Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Municipal Châteaubriant > Conseil Municipal 15 mars 2008- 15 mars 2014 > CM 2011 > Conseil Municipal du 9 février 2011

Conseil Municipal du 9 février 2011

Ecrit le 16 février 2011

 Des camé ... rats

Heureusement qu’il y a le marché du mercredi, les sorties d’écoles, la messe du dimanche, la fête de la musique et quelques manifs … sinon, à Châteaubriant, il n’y a pas un chat dans les rues. Il y a des bagnoles, mais on ne cause pas aux bagnoles….

Alors la municipalité va mettre des caméras … sans doute pour chercher les chats.

C’est not’maire Alain
Qui a perdu son chat
Qui visse dans tous les coins
De chères camé… rats
- (sur l’air de La Mère Michel)

 7 caméras ou 49 personnes

Est-ce donc qu’à Châteaubriant, il y a une forte délinquance ?

Lors du Conseil Municipal du 9 février le maire a noté la baisse des cambriolages (53 faits en 2008, 45 faits en 2009, 43 faits en 2010) — et la baisse des vols à la roulotte (73 faits en 2009, 37 faits en 2010), — et la baisse des vols d’accessoires sur les véhicules à moteur (40 faits en 2009, 29 faits en 2010).

Et pourtant, dans Ouest-France du 11 février est paru un appel d’offres, passé par la municipalité, pour installer des caméras de vidéo-protection. Le Conseil Municipal de juin 2010 avait envisagé 7 caméras. Au prix de 70 000 à 80 000 euros la bête ….

70 000 euros, cela permet de payer 4 personnes au SMIC pendant un an (cotisations sociales comprises) ou 7 personnes en contrat aidé pendant un an ! . Alors 7 caméras, cela ferait 28 ou 49 personnes embauchées pour un an.

Mais, l’embauche, la municipalité s’en fout ! Et pour quel résultat ? Toutes les études faites sur l’influence des caméras de vidéo-protection montrent que c’est inefficace. Il n’y a que les fournisseurs de caméras qui disent, eux, que ça fonctionne. Bien sûr cela fonctionne pour leur entreprise ….


 Conseil Municipal du 9 février 2011

A part ça, il y avait un Conseil Municipal à Châteaubriant le 9 février 2011. Les subventions aux associations sont en hausse de 1,5 %, et il y a quelques subventions exceptionnelles.

A noter, selon Pascal Bioret, les subventions « dégressives » suivantes - 10 ans Castel-Astro 1000 €
– 25 ans ALC Badminton 200 €
– Alors faut-il prévoir :
– 100 ans SAC (rugby) des clopinettes ?

A noter aussi que la subvention de l’Office de Tourisme   est nulle cette année (sauf pour le concours-photos et les Maisons Fleuries). En effet, l’Office de Tourisme  , qui va devenir intercommunal, est prié de vivre sur ses réserves.

A noter aussi que l’opération « Bowling Promotion » qui va avoir lieu de 20 au 23 octobre 2011 est dotée de 2000 euros.

La « Caisse des Ecoles » qui servait sans doute autrefois à l’achat de fournitures scolaires, va être fermée et son contenu sera versé au budget communal. Pas de folies à faire : il n’y a que 20.91 € dedans !

 Budget municipal

Selon les documents fournis par l’adjoint aux finances, il y a des travaux, prévus pour 2010, qui n’ont pas été réalisés, pour un montant de 1 831 759 €.

De ce fait, la ville n’a pas emprunté les 1 500 000 € qu’elle avait prévus. Donc la dette globale de la ville est en baisse :

Au 31 décembre :

  • 2006 : 13 621 351 €
  • 2007 : 13 655 669 €
  • 2008 : 12 995 675 €
  • 2009 : 13 068 654 €
  • 2010 : 11 580 506 €

La municipalité est contente : l’endettement au 31/12/2010 est en baisse ! Voui ! Sauf que ce n’est qu’un artifice comptable puisque le maire a signé l’arrêté d’emprunt de 1 500 000 € le 13 décembre 2010. Mais l’argent ne sera versé qu’en 2011.

