Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations > Rencontres > Rencontres : un riche foisonnement

Rencontres : un riche foisonnement

Ecrit le 6 mars 2013

Rencontres   est une association d’éducation populaire née en 1986, son bilan 2012 est impressionnant :

10 lieux de présence sur la ville de Châteaubriant : dans les groupes scolaires Claude Monet, René Guy Cadou, école maternelle Marcel Viaud, école primaire de Béré, collège de la Ville aux Roses, collèges Robert Schuman et Nazareth, lycée Guy Môquet et Lycée Lenoir et bien sûr le local de la Ville aux Roses, le jardin familial de la Goupillère et le Jardin des Lilas.

Les chiffres de l’activité (voir cadre) témoignent de l’énergie qui se déploie dans le local exigu de l’association. L’association ne compte que 3 animateurs salariés à temps partiel, (Clotilde, Janice, Régis) pour un budget global de 52 000 € environ, c’est donc un excellent rapport qualité/prix.

Pour une fois, ce 22 février 2013, le Maire, le Conseiller Général et le responsable enfance-jeunesse de la Com’Com’   sont venus à l’assemblée générale de l’association. Le vent tournerait-il ? Les autorités reconnaîtraient-elles enfin le travail fait par Rencontres   ? Le maire a même promis d’aider à trouver des subventions.

C’est que l’association est en manque de fonds : le déficit de l’année 2013 approchera les 6000 euros, malgré le soutien important du Conseil Général et de la Caisse d’allocations familiales.

Notons cependant que c’est la ville qui fournit le local (très exigu) de l’association, ce qui n’a rien d’extraordinaire puisque c’est le cas pour presque toutes les associations castelbriantaises.

Un effort pourrait être fait en construisant une extension du local sur la cour arrière ou en fournissant un logement au-dessus du local, pour y installer les bureaux : il y a plein de logements vides à Châteaubriant.

80 personnes passent, par semaine, dans ce local, lieu de lien social ! Les jardins familiaux offrent aussi des possibilités d’échanges : toutes les parcelles sont occupées, il va falloir étendre, et aussi clore un peu le préau pour favoriser les activités pique-nique.

Le Jardin des Lilas est destiné aux enfants : plantes médicinales et aromatiques, légumes, fleurs, découverte de la bio-diversité, c’est un lieu de calme où l’on observe la pousse des radis, les libellules et les papillons. Les activités s’y déroulent toute l’année, et, lors de la dernière Foire de Béré, le groupe a pu présenter une collection impressionnante de plantes que les visiteurs ont eu plaisir à découvrir.

Le collectage a permis de recueillir l’histoire des Castelbriantais arrivés au fil du temps, de façon à comprendre les différences. Ce travail a débouché sur l’édition d’une revue, et sur des lectures au Château, au Collège Robert Schuman et même à Nantes !

Le local offre aussi des séances d’apprentissage du français. N’est-ce pas le meilleur moyen pour favoriser l’intégration de populations ? « J’aimerais que ces cours aient lieu quatre jours par semaine » dit une femme « On se rencontre, on devient des amis »

Les ateliers artistiques permettent de « lire la ville » et se déroulent à l’école de Béré (quatre fresques et un abécédaire) et même à la Maison Familiale Rurale (séance photo et enregistrement sonore en entreprise, écriture, le tout sur 7 séances)

Globalement Rencontres   est un foisonnement d’initiatives, l’association revendique la liberté de choisir ses actions, ses animateurs et ses partenaires non-institutionnels. Est-ce pour cela qu’elle n’est pas vraiment appréciée par les autorités locales plus soucieuses de contrôle que de liberté ? Mais on peut espérer voir les choses changer … C’est le rêve du Conseil d’Administration de 10 membres qui se réunit sous la présidence de Fernando Riesenberger.

Les lectrices de Lire et faire lire, ont participé au Festi’malles en Anjou en présentant une malle de comptines, des contes traditionnels et de traditions orales et les jeux construits pour accompagner ces albums.


L’assemblée générale s’est terminée par un dialogue à quatre voix, reprenant les textes très chaleureux écrits par les quelque 400 participants aux activités. L’exiguïté du local a été soulignée, mais aussi « le nid où germent les moissons futures », ce « lieu étrange, foisonnant, au cœur du quartier. Ici on apprend, on n’a rien sans rien, on écrit, on rap  , c’est comme ma seconde maison » « On apprend à communiquer en groupe, on peut échanger sur nos différences, les personnes qui nous accueillent sont très proches ».

Rencontres  
02 40 81 16 50
rencontres  @lo-log.org
site

Accompagnement scolaire : 111 enfants ; 23 bénévoles
Lire et faire lire  : 177 enfants  ; 9 bénévoles
Cours de français  : 21 adultes  ; 4 bénévoles
Jardins familiaux  : 28 familles ; 11 bénévoles
Collectage histoires de vie  : 35 adultes ; 6 bénévoles
Ateliers socio-culturels  : 70 enfants et adultes
(histoire de l’art, expression écrite et orale, activités musicales)


Ecrit le 13 mars 2013

Soirée repas-karaoké le 6 avril

Retenez avant le 30 mars de préférence

Pour la première fois, l’association Rencontres   propose une soirée de fête, destinée à l’aider à financer les nombreuses activités qu’elle propose toute l’année en 10 points de la ville : aide scolaire, ateliers socio-culturels, apprentissage du français, lire et faire lire, jardins familiaux, jardin des Lilas pour les jeunes, collectage d’histoires de vie, expositions …

C’est là tout un foisonnement d’actions pour lesquelles l’association ne reçoit que de maigres subventions. Alors elle propose une soirée-cabaret samedi 6 avril à 19 h à la Halle de Béré   – avec repas-spectacle-karaoké.

Le repas, préparé par l’ALC (Amicale Laïque Castelbriantaise) comprend : apéritif, terrine de crabe et d’avocat, mignonnette de dinde farce forestière, garniture de légumes, salade, fromage, tarte normande. Réservez vite vos places.

L’animation musicale sera assurée pour partie par le duo USTEDES (chansons latino) et pour partie par Jean-Marc Lépicier. Il est promis beaucoup de gaieté sans avoir, pour autant, la tête cassée !

Fernando, Jean-Louis, Christine

Au cours de la soirée, le Failli Gueurzillon proposera des extraits de son spectacle « La Fontaine au Gallo » pour lequel il a reçu des distinctions au Festival des Arlequins à Cholet, au Festival des Salines à La Baule, au Festival de Chartres de Bretagne et au Festival Kan ar Bobl à Pontivy.

Et pour finir, un karaoké géant ! Prix des places 15 € (tout compris) pour les adultes, et 7,50€ pour les enfants. Retenir de préférence avant le 30 mars, soit au local de l’association (3 allée Messager à Châteaubriant), soit à la Maison de la Presse (8 Grand Rue à Châteaubriant) soit au 02 40 81 16 50 ou 06 64 13 56 89 – soit rencontres  @no-log.org