Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Cantonales > Cantonales 2008 > 2008-07 - Résultats des cantonales 2008, autour de Châteaubriant

2008-07 - Résultats des cantonales 2008, autour de Châteaubriant

 Bernard Douaud

Autre déception à Châteaubriant : la non-élection de Pascal Bioret dans le canton. En tête, nettement, à Ruffigné et St Aubin des Châteaux, il a été distancé à Soudan par Bernard Douaud, maire de Soudan. Celui-ci a obtenu aussi la majorité à Châteaubriant où il a laminé le Front National. De ce fait il n’y a pas eu ballottage.

La personnalité de Bernard Douaud n’est pas en cause : c’est un démocrate sincère, ouvert aux questions sociales, et doué d’une bonne capacité d’écoute. Pour autant il n’est pas certain qu’il ait une vision globale pour le canton et pour le Pays de Châteaubriant  . Il risque d’être un otage de la famille Hunault. Souhaitons-lui de prendre du poids ! A signaler que Bernard Douaud n’était pas candidat, au départ, tandis que Rudi Boisseau, adjoint au maire de Châteaubriant, n’avait pas fait mystère de son désir d’y aller. Mais le clan Hunault a choisi ….

JPEG - 62.2 ko
Cantonales

Pascal Bioret a fait une forte campagne, avec des idées intéressantes. Mais il n’a pas pu percer à la hauteur de ses qualités

Le score d’Yves Blais est très décevant : redresseur de torts, toujours prêt à rendre service, on lui fait confiance pour résoudre les cas individuels mais on vote peu pour lui. Injustice !

JPEG - 37.7 ko
Canton de Châteaubriant -

 Daniel Durand

Le score de Daniel Durand, dans le canton de Moisdon, est très décevant également. Lui aussi a fait beaucoup pour aider les gens (notamment en créant CUMA, office culturel, etc). Mais les électeurs ont préféré Jean Massé … incolore, inodore et sans saveur ! On avait déjà vu la même chose lorsque Françis Martin avait été élu Conseiller Général sur le canton de Rougé ! Encore une fois on peut désespérer du suffrage universel

Inscrits   4966
Votants	 3912
Exprimés	3745
Jean Massé		2161	57,70 %
Daniel Durand	       1347	35,97 %
Martine Boullay	         237	  6,33 % 

Daniel Durand est en tête à Issé où sa suppléante, Marcelle Durand, était maire, encore pour quelques jours.

En comparaison avec d’autres secteurs, le score du PCF est honorable.

 Gilles Philippot

Dans le canton de Nozay, face à Jean-Pierre Lebreton, qui était un bon candidat, Gilles Philippot a obtenu 57,98 % en moyenne, il est en tête dans les 8 communes du canton atteignant même plus de 55 % à Abbaretz, La Chevallerais, La Grigonnais, Saffré, Treffieux et Vay.

Inscrits	10612
Votants	        7663
Exprimés       7339
Gilles Philippot	4255	57,98 %
JP Lebreton		2710	36,93 %
Marc Pacaud	        374	 5,10 %

 Jean Poulain

Sur le canton de St Julien, sociologiquement proche de celui de Moisdon, il n’y avait pas de candidat de droite (celui qui était pressenti, Thierry Legrais, maire de Juigné, ayant refusé d’y aller). Jean Poulain a donc été élu à une très forte majorité.

Inscrits	3932
Votants	      2929
Exprimés	2752
Jean Poulain		   2452	  89,10 %
Nathalie Roynard	  175	  6,36 %
Paul Rabel		      125     4,54 % 

Jean Poulain a fait ses plus forts scores à La Chapelle Glain (92,42 %) et Erbray (92.03 % où il était maire). A Juigné, avec 77,89 % il a laissé une petite place à Paul Rabel (PCF) (-12,6 %) et au Petit Auverné, avec 76,8 % il a laissé une place à Nathalie Roynard (Breizhistance)(19,6 %)

 Communiqué

Dans un communiqué le président du Conseil Général de Loire-Atlantique a réagi de façon non-partisane en félicitant les 14 nouveaux élus, quelle que soit leur couleur politique. Il estime cependant que, globalement, « le vote des Français dans la majorité des communes et des départements constitue un désaveu net et sans ambiguïté du Président de la République et de son action : tout comme nous le dénonçons depuis les premières mesures fiscales, l’été dernier, sa politique est jugée par nos concitoyens comme inefficace au plan économique et injuste au plan social » .

Pour lui le vote des Français montre « une grande attente qu’il ne faudra pas décevoir ». « Je souhaite qu’à Gauche et au sein du Parti socialiste, la rénovation s’approfondisse pour transformer ce vote de sanction en vote d’espoir ».

Les candidats de la majorité départementale améliorent leur score dans l’ensemble des cantons, ce qui renforce l’ancrage à Gauche du Département. « Ces résultats sont la preuve que la Gauche rassemble et progresse quand, comme nous le faisons depuis quatre ans aux responsabilités, elle ne transige pas sur la présence et l’efficacité du service public, sur les solidarités, et qu’elle répond aux défis en innovant » dit Patrick Mareschal.

« Ce bilan, associé au projet véritablement départemental que nous défendons, explique que les conseillers généraux de gauche réalisent de très bons scores, proches des 50 % quand ils ne sont pas au-dessus, et que tous semblent devoir être réélus ». A l’issue du second tour, la majorité socialiste et divers gauche gagnera encore en sièges, pour constituer un groupe d’environ 40 membres.

Il n’y a que nous, à Châteaubriant, qui souffrons d’un manque de démocratie

 

B.Poiraud