Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCSD-Com’Com’ du Secteur de Derval > CCSD - 2005-2008 > CCSD : le maire de Derval fait son cinéma

CCSD : le maire de Derval fait son cinéma

Ecrit le 2 janvier 2008

L’ancien « cinéma St Sébastien », situé à Derval, a provoqué le départ courroucé de Jean Louër, maire de la commune, suivi de deux de ses conseillers, lors de la dernière réunion de la Com’Com’   de Derval (20 décembre 2007)..

C’est une longue histoire. Cet ancien bâtiment, fermé depuis très longtemps, est en mauvais état. Mais le maire de Derval souhaite le restaurer pour faire une salle culturelle. « C’est le vœu du Conseil Municipal » dit-il. « On n’en a jamais parlé » disent certains de ses conseillers qui reprochent au maire d’imposer ses vues et de « se bouquer » quand quelqu’un ose s’opposer à lui.

Quoi qu’il en soit M. Louër a proposé cette restauration à la Com’Com’   de Derval, provoquant la gêne des élus communautaires qui trouvent que le terrain est trop exigu (1867 m2) pour faire les parkings nécessaires, qu’il présente un dénivelé trop important pour l’accès handicapé, qu’il y a de l’amiante partout dans la toiture et dans les sièges, que les planchers sont pourris ce qui laisse supposer que le sol est humide, que le bâtiment existant ne permettrait de faire que 200 places, (il en faudrait 300) etc. De longues discussions ont déjà eu lieu à la Com’Com’  .

Mais M. Louër est tenace et pratique la technique du grignotage. La Com’Com’  , qui n’a pas encore décidé de réhabiliter le bâtiment, a quand même choisi un cabinet d’architecture et engagé des frais d’étude. « Mais on ne sait pas où on va, dit un élu. On n’a pas de vue globale du dossier. Le bureau d’études « béton » dit qu’il faut dé-
truire une partie des murs. En fait je crois bien qu’il faudra en détruire 80 % ».

D’autres élus s’interrogent sur le bien fondé de cette réalisation : « Il n’y a pas de demande du côté des Dervalais. Nous avons tenté de réunir une Commission Culturelle, mais ça ne prend pas ».

Clash

Le 20 décembre 2007 il était cependant question de signer une convention de mise à disposition de la salle St Sébastien, entre la commune de Derval et la Com’Com’  . Au moment de passer au vote, un élu a demandé un scrutin secret, compte tenu de la tension existante. « Ce vote est de droit si le tiers des élus le demande ». Neuf mains sur 21 se sont levées. C’est alors que Jean Louër a pris ses clics et ses clacs et a annoncé son départ. Personne ne l’a retenu. Deux de ses conseillers l’ont suivi. Deux sont restés. Sur 18 votants il ne s‘est trouvé que 4 oui pour accepter la convention. Celle-ci a été refusée par 13 voix sur 18 (et une abstention).

Cela n’a pas empêché la Com’Com’   de voter 2924 € TTC pour faire une étude de sol…. pour cette hypothétique salle culturelle.

A part ça, il a été décidé d’augmenter de 2 % tous les tarifs de location des salles intercommunales (Marsac sur Don, St Vincent des Landes, Jans) alors que, dans certains cas, ces tarifs n’avaient pas été augmentés depuis 3 ans.