Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : M’est avis qu’un vent de foullaillerie souffleu sur not’ (...)

Chronique en gallo : M’est avis qu’un vent de foullaillerie souffleu sur not’ planeute

Publié le 2 mars 2011 (1)

 La bipolariteu de l’humaniteu

 
On éteu ben dans un monde bi-polaire mais les pôles éteu point les mein-mes pour tous les gensses et éteu pas piaceu aux mein-mes zendreuts . J’veux ben vous dire ceux que, maïye, je vaïye anneu .
 
–  Ya ceusses qui eumeut tueu, faire tueu, se tueu en tuant le pu possible : c’euteu les extrémisses qu’on trouveu partout, les dictatous qui ramasseu tous les sous, les afférissses, les Cadafisses et leurs fils.

–  Y a ceusses qui préféreu se faire tueu ou se tueu pour la liberteu et la fraterniteu, c’euteu les deumocrates aux mains nues qui s’immoleu ou descendeu dans la rue et ne vouleu pu êtes surveilleu, vive dans la poue et la misére, l’indigniteu et la soumission ; c’éteu une maladie très contagieuse qu’on appeleu la reuvolution. Anneu, ça gaingneu pas seulement les vaïzins géographiques ou ethniques mais, par le net, ça don-neu de la feubriliteu et de la fieuvre aux 4 coins du monde : les chinois sorteu avec du jasmin, les ziraniens rongeu leurs freins, les zitaliens vont chasseu leur berlusconneries, les français ont déjà décideu de liquideu MAM et leur sarkofolie (dans les sonderies).
 
Mon Sarko y compreuneu ren à ce qui se passeu : y va humilieu la Turquie qui deveneu le modèle de l’islamo-deumocratie, y relanceu le deubat sur l’islam pour don-neu des voix à la Peine Marine, y se fâcheu avec le Mexique et rouleu les paysanwts dans leur farine.
 
« La veuriteu est geunanwte et celui qui la dit est radotou »
 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 9 mars 2011

 Ca foulaille teurjous 

 
M’est avis qu’un vent de foullaillerie souffleu sur not’ planeute. On saveu que le pouvaïye rendeu fou mais ceux qui le perdeu deuveuneu des fous sanguinaires : le Kadhafou et sa tribu éteu prêt à tueu tous les libiens libeureux ; le Cabot fou nivoirien préféreu ruineu son pays que de s’en alleu ; Renault, ses seucrets et ses espions ridiculizeu notre industrie moribonde.
 
Le Peu Seut des Bouches du Rhône senteu pas bon à un monment où y faudreu pas. Les racines chrétiennes de la France éteu déterreu par mon Sarko qui n’eumeut pas qu’elles produisent des branches musulmanes alors qu’on seut ben que les arbres greffeux porteu de meuyieures fruits. L’UMeuPeu qui eumeut les reuniements et les reumaniements chercheu avec angoisse comment reutireu des sous aux pauv’s et en donneu aux plus riches. On seut qu’elle va trouveu comment enleuveu le bouclieu, changeu sans rien changeu, kauwzeu sans discuteu et surveuilleu le président qui les surveuille.
 

« Autant de beurouées (brumes) en Mars
 Autant de geulées en Mai »
 
« Quand vous entendrez la grive chanter
Enfermez le bois propre à vous chauffer
Quand vous entendrez le merle plus tard
Jetez bas le pourpoint et le mettez à part »

 
 
 
Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 16 mars 2011

 Accueil paysan dans le monde entieu

Pisqueu tout le monde a décideu de rien décideu pour sauwveu les libiens de leur dicta-tou assouafeu de sanwg et de dollars, j’ai décideu de me réfugieu chez les dernieux zhu-mains ; les vieux paizans qui ont fondeu, il y a 24 anws « accueil paysan » à partir de leur peutite ferme dans la Chartreuse de l’Isère. Félix et Eliane ont réussi à envahir jusqu’ici 28 pays et 4 continents avec plus de 1300 fermieux et feurmières qui accueilleu dans leur ferme les parigots qui vouleu kauwzeu avec des vraïyes vaches, ânes, beurbis, co-chons, poules.

