Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > Pagaille : vers une météo minimum

Pagaille : vers une météo minimum

Nicolas Sarkozy, très attentif à la situation économique de la France, prépare une nouvelle loi sur le service minimum. C’est que la France est bloquée : par exemple 500 automobilistes du côté de Lamballe le 1er décembre : des voitures ont été mises de travers provoquant un bouchon géant. On a compté jusqu’à 41 départements ainsi perturbés. Les automobilistes pris en otage ! Les poids lourds empêchés de rouler et de ravitailler les villes où les transports scolaires ont été suspendus empêchant les enfants de bénéficier d’une bienheureuse éducation.

Sur l’axe Paris/Sud-Est, 20 % des trains sont bloqués. Les autres roulent à petite vitesse. Même Eurostar est touché : 50% des trains Eurostar circulant entre Paris et Londres ainsi qu’entre Bruxelles et Londres sont annulés

Avions : 25% des vols sont annulés à Roissy et 10% à Orly. La situation a été compliquée, à Lyon, avec l’annulation de 141 vols à l’aéroport Saint-Exupéry, soit 37% du trafic.

Partout des salariés sont empêchés d’aller travailler. Christine Lagarde monte au créneau : li-ber-té-du-tra-vail ! La France perd au moins 100 millions d’euros par jour. Et Nicolas Sarkozy, qui devrait rassurer les citoyens dans leur chaumière, se tait.

Une loi s’impose : la neige, la pluie, le verglas, le gel, le vent, sont priés de ne pas manifester ainsi (et tous ensemble) leur ras-le-bol de leurs conditions de travail climato-environnementales. Pour qu’enfin, comme disait Sarkozy à propos des grèves, « il y ait de la neige mais on ne s’en aperçoive pas ».

Lire aussi  :

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20101208trib000580825/la-neige-a-seme-la-pagaille-en-ile-de-france.html

http://www.lesechos.fr/economie-politique/presse-etrangere/020989882147-la-region-parisienne-paralysee-par-la-neige.htm

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/12/09/apres-la-neige-la-grande-pagaille-sur-les-routes_1450956_3244.html

http://bravepatrie.com/economie/vendredi-3-decembre-2010-houlala,1721

La planète chauffe, la France grelotte : http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4491

Vidéo : blocage : http://news.google.fr/nwshp?hl=fr&tab=wn

Plusieurs milliers de personnes ont été bloquées dans la nuit de mercredi 8 à jeudi 9 décembre dans les aéroports parisiens, sur les routes, ou sur leur lieu de travail en Ile-de-France en raison des chutes de neige qui ont provoqué une pagaille monstre. Malgré l’annonce de l’épisode neigeux par Météo-France, l’Ile-de-France a vécu le pire scénario depuis la nuit du 4 au 5 janvier 2003, où des milliers de personnes avaient été bloquées, essentiellement sur les routes. Hier soir, de très nombreux salariés ont été surpris sur leur lieu de travail : près d’un millier de personnes ont été bloquées au Commissariat à l’énergie atomique, situé sur le plateau de Saclay (Essonne). Environ 2 800 salariés ont dû passer la nuit au Technocentre Renault de Guyancourt (Yvelines). La préfecture d’Ile-de-France conseillait ce matin de limiter les déplacements, « sauf nécessité impérative ». Le ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux, a même demandé jeudi matin de renoncer à prendre son véhicule.

Pas d’panic

Les internautes se marrent ! http://www.lepost.fr/article/2010/12/09/2334119_neige-pas-de-pagaille-pour-brice-hortefeux-les-internautes-se-marrent.html

Hortefeux : la neige, 1 cm ça va, c’est quand il y en a plusieurs que ça pose des problèmes !

Hortefeux a dit que le problème « vient surtout des rues en pente ». NDLR : d’autant qu’il y a des rues où tu passes le matin et que le soir la pente est dans l’autre sens !

La presse critique avec humour : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gdMaz6PcIXt6ClXVW2RIH8OJmt2g?docId=CNG.8e172b87c43800cdd4f52403e0b53323.f1