Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Conseil de Développement (ex CBE) > Conseil de développement : 2010, toujours dynamique

Conseil de développement : 2010, toujours dynamique

Ecrit le 1er décembre 2010

 Un nouveau président : Jean Luc Colin

Au centre : Jean Luc C
L’équipe du Conseil de Développement

Nouveau, oui, comme Président - mais Jean-Luc Colin s’intéresse depuis longtemps aux travaux du Conseil de Développement et bénéficie d’une longue expérience : conseiller général (6 ans), conseiller régional (6 ans aussi), maire (19 ans), Président du Conseil d’Administration de la Maison de Retraite de St Vincent, membre du Conseil d’administration du Foyer du Jeune Travailleur - et à part ça : 70 ans, retraité, ancien maçon (pendant 43 ans). Il succède à Jean-Paul Pierrès qui, n’ayant plus de mandat de la Chambre de Commerce dans les prochaines semaines, ne souhaitait pas se représenter.

Les nouveaux statuts du Conseil de Développement ont été adoptés le 17 juin dernier, les quatre collèges ont été élus le 21 octobre : le Conseil d’administration compte désormais 24 membres (dont 13 nouveaux) et le nouveau bureau est constitué de 10 membres (dont 6 nouveaux). C’est donc un important renouvellement. Le vice-président est Gilles Colin, d’Erbay.

Les 4 collèges sont : collège du monde économique — collège Education-Insertion-Santé et Action Sociale — collège du cadre de vie — collège des élus. On voit ainsi l’importance du secteur associatif : 12 membres sur 24. A noter qu’il n’y a que 3 femmes sur 24 : les candidates ne se pressaient pas au portillon !

« Nous voulons privilégier la notion de Pays, pour fédérer les trois Com’Com’   de Châteaubriant, Nozay, Derval » commente Jean-Luc Colin « en défendant la liberté d’expression, les responsabilités partagées, la simplicité, la convivialité et la souplesse des procédures ». Le Conseil de Développement continuera à être un des maillons de la chaine publique, en partenariat avec les décideurs locaux, les instances européennes et les autres conseils de développement. Il ne se définit pas comme contre-pouvoir mais comme lieu d’expression des idées des citoyens. Une conférence-débat est programmée pour le 2 décembre. Les groupes de travail devront se réunir le plus vite possible « pour être forces de proposition auprès des élus ».

Coordonnées : 02 40 28 36 64 - www.paysdechateaubriant.com. Deux personnes travaillent au Conseil de Développement : l’une à 50 % de son temps, l’autre à 20 % de son temps.


Ecrit le 1er décembre 2010

 Agriculture et territoires

Ecole d’agriculture de De
Présentation d ela conférence : agriculture et territoire

Le Conseil de Développement, à l’initiative   de Jean Paul Pierrès, souhaitait faire une conférence sur ce thème. L’école d’agriculture de Derval, avec son directeur Hervé Pibarot, avait eu la même idée. Et singulier concours de circonstance : les deux pensaient à la même personne pour l’animer : c’est donc conjointement qu’est organisée cette réunion, jeudi 2 décembre, 20h30 salle de la Croix-Marchand (route de Rennes) à Derval.
Gilbert Lecoq, Jean Luc Colin, Nolwen Diler,
Hervé Pibarot, Jean Paul Pierrès

Yvon Le Caro, Maître de conférence à l’Université de Rennes 2 abordera les thèmes suivants :
–  Quel projet agricole au sein des territoires ?
–  Quelles cohabitations possibles au sein de l’espace rural ?
–  Comment faire face à l’intensification des usages ?

Un débat suivra cette présentation : venez nombreux pour nous faire part de vos idées ! Conférence gratuite et ouverte à tous.

Yvon Le Caro est géographe à l’Université européenne de Bretagne. Ses recherches sont articulées autour d’une question centrale : comment agriculteurs et non-agriculteurs se partagent-ils le territoire ? Cette question se concrétise autour d’une diversité d’objets sociaux dont certains sont non-marchands (usages de loisirs, paysage, etc.) et d’autres marchands mais avec une dimension sociale forte (tourisme  , accueil social, vente directe, foncier agricole). Il s’intéresse enfin aux formes que peut prendre l’action dans ce domaine, entre les échanges informels ou interpersonnels, l’initiative   entrepreneuriale, la dimension collective et coopérative, le dialogue territorial (qu’il soit informel ou inter-institutionnel) et les régulations publiques.

Depuis 2009, il étudie les évolutions des usages et des représentations du foncier agricole. Il a publié de nombreux livres sur Les loisirs en espace agricole, L’agriculture participative, la vente directe, et « La compétitivité agroalimentaire est-elle compatible avec la fonction récréative de l’espace agricole ? ». Son dernier livre, publié en 2010, porte sur « agriculture et territoires ».

Les jeunes de l’école d’agriculture participeront à cette conférence « car il faut donner aux jeunes l’espoir et la perspective de vivre de ce qu’ils ont étudié » dit Hervé Pibarot. Jacques Lemaître, Président de la Chambre d’Agriculture, sera présent aussi.

Renseignements : 02 40 28 36 64