En reugardanwt dans le guide « la campagne à bras ouverts », j’ai vu qu’y en aveu quin-ze en Loire Atlantique dont un à Rougeu. Y z’espiquieu ben le sens de ce mouvement qui se renouvelleu et granwdisseu tout le temps.

« Parce que la terre nous nourisseu, nous devons prendre soin d’elle, la comprendre et respecteu ses cycles saisonnieux, par des pratiques d’agriculture paysanne. Cette appro-cheu demandeu le respect de la nature et le refus du breuvetage du vivant ainsi que des pratiques agricoles et d’entretien de l’espace non polluantes. Cela permet de sauveugar-deu la diversiteu végétale et animale de la pianète et un environnement viable pour les générations futures »

Félix. et Eliane reuceuveu la meudaille du tourisme   geuneureux et durable et j’éteu à cette belle feute avec des gensses du monde entieu à Ponmieu la placette. Le monde sera sauwveu par ces peutis sans aveu qui don-neut à tous vents. Vivent les feurmieux !

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 23 mars 2011

 Ca purgeu partout

Pendant qu’au Japon, la nature et l’imprévoyance des zhumains purgeu les malchanchoux habitant les côtes ou les environs des centrales nucléaires. Khadafou purgeu ses reuvolteux deumocrates et ses amis obligeux depé lontemwps par l’argent donneu et qui ont vireu leur cutie quand y falleu pas. Ca fait des morts, beaucoup de morts qui quitteu avanwt l’heure not’ valleu de larmes si douce aux dictatous, décidous ; dirigeous, pense-à-tout, se mêlant-de-tout mais ben décideu à fermeu les yeux et les frontières pour les malchanchoux et les sans le sou.

Nous, on va voteu ou oublieu de le faire pour profiteu de la deumocratie tant que les tuous de deumocratie n’auront pas pris le pouvoir par la deumocratie pour la supprimeu. La Marine Le penne éteu ben piaçeu pour krouilleu cheu nous la liberteu de penseu, de chanwteu la carmagnole, de danwseu avec les étranges étrangeux malheureux.

L’hUMeuPeu commenceu à sentir le roussi et se preupareu à seu jeuteu dans les bras et les seins généreux de la peste brune pour gardeu à la dreute son pouvaïye de nuisance.

Heine-ne seule bonne nouvelle : le Niger a choisi un socialisse, Mahamadou Issoufou, du Parti Nigérien pour la Démocratie. Longue vie à Mahamadou et à son pôv’ pays de désert.

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 30 mars 2011

 Ça syphoneu ferme

Y a longtemps qu’on syphoneu cheu nous : y faut des vases qui communiqueu et quand on aspireu dans le tuyau pour de l’essence, de l’huile ou du purin, y faut pas se faire avouilleu la goule car ça senteu pas la lavande.

Ça syphoneu dans la révolution du printemps arabe : après la Lybie qu’on aideu à chas-seu le Kadhafou, v’là la Syrie qui veut plus de la famille Vachar(et Lassad), le Yémène qui se démeuneu et tous les vaïzins. Ya que Israël qui creut que son mur va arrêteu le besoin de liberteu et de paix de la jeunesse nouvelle.

Ça syphoneu pas mal du côteu Front National. L’hUMeuPeu s’évaporeu dans la nature et va alleu à la péche à la ligne dimanche pour pas voteu PeuSeu. Le gai Guéant multiplieu les provocations de l’Intérieur. Les Verts ben unis avec la gauwche au sommet essayeu de syphoneu quelques cantons.

Y a qu’à l’Europe où les syphons ont du mal à arroseu les pays qui ont fait faillite : le Por-tugal veut pas se serreu la ceinture, les grecs et les irlandais continueu à rouspèteu.

« Mar séque
Avri’ cru (mouilleu)
Mai chauwd
Ameuneu le blé au mois d’août »

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


NOTES:

(1) mais écrit avant le changement de gouvernement du 27 février 2011