaite impliquer les artisans-commerçants et tous les habitants pour que chacun prenne conscience, non seulement de la défense de l’environnement, mais encore de la possibilité, pour chacun, de créer la demande donc de participer à la création d’emplois, y compris d’emplois industriels ».

« J’ai par exemple un projet de CPIE : Centre de Promotion et d’Information sur les Economies d’Energie, car le pire ennemi du développement, c’est l’ignorance. Les questions environnementales ont souvent été présentées comme des contraintes. Je veux renverser la vapeur, montrer qu’on peut être gagnant en économisant voire en produisant de l’énergie ».

« Je me sens soutenu, j’ai plaisir à partir en campagne électorale avec toute une équipe » conclut Daniel Durand.


 Le soutien des Verts

Les Verts de Loire-Atlantique ont décidé de ne pas présenter de candidat à l’élection cantonale sur le canton de Moisdon-la-Rivière. Le groupe local du Pays de Châteaubriant   soutient dès le premier tour la candidature de Daniel Durand et de Marcelle Durand (suppléante).

La pratique professionnelle en agriculture biologique ainsi que les engagements militants contre l’aéroport de N.D des Landes et les cultures OGM et en faveur du développement durable, d’une dynamique dans les cantons ruraux et d’une solidarité entre tous les territoires et les populations du département rejoignent les priorités des Verts et expliquent leur soutien à Daniel Durand.


 Réunions de Daniel Durand : toujours à 20h30

Vendredi 22 février au Grand-Auverné, café chez Alice :
la citoyenneté (participation citoyenne à la vie locale
et rôle du conseiller général)

Mardi 26 février à Louisfert, Grange aux Poètes   :
Culture, tourisme  , sport et jeunesse (atouts et besoins du canton, quels projets à mettre en œuvre ?)

Vendredi 29 février à la Meilleraye de Bretagne, salle polyvalente : le développement durable (une économie locale à faire vivre et des emplois à créer)

Mardi 4 mars à Moisdon la Rivière, salle polyvalente :
soirée de synthèse des rencontres   avec la participation de Françoise Verchère (Vice-Présidente du Conseil Général) : orientations du projet départemental.

http://www.danieldurand2008.over-blog.fr


 Résultats

Daniel Durand

Le score de Daniel Durand, dans le canton de Moisdon, est très décevant également. Lui aussi a fait beaucoup pour aider les gens (notamment en créant CUMA, office culturel, etc). Mais les électeurs ont préféré Jean Massé … incolore, inodore et sans saveur ! On avait déjà vu la même chose lorsque Françis Martin avait été élu Conseiller Général sur le canton de Rougé ! Encore une fois on peut désespérer du suffrage universel

Inscrits    4966
Votants    3912
Exprimés    3745
Jean Massé		2161	57,70 %
Daniel Durand	       1347	35,97 %
Martine Boullay	         237	 6,33 %  

Daniel Durand est en tête à Issé où sa suppléante, Marcelle Durand, était maire, encore pour quelques jours.

En comparaison avec d’autres secteurs, le score du PCF est honorable.