Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > Crise : 13582 € par personne

Crise : 13582 € par personne

Ecrit le 23 juin 2010

 13 582 € par personne

1000 milliards de dollars et 90 000 milliards : telle est la manne céleste aspergée par le G 20 pour éteindre la crise mondiale et restaurer la prospérité. Pour un tel chiffre, sortons un vieux cahier de calcul d’écolier.

91 000 milliards, divisés par 6,7 milliards d’habitants de la planète, cela fait 13 582 € par habitant soit près de 68 000 € pour une famille. On est tenté de refaire 10 fois l’opération tant le résultat semble énorme. Un écolier pourrait alors suggérer de diviser cet océan de fric entre tous les êtres humains. Mais les économistes vigilants s’opposeront à ce partage, car la répartition équitable de la richesse assècherait la production. La richesse pour tous, c’est le désastre. La richesse concentrée entre quelques mains, c’est la garantie de la pérennité d’un système oeuvrant au bonheur de l’humanité. C’est bien évident !

Les précaires, les chômeurs et les affamés se réjouiront d’apprendre que leur misère est l’éternel et indispensable pilier du bonheur de l’humanité, et qu’ils concourent ainsi à la sauvegarde d’un système … absurde … qui suppose d’entretenir à jamais la pauvreté ...


Ecrit le 30 juin 2010

 L’Etat en dette vis-à-vis de Pôle Emploi

Selon Les Echos du 14 juin 2010, alors que le chômage a explosé en 2009, l’Etat a économisé 187 millions d’euros sur la contribution qu’il s’était engagé à verser à Pôle Emploi l’an dernier.

Pôle Emploi affiche un déficit de 118,2 millions d’euros en 2009. S’il avait perçu ce qui était promis, on n’en serait pas là !

 Gaz en hausse, trente fois plus de coupures !

Après une hausse des prix du gaz de 9,7% début avril, les tarifs de GDF-Suez vont à nouveau grimper de 4,7 % début juillet. Face à une telle hausse du prix du gaz, les impayés se multiplient de manière exponentielle : GDF Suez a prévu 300.000 coupures de gaz en 2010, soit trente fois plus qu’il y a deux ans.

Le nombre de coupures était déjà passé de 10.000 en 2008 à 100.000 en 2009. Pour les seuls 5 premiers mois de 2010, il y a eu 110.000 coupures.

 Impayés de loyers : En hausse de 13 %

6,1% des ménages locataires de HLM ont interrompu le paiement de leurs loyers pendant plus de trois mois l’année dernière. Soit une hausse de 13%.

De plus, en raison de la crise qui touche désormais les personnes disposant de CDI (contrats à durée indéterminée), « la majorité des organismes HLM prévoit une poursuite de cette tendance durant l’année 2010 ».
Pour M. Repentin, président de l’Union sociale de l’habitat (USH), la crise « se ressent chez les 4,2 millions de ménages locataires dont 60% appartiennent au tiers le plus modeste de la population »

De plus, confirmant plusieurs études, la population des HLM se « paupérise ». Alors que déjà 60% des locataires ont un revenu disponible inférieur à 1.129 euros par mois et par ménage, cette proportion bondit à 72,7% parmi les personnes ayant emménagé au cours des trois dernières années.

Ah ! Ces habitants des HLM, tous des profiteurs !

 Une Légion d’Honneur bien méritée

Nous sommes bien heureux d’apprendre que, en janvier 2008, Patrice de Maistre a reçu la Légion d’Honneur des mains d’Eric Woerth, alors ministre du Budget.

C’est sur le contingent réservé à son ministère du Budget que M. de Maistre avait été promu, le 14 juillet 2007, au grade de chevalier, dans la première promotion suivant l’élection présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Patrice de Maistre, ça ne vous dit rien ? Mais si voyons, c’est l’homme de confiance de Liliane Bettencourt, le gestionnaire de sa fortune, la plus importante de France. Et, le 19 novembre 2007, Florence Woerth faisait son entrée au sein de la société Clymène, l’une des structures chargées de la gestion des avoirs de Liliane Bettencourt .

Pour toutes ces raisons, M. de Maistre a bien mérité la considération nationale. Et tant pis si une partie de la fortune de la dame est planquée à l’étranger ...