Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Cantonales > Cantonales 2011 > Cantonales : la Loire-Atlantique à gauche

Cantonales : la Loire-Atlantique à gauche

Ecrit le 26 janvier 2011

Voir : Yves Daniel et Michel Neveu

 L’énergie solidaire

« Loire-Atlantique à Gauche - L’énergie solidaire », c’est sous cette bannière que les candidates-candidats du Parti socialiste se présentent pour les Cantonales des 20-27 mars dans 29 cantons du département, avec l’ambition de conforter en mars la majorité de Gauche du Conseil Général de Loire-Atlantique. Au Nord de la Loire-Atlantique, sont candidats :

Yves DANIEL dans le canton de Derval, Suppléante : Viviane Lopez
Michel NEVEU dans le canton de Rougé, Suppléante : Christine Hardy

« Energie » d’abord, parce qu’elle est essentielle face aux défis qui sont aujourd’hui à relever. « Devant l’exclusion dont sont victimes un grand nombre de nos concitoyens (jeunes, salariés privés d’emploi, personnes dépendantes), nous nous indignons de l’absence de réponse du Gouvernement et des décideurs économiques. Nous refusons le rouleau-compresseur libéral qui prétend laisser à quelques-uns les profits et dividendes, et au plus grand nombre les sacrifices et la rigueur. Nous dénonçons ces logiques de recherche effrénée du profit et d’accaparement des richesses, qui visent à transformer les citoyens en simples individus, isolés, voire concurrents entre eux »

« Nous revendiquons bien au contraire le sens de l’intérêt général, la force de l’action collective et la nécessité de la participation citoyenne ».

« L’énergie encore, car face aux risques et inquiétudes qui pèsent sur notre planète, nous croyons profondément que la Loire-Atlantique a un rôle particulier à jouer dans l’invention d’un modèle écologique de développement. Notre volonté de développer l’énergie éolienne, notamment en mer, s’inscrit dans cette idée de la croissance écologique, et nous distingue clairement de la Droite et de ses annonces jamais suivies d’effets ».

« L’énergie toujours, parce qu’à l’expérience et à la compétence de nos élus et élues sortants qui ont choisi de vous redemander votre confiance, s’ajoute le dynamisme des 13 candidat-e-s qui le sont pour la première fois et qui apportent renouvellement, diversité et enrichissement ».

« Energie enfin, parce que, si nous n’en manquons pas, nous vous demandons aussi de vous mobiliser, et d’exprimer clairement par votre vote les choix que vous appuyez et au contraire la politique que vous rejetez ».

 Solidaire

« Solidaire » ensuite, parce que c’est bien la vocation d’un Département que d’être particulièrement attentif, actif et efficace auprès des personnes les plus fragiles, des jeunes et des salariés victimes de la crise.

Solidaire, parce que cela correspond tout simplement à nos valeurs de Gauche, de fraternité, de partage, mais aussi de résistance pendant les périodes plus difficiles, grâce auxquelles tant de belles choses ont été conquises. Cela correspond aussi, profondément, à l’histoire de la Loire-Atlantique, marquée par les luttes pour les droits politiques ou sociaux et par les actions de solidarité, qu’elles soient d’inspiration laïque ou religieuse.

Solidaire, enfin parce que c’est notre réponse face aux difficultés. En agissant auprès des personnes fragiles, en faisant appel à celles et à ceux qui peuvent donner de leur temps ou de leurs ressources, nous voulons continuer à faire vivre la solidarité entre les habitant-e-s de Loire-Atlantique.

 Le bouclier … social

Bouclier Social
Dessin de Eliby
06 23 789 305

L’enjeu de ces élections est à la fois simple et grave :
- le service public local – qui repose sur l’action du Département et sa coopération avec les communes et intercommunalités
- et notre vivre ensemble - qui s’appuie sur un lien social fort et la richesse des initiatives culturelles ou sportives, largement appuyées par le Département
peuvent-ils et doivent-ils être maintenus dans les prochaines années ? Nous croyons fermement que oui.

Le Département, par son action sociale et sa proximité, garantit un bouclier social à celles et ceux qui sont dans la difficulté. Nous n’entendons pas faire d’économies sur leur dos.

Mais alors que l’Etat devrait avoir comme premier devoir de financer les dispositifs existants de solidarité nationale qu’il a confiés aux Départements (Revenu de solidarité, allocations pour les personnes âgées ou handicapées) aujourd’hui, malheureusement, la Droite impose d’autres choix :
le paquet fiscal, l’allègement de la TVA sur la restauration, la suppression de l’impôt sur la fortune… Toutes mesures financées par la dette publique !

De cette situation révoltante, nous prenons les habitant-e-s de Loire-Atlantique à témoin, sans les prendre en otage.

