Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Brèves de Borgone > Les brèves de Clavier - octobre 2010

Les brèves de Clavier - octobre 2010

Ecrit le 6 octobre 2010

Les beaux quartiers

Le conseil de Paris, en mai, a adopté une nouvelle grille tarifaire pour les cantines scolaires, tenant compte du quotient familial. Mais voilà que des dissidents, des rebelles font entendre leur voix. 5 arrondissements : XVIe, VIIIe etc ... refusent d’appliquer la démocratique décision. Ces 5 mairies sont celles dans lesquelles habitent les plus gros revenus et sont dirigées par la droite.« Payer plus pour que les plus démunis paient moins ! Vous n’y pensez pas ! Ce serait le doigt dans l’engrenage ... ensuite les supermarchés s’y mettraient et pour Noël nos dindes seraient hors de prix, sans parler du champagne »...

A.Borgone


Ecrit le 13 octobre 2010

– Explosifs cette année les prix Nobel ! L’un chiffonne le Vatican. L’autre déplait aux Chinois. C’est vrai que Alfred Nobel a aussi inventé la dynamite.

– Rire du chômage est-ce passer les bornes ? Devenez conflicteur et allez voir :
http://www.la-borne.org avec une devise en tête : « Pourquoi faire simple quand tu peux faire chier ».

– Kouchner humilié, Kouchner outragé, Kouchner maltraité mais (bientôt) Kouchner libéré.

A.Borgone


Ecrit le 20 octobre 2010

MENS : le directeur de la gendarmerie dément, Hortefeux dément, Besson dément. C’est fou !

Carburant : Les responsables pétroliers estiment que malgré les arrêts de raffineries et les blocages de dépôts leurs com-pagnies continueront à faire des bénéfices.

Ouille : Vu en manif à Paris … « Pour la France d’en haut : des couilles en or — Pour la France d’en bas : des nouilles encore »

A.Borgone


Ecrit le 27 octobre 2010

– Un amiral (de l’état major !) aimerait avoir un second porte-avions ! Pour relancer le secteur de la réparation navale ? Pour permettre à Dassault de fourguer ses Rafales ? Comme disait Jacques Prévert : « l’amiral l’arrima, la rime à quoi, la rime à rien ».

– Pas de panique : les responsables pétroliers estiment que malgré les arrêts de raffineries et les blocages de dépôts leurs compagnies continueront à faire des bénéfices.

A.Borgone