Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : la Une de Marianne

Chronique en gallo : la Une de Marianne

Ecrit le 7 juillet 2010

 Canicule partout !

L’argent pourisseu ceux qui en ont et pourisseu la vie de ceux qu’en aveu point. On nageu dans la pourriture de l’éteu et on attendeu toutes les matineux les nouvelles reuveulations. Mais qui c’est qui va faire son beurre dans c’te baratte en ébullition ? Pas le front populaire mais le front national populisse comme dans toute l’Europe. Beaucoup de françaouis croiveu qu’y falleu un granwd coup de balaïye à la Hitler, hein-ne bon-ne guére qui laveu avec du sanwg les zécuries d’Au Chiasse et les cigares des grous richous.
 
Pisqueu c’éteu les congeux, on va pas se fatigueu à attendre la rentreu sociale mais reuciteu les vieux dictons que nos péres ont gardeu :

Ne vous plaignez pas s’il tonneu en Juillet
Car en ce mois, s’il ne tonneut
Guerre et famine y yaureut
 
Juillet ensoleilleu
Et en granwd tonnerre de ciel
Remplit caves et greunieux
 
Homme qui geint dure longtemps
Il enterre tous les zauwtres !

 
 
Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 14 juillet 2010

 Des rupins à Rufin

 
Weurthe commenceu à respireu après avaïye fait mine de pleureu, y porteu plainte chez les juges qui alleu veurifieu les env’loppes pleines de sous de la bête en cour mais v’la-t-y pas que ses copains le lâcheu pour des peutits amandes ment vides. Le granwd copain Copeu vouleut pas mécontenteu le Meudef et les peutits patrons. Mon Sarko a bruleu son enveloppe et dépenseu les sous donneu. Mais le roman va continueu pour les frankaouis pourris sur les plages et qu’ont beuzoin de bon-nes lectures ben corseu.
 
Asteure, c’éteu au tour de dipiomates de tapeu sur leur patron et d’accuseu le Lisieu de foutre la merde dans not’ belle françafrique et de fermeu les robinets et les jeux dipiomatiques. Rufin l’accadémicien chasseu de ses chasses à Dakar souleveu des tas de lièvres dans la tannière à Kouchnaire, son copain de quarante ans. Les deuputeux vouleut pu alleu en vacanwces avant que mon Sarko kauwze et changeu son équipe de foute triquets aux zabois.

Soulaïye bianwc donne de la pié
Et soulaïye rouge du biauw temps
 
Deuvine deuvinaïlle
Naïye comme le diabe
Rond comme la culotte de tonton
Piat comme la culotte de papa ?

 
Réponse ? La Galeutière !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 11 août 2010

 Un bel éteu !

Ouf ! Tout va ben dans ce bel éteu sans canicule. La dreute éteu reuveunu à dreute toute ! La gauwche ben à gauwche ! Mon Sarlo, sa Carlita, tous ses minissses sont au repos et font la meurien-ne (sauf mon Boute feu qui paradeu à Grenobe). On a trouveu de bons boucs zémisfaires pour espiiqeu tous nos malheurs : les Rom-mes, les Bohémiens et les Cocaïllons volous de poules et tueurs de poulets, les estrangeux qu’on a francizeu et qu’on va défrancizeu, les parents qu’ont pas donneu hein-ne bon-ne édukation (pas comme la famille Woeurthe et Bête en cour). Les préfets qu’éteux pas flics on va les dépréfetteu, les juges qu’éteux pas aux zordres, on va les déjugeu.

Tout le monde éteu contenwts d’après Le Figaro et ses sondages mentous et passeu des vacanwces au campinge en attendanwt la rentreu sociale. Y a que les paizans qui feuzeu pas leur beurre avec leur lait qui prépareu leurs mauvais coups dans les granwdes surfaces. Et les chômous qui augmenteu tout le temps.

En Russie, ça bruleu et Poutine feuzeu le pompieu ; au Pakistan, l’eau débordeu mais sans naïyeu Le Caïdat ; dans le Sahel, ça creveu de chauwd et de faim mais Areva recouvreu les morts d’uranium et de déchets nucléaires. BéPé a trouveu un bouchon pour ses tu-yauws de peutrole ; la crise éteut finite pour les banquieux et le couac 40.

« Celui qui met la vianwde dans le pot a dreut à l’os ».

Le peutassieu de service, le Herveu Deulouard de Conqu’reu

– Cocaïllons = romanichels
– peutassier = bavard

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 14 août 2010

 De vraïyes deubats

V’la enfin un vraïye deubat : quand Marianne (1) feuzeut sa une avec « mon Sarko, voyou de le reupublique », c’est-ty hein-ne injure épouvantable que leu Khan deveut faire des zescuses comme le demandeu la Mort à l’eau ou c’est-ty un mot doux comme le dit leu Khan ; comme maïye quand je traite mon peutit fils de 2 ans de « mon p’tit voyou chéri » pasqueu c’éteu un délinquant récidiviste qui feuzeut toutes les bêtises imaginables et devreu êtes bentout en prison avec ses parents et grand-parents.

C’éteu l’éteu des granwds deubats : les feuzous de camemberts deveut-ty respecteu les contrats avec les paysans de lait français ou faire travailleu les vaches allemandes qui couteu moins cher.

Les grosses catas climatiques devraient-elles êtes païyeu par les marchands de CO2 ou les bons tourisses en vacanwces ?

Nos drogueux ont-ty beuzoin de seringues propres pour se foutre en l’air ?

Nos gens du voyage pourreut-ty tracteu leurs longues caravanes avec des deux-beufs et pourkaïye y vont pas dans les biauws erres de stationnement ben équipeux pour nos tourisses ?

Au cafeu du commerce, on seut pu où donneu de la tête et sur internet, ça peutitionneu à qui mieux mieux pendant que mon « délinquant institutionnel », mon Charlot Salo se sarko-patte et se baigneu dans la grande bleue.

La Mée a ben raison de se mettre au vert net jusu’à la rentreu où on aura un faux deubat : la reutraite, pour qui et quand ?

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

(1) http://www.leparisien.fr/actualite-people-medias/sarkozy-qualifie-de-voyou-la-une-de-marianne-fait-polemique-10-08-2010-1027644.php

http://www.europe1.fr/Medias/Quelle-pub-pour-Marianne-!-249986/


NOTES:

– Cocaïllons = romanichels
– peutassier = bavard