Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > Selon que vous serez puissant ou misérable

Selon que vous serez puissant ou misérable

Ecrit le 20 octobre 2010

Selon que vous serez puissant ou misérable

Les raccourcis, les rapprochements les plus simplistes pourront peut-être un jour nous faire refuser l’inacceptable devenu la règle économique et politique.

Les Mesdames et les Messieurs les milliardaires qu’ont-ils de plus « réglo » à jouer avec l’argent que M. Kerviel ?
 
Cet argent des Uns et de l’Autre n’était pourtant représenté que par des chiffres s’alignant sur un écran que des doigts intéressés et amusés se complaisaient à déplacer ou transférer d’une page à l’autre. Cet argent des Uns et de l’Autre provenait de quoi ? Quelle en était l’origine ? Toujours la même : enrichissement de l’argent par l’argent et au tout début, du travail, de la force de travail de millions de gens payés de quoi survivre pour produire les richesses qu’aujourd’hui une minorité continue de s’accaparer et qui, de plus, joue avec.
 
Les Uns et l’Autre en leur temps gagnentou perdent beaucoup. Tantôt un milliardaire passe devant ou derrière un autre en fonction des milliards gagnés ou perdus ! Jérôme Kerviel, quand il gagnait en accumulant les milliards, aucun de ses supérieurs ne le signalait en le faisant passer au premier plan, Pourquoi ? Les Uns quant ils passent à la dernière place on ne les accuse pas de mettre en péril la finance mondiale.... et pourtant là aussi il s’agit de milliards perdus... perdus où ? au même « où » pour les Uns et l’Autre !!
 
Depuis deux années on nous parle de Crise !! de centaines de milliards perdus, de centaines de milliards renfloués, chiffres s’alignant sur un écran que des doigts tout aussi intéressés et amusés manipulent et déplacent au gré de l’avidité et de la jouissance de certains Uns et Autre qui veulent encore devenir plus puissants en reléguant à la toute dernière place le ou les Uns et Autre gênants !! Ces pertes de l’argent par l’argent aboutissent à quoi ? non plus au travail, mais à la perte de millions d’emplois générant des millions de chômeurs.
 
Pourquoi n’y a-t-il que le perdant Autre de condamné ? Parce qu’il a osé jouer avec de l’argent qui n’était pas le sien ? Pour les Uns l’argent serait le leur ? Pourquoi ? Les Uns ont-ils à ce point travaillé tant de millions d’heures et de jours pour avoir accumulé tant de richesses ? Les Uns sont certainement des extra-terrestres pour vivre depuis des milliers d’années compte tenu de notre échelle temps !!
 
Alors pourquoi les Uns ont-ils le droit de perdre sans être condamnés et de jouer en toute impunité. Pourquoi l’Autre n’y a-t-il pas droit ? Les conséquences quand il y a perte ne sont-elles pas les mêmes que lorsqu’il y a gain !!
 
Ah oui ! mais pour les Uns l’argent est à eux et pour l’Autre l’argent, pas à lui !! Hé oui nos lois et nos règles sont ainsi faites, comme dans les temps les plus anciens et archaïques : « selon que vous êtes puissant, riche ou misérable..... » est là la différence.... Les Uns peuvent jouer ou perdre, ce qui se compare à avoir droit de vie ou de mort sur autrui déclaré misérable, et en cas de perte, puisque né puissant et riche, avoir le droit de ne pas être condamné et même avoir le droit de puiser dans les finances publiques pour se renflouer en toute légalité.

Mais voilà où les Uns sont très forts : non seulement ils élaborent des lois permettant leur enrichissement et défendant leurs intérêts au détriment des finances publiques, mais pour conforter, cimenter, verrouiller « leur droit » ils culpabilisent les pauvres à travers les quelques aides ou dédommagements qu’ils perçoivent et en justifient les diminutions par le fait que ces aides mettraient en péril les finances de l’Etat.

Et voilà où les Uns sont encore plus forts : ils réussissent à convaincre les pauvres, que eux les Uns sont les seuls à savoir ce qui est bon et juste pour tous et ils incitent les pauvres à voter pour eux…. 

Mais quand un Autre vient jouer dans la cour des Uns, s’il gagne, les Uns le tolèrent et vont même l’encourager et l’encenser. Mais s’il perd, il devient un abuseur de confiance qu’il faut punir sous couvert de la loi, leur loi !

Et puis, les pauvres, par ces temps de crise, faut bien qu’ils s’amusent, tout comme les Uns sur un écran, avec des chiffres à rêver aux millions et milliards. Le Poker, les jeux en ligne, tombent à point nommé !! L’ami des Uns, le président Sarkozy vient de les y autoriser sur l’écran de télé qui pénètre chaque foyer riche ou pauvre. En voilà une égalité !! Oui mais attention la main et les gains de ces jeux restent dans le camp des Uns. Egalité oui ! mais faut pas exagérer !!

Et puis, si les pauvres ne gagnent pas, et s’endettent encore plus, la loi les autorisant en toute légalité et égalité à perdre ou gagner, les centres de lutte contre les addictions pourront les accueillir….Les Uns dans leur toute bonté y ont pensé ! Oui mais qui financera ces centres ? Les Uns qui ont la main sur les gains et les jeux ? Ah non ! les Uns ne sont pas d’accord !! « Egalité pour gagner et à nous les millions ! les perdants, comme toujours, sont pour la collectivité qui n’a qu’à en payer les frais !!! »

Voilà comment marche encore notre monde !! Pour les Uns minoritaires, puissance, richesse, impunité. Pour les Autres majoritaires, ce que veulent bien leur concéder les Uns.

MHC

Un algorithme, 20 minutes et 1000 milliards