Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Sécurité, CLS, CLSPD, Pompiers > Sécurité routière au Pays de Châteaubriant

Sécurité routière au Pays de Châteaubriant

Ecrit le 29 septembre 2010

Sécurité Rout

La semaine de la Sécurité Routière s’est déroulée du 16 au 22 septembre 2010. L’annonce par la Sous-Préfecture a été trop tardive pour que la presse locale puisse en faire état …

 Les petits mots

Des « petits mots » ont été apposés sur les pare-brise et les guidons pour rappeler à chacun la vulnérabilité des usagers de deux-roues motorisés. Ils étaient destinés à créer la surprise chez les conducteurs et les amener à réfléchir à leur conduite pour adopter un comportement plus prudent vis à vis d’eux-mêmes et des autres. « Salut, je m’appelle Thomas et je suis motard. Vous me croiserez peut-être sur votre prochain trajet. Merci de faire attention à ma vie »

En 2009 en France, il y a eu 1187 usagers de deux-roues motorisés tués dans un accident routier (contre 1086 en 2008)

 Accidents, tués, blessés

Par rapport à l’année 2009 on peut noter une baisse du nombre d’accidents (35 en 2010 contre 42 en 2009) sur l’arrondissement de Châteaubriant :
– baisse du nombre d’accidents sur les routes nationales
– concentration de la mortalité routière sur le réseau secondaire (départemental) (voire communal)
– absence récurrente de « point noir » identifié sur l’arrondissement

Les causes d’accidents
1 / 3 des accidents sont liés à une vitesse excessive (comme en 2009)
1 / 5 des accidents sont liés à une surconsommation d’alcool
1 / 4 des accidents sont liés à un non respect des règles de priorité

Les usagers impliqués : moins de voitures légères et de poids lourds, et une proportion identique de conducteurs de 2 roues (très inquiétant) : 2 morts sur 6 cette année.

 Répression

Toujours sur les huit premiers mois de l’année 2010, plus de 7000 heures ont été consacrées à la police de la route par la gendarmerie depuis le début de l’armée

Globalement moins répressive et mieux ciblée, l’activité des unités de l’arrondissement a permis de relever depuis le début de l’année 2010 :
– 420 vitesses excessives
– 190 conduites sous état alcoolique
– 118 absences de ceinture de sécurité

Il y a eu 169 suspensions de permis pour alcoolémie (203 en 2009) - et 30 suspensions pour vitesse (31 en 2009).

La gendarmerie déclare elle-même que « l’activité préventive a plus que doublé par rapport à l’année passée »

A signaler : l’existence de deux plaquettes. L’une sur les relations entre les deux-roues motorisés et les automobilistes, l’autre sur les motards. On les trouve sur le site internet de la Sécurité Routière.