– ►Nous continuerons de délivrer les prestations et allocations auxquelles ils ont droit, même quand le Gouvernement cesse d’assurer leur financement.

Avec nous, le Département protégera ses concitoyen-e-s des épreuves de la vie et des mauvais coups de la Droite.

– ►Au-delà des dispositifs nationaux, nous ne renoncerons pas à innover afin de traiter les situations les plus urgentes, face auxquelles la Droite n’a pas de réponse.

Pour les jeunes en particulier, nous développerons l’accompagnement vers l’autonomie, et faciliterons les solutions de mobilité.

– ►Et parce que nous ne réduisons pas le Conseil Général à un rôle de simple caisse départementale d’allocations, nous voulons qu’il continue à jouer, à peser davantage, dans l’aménagement équilibré du territoire.
– Favoriser des déplacements alternatifs à la voiture,
– Construire des logements sociaux dans toutes les villes,
– Encourager la création d’équipements concertés entre les communes,
– Donner la priorité à la construction d’écoles, de crèches et d’équipements jeunesse.

La solidarité se décline aussi dans les choix d’aménagement que nous défendons.

– ►Un Département où chacun réduit son impact sur l’environnement, c’est notre conception de la croissance écologique et d’un Département qui protège ses ressources. Nous ne partageons pas l’idée de mettre la Loire-Atlantique sous cloche et de transformer nos espaces ruraux en grand musée de la biodiversité. Nous voulons nous appuyer sur les compétences, les espaces et ressources existantes pour développer une économie productive plus protectrice de l’environnement et engager la transformation écologique de nos habitats, de nos agglomérations et villages, de nos activités et déplacements.

– ►La Loire-Atlantique, c’est aujourd’hui notre bassin de vie à tous ; ce doit être aussi un espace de citoyenneté active et vivante. Tous les objectifs que nous vous présentons sont réalistes ; mais ils ne seront atteints que si vous y adhérez et participez à ce débat public. Les 20 et 27 mars 2011, vous avez rendez-vous avec l’énergie solidaire !


Ecrit le 26 janvier 2011

Le programme des candidats du Parti Socialiste se décline entre quatre axes :

 Le Département utile, qui protège ses habitants

– Une politique jeunesse fondée sur l’autonomie.
– Un effort sans précédent pour les collèges et les collégien-ne-s
– Pour que les parents concilient plus aisément vie familiale et vie professionnelle : le Département aidera l’accueil des enfants dès le plus jeune âge
– Des personnes âgées accompagnées dans leur autonomie.
– Les personnes en situation de handicap, actrices de leur citoyenneté.
– Aider à trouver un emploi pour chacun-e, un toit pour tous
– Participer à la sécurité des habitants, en particulier les plus exposés aux risques
– La culture, et les sports, proches et accessibles.

 Le Département, acteur des solidarités entre les territoires

Le développement économique, social et démographique en Loire-Atlantique, qui bénéficie aux grands pôles urbains, doit aussi profiter aux autres territoires qui ne peuvent être réduits aux fonctions d’habitat ou de loisirs. C’est la vocation naturelle du Département que de favoriser l’échange et l’équilibre entre tous les territoires de Loire-Atlantique. Et en particulier :
– prioriser des aides aux communes
– combattre la désertification médicale
– réduire la fracture numérique
– favoriser l’économie de proximité et le tourisme  
– créer de vastes zones économiques d’intérêt départemental,
– soutenir l’agriculture de proximité dans des exploitations à taille humaine
– Aménager la Loire-Atlantique : aéroport Notre Dame des Landes, routes, littoral.

 Le Département qui respecte toutes les ressources

– Un transport collectif plus sûr, plus pratique
– Des déplacements doux pour les besoins de tous les jours.
– Faire face aux défis environnementaux,
– Développer l’éco-construction et l’éco-performance, et l’accessibilité.
– Préserver la biodiversité et la vocation agricole des terres,
– reconquérir la qualité des eaux, réduire les déchets

 Le Département, à l’écoute des citoyennes et des citoyens

– Pour l’Egalité des femmes et des hommes, le Département s’engage à lutter contre les inégalités entre les genres.
– développer l’administration électronique, informer tous les habitant-e-s
– poursuivre les temps de débat
– appels aux initiatives, un soutien aux forces sociales du Département.

(Extraits du communiqué du Parti Socialiste)

Note de la rédaction de La Mée : l’action du Conseil Général de Loire-Atlantique est évidente dans les compte-rendus publiés régulièrement dans notre journal. Le programme peut être consulté ici :

http://www.journal-la-mee.fr/documents/programmePS-44.pdf

Résultats du premier tour