La municipalité souhaite à tout prix montrer qu’elle réduit l’endettement de la ville. Et elle ressort le même refrain : « quand nous sommes arrivés au pouvoir, nous avons baissé l’endettement de la ville ». Et c’est vrai ! Sauf que ...

2001 : 15 103 908 €
2002 : 11 818 480 €

… sauf qu’elle oublie de dire que, depuis des années, la municipalité précédente avait annoncé cette baisse des impôts en 2002, en raison de la fin des remboursements des emprunts souscrits 15 ans plus tôt par Papa-Hunault, du temps où il était maire. Fiston-Hunault n’a donc pas lieu de se réjouir d’une baisse qui ne lui est pas imputable. Mais il continue à raconter des bobards, au cas où ça prendrait. Il nous prend pour des cons, ou quoi ?

Ah, à propos, la municipalité a prévu d’emprunter encore 1 800 000 € en 2011.

 Les principaux travaux de 2011 (s’ils sont effectués !) :

- La place de la Motte - démarrage au printemps - Coût : 2 200 000 €
- des travaux de voirie pour 508 000 € dont le « Rond-Point des Dadas » à La Galissonnière, pour fluidifier la circulation les jours des Courses Hippiques. Espérons l’amélioration d’un certain nombre de voies communales en fort mauvais état.
- Suite des travaux du bras Sud de l’église de Béré, déjà engagés.
- Raccordements de bâtiments communaux au futur réseau de chaleur.
Les taux d’imposition vont baisser de 2,5 % sur la taxe d’habitation et le foncier non bâti. Cela ne touche que ceux qui paient des impôts. L’opposition aurait préféré un maintien des taux et un dégrèvement ciblé sur les personnes aux faibles ressources.

 Achatspublics44

Le code des marchés publics oblige les communes à organiser la concurrence. Un site internet « www.achatspublics44.org » a été mis en place en janvier 2011 pour permettre l’hébergement des annonces concernant ces marchés publics. Pour la ville de Châteaubriant il en coûtera 459 € en 2011.

Seul problème : les conditions d’accès. Elles ne paraissent pas évidentes aux simples citoyens !

 Police municipale

Police municipale : le chef de police, M. Ezcura, part en retraite. Il sera remplacé. Les policiers seront affectés autrement : 9 de jour (au lieu de 10) et 4 de nuit (au lieu de 3) afin de pouvoir faire deux équipes de deux, la nuit.

 Quartier de La Ville aux Roses

L’office HLM « Habitat 44 » a prévu de démolir l’immeuble de la rue Jacquard, de résidentialiser une ou deux barres du quartier, de réhabiliter les entrées, cages d’escalier et enveloppes extérieures des bâtiments. Dans cet ensemble de 365 logements, Habitat 44 souhaite mieux identifier ce qui lui appartient, ou non. En effet il y a des parkings qui appartiennent en partie à la ville et en partie à Habitat 44 et même des rues qui sont partagées « en sifflet ». Il va donc y avoir des cessions de terrains entre la ville et Habitat 44 pour donner à l’ensemble la cohérence nécessaire.

 Réseau de chaleur

La ville de Châteaubriant a commencé les travaux de mise en place de son réseau de chaleur à partir d’une chaufferie centrale biomasse utilisant 82 % de bois. Treize sites municipaux doivent y être raccordés mais d’ores et déjà la ville a reçu des demandes complémentaires de raccordement : le lycée St Joseph, le lycée Guy Môquet, les HLM de la rue de Verdun et de la route de Vitré, le collège Ville aux Roses, l’hôpital, la Clinique… Et plus tard, peut-être des logements individuels. Le coût de la chaleur va baisser : 54,78 € le mégawatt-heure au lieu de 59,67 €.

Divers - Une balayeuse aspiratrice est achetée pour 112 900 € HT   — Un emprunt de 112 000 € est contracté pour le réseau d’eau — Un emprunt de 100 000 € est contracté pour le réseau d’assainissement — La ville embauche une personne en contrat aidé (une !) — un contrat d’entretien est souscrit pour les cloches de l’église (490 €/an) — un contrat d’entretien est souscrit pour le matériel de restauration (1068 €/an) — des arbres seront achetés pour la Place de la Motte (12 630 €). Et enfin l’ancienne Poste, place des Terrasses, sera vendue à la Com’Com’  .