Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Agriculture > Nourriture > Professeur Joyeux : nutrition et cancer

Professeur Joyeux : nutrition et cancer

Ecrit le 9 mars 2011

Intéressante conférence* le 23 février dernier, et beaucoup de monde s’intéressant au thème : « nutrition et cancer ». Conférencier : le professeur Henri Joyeux. Professeur de cancérologie et de chirurgie digestive à la Faculté de Médecine de Montpellier. Spécialiste en nutrition, alimentation et cancer

 Ce fut ... joyeux

Eh bien ce fut « joyeux » en effet : l’homme est plein d’humour et d’allant et cherche à emporter la conviction de ses auditeurs, par le rire. Il s’intéresse alors à l’être humain, de la tête aux pieds, mais uniquement sur l’aspect nourriture. « Nous avons besoin d’information, de prévention, mais pas de tant de médicaments » dit-il.

Il parle de l’alcool qui brûle le fond de la gorge et fragilise les tissus, d’où un risque de cancer de la gorge (surtout quand on complète avec du tabac).

Il parle de l’œsophage dont la muqueuse peut être détériorée par des liquides trop chauds (thé bouillant, café bouillant) ou par des alcools forts.

Il évoque la mastication qui n’est pas seulement le broyage des aliments : par la mastication, les aliments sont imprégnés de salive, qui contient des enzymes. Cette opération facilite considérablement l’assimilation des aliments par le reste du système digestif, et notamment l’estomac. « Ne mangez pas trop de compotes, de crèmes ou de bouillies … mastiquez, mastiquez longuement » dit-il.

L’estomac : il y a beaucoup moins de cancers de l’estomac qu’autrefois grâce aux conservateurs qui permettent de garder les aliments, sans avoir besoin de les saler ou de les fumer comme autrefois. La plus grande partie des cancers de l’estomac est due désormais à Helicobacter pylori, une bactérie dont beaucoup de gens sont porteurs mais qui peut agresser la muqueuse gastrique. Le tabac est un co facteur très important. Il est également prudent d’éviter les aliments épicés ou acides (agrumes). Enfin le stress est un facteur connu, et réel, de pathologie gastrique !

JPEG - 82.9 ko
Mangez des légumes
Dessin de Moon - 06 87 32 77 47

Le foie est un organe essentiel. Les drogues peuvent provoquer une hépatite B ou C. Mais les OGM (organismes génétiquement modifiés) et l’alcool peuvent fatiguer le foie. Et un foie fatigué peut devenir cancéreux. [Ndlr : Le 11 décembre 2009 une étude menée par des chercheurs du Criigen et des universités de Caen et de
Rouen, dont le professeur Gilles-Eric Séralini, a démontré la toxicité de trois maïs génétiquement modifiés de la firme américaine Monsanto. Ces variétés d’OGM auraient un impact nocif sur les reins, le foie et le cœur des mammifères, donc potentiellement sur l’homme].

A propos, « ne buvez pas de coca-cola, c’est pas bon pour l’estomac, sauf si vous avez le choléra ! »

Le pancréas .. « Ah, le pancréas, ayez pitié de lui. C’est un organe formidable. Il a deux rôles. D’abord il stabilise le taux de sucre dans le sang. Il fabrique deux hormones géniales, l’insuline et le glucagon. Ne lui envoyez pas trop de sucre et faites attention au lait ! »

Un seul lait est formidable : le lait de la maman pour son enfant. Il contient 7 facteurs de croissance pour le cerveau du petit. Et, de plus, l’allaitement protège du cancer du sein. Le lait de vache ou de brebis, ce ne sont que des substituts. Autrefois on faisait bouillir le lait, les principes de croissance utiles au petit veau étaient dans la crème. Maintenant, avec le lait UHT, les facteurs de croissance sont dans le lait. L’enfant a-t-il besoin d’autant de facteurs de croissance que le petit veau ? Pour Henri Joyeux le lait conservé par l’industrie laitière, c’est nul, les yaourts et fromages qu’on ne mastique pas, c’est mauvais. « Il faut du fromage à pâte dure, même chez l’enfant ».

Revenons au pancréas, sa deuxième fonction est de fabriquer un litre de liquide pancréatique, qui sert à digérer les graisses. Le professeur Joyeux recommande d’éviter le pain blanc, les biscottes et le pain de mie.

L’intestin grêle : il voit passer beaucoup de liquide : un litre de salive (mais il faut beaucoup mastiquer pour cela), un litre de liquide gastrique, un litre de bile et il fabrique lui-même 2 litres de mucus et de sucs et cela circule ! Cela ne stagne pas.

Et voici le gros intestin : c’est la collecte des déchets. Il faut évacuer tous les jours et pour cela ne pas être constipé ! Il faut des fruits « il faudrait donner un fruit frais aux enfants aux récréations de 10 h et 16 h, plutôt que des barres chocolatées ! » dit Henri Joyeux. « Et il faut consommer des fibres aussi. Alors le bol fécal se fera bien ! ».

 L’élixir de Richelieu

Et pour aider, rien ne vaut « l’élixir de Richelieu » : un verre de bon vin rouge à chaque repas, pas un litron, entre la poire et le fromage. Et alors, fini la constipation à Châteaubriant ».

Pour l’homme, un organe spécial, la prostate : attention à ne pas manger trop de viande rouge ou de viandes transformées (charcuteries, bacon, saucisses).

Pour la femme, c’est le sein qui est lié aux hormones. « Il faut réduire les traitements substitutifs de la ménopause » dit le professeur Joyeux.

 En conclusion : manger meilleur et mieux

JPEG - 29.2 ko
Mastiquez !
Dessin de Eliby -
06 23 789 305

Attention aux produits laitiers et yaourts vitaminés ou enrichis à on ne sait trop quoi : trop de facteurs de croissance. Il faut manger du poisson trois fois par semaine, et des viandes blanches. Et des œufs : 5 par semaine. Et des légumes si possible bio.

Et avec tout ça, faire fonctionner les neurones, faire travailler la mémoire (« la télé est une catastrophe ! ») et bouger, avoir une activité physique qui fait transpirer pour éliminer les toxines à travers la peau.

Il faut manger des légumineuses, pas trop cuites. Il faut un petit déjeuner avec des choses à croquer (pommes, amandes, noix) et du miel sur la tartine.

Henri Joyeux n’est pas favorable au lait de soja pour les enfants. Il émet des doutes sur les produits Beljanski (« depuis la mort de celui-ci, ses produits ne servent plus à rien »)

Le cancer nous coûte 12 milliards par an. Il vaut mieux aller au restau qu’à l’hosto !

Et pour être en forme, rien de tel que « l’énergie vitale » (miel + propolis + gelée royale) l’hiver et dès que l’on se sent fatigué. On en trouve chez les apiculteurs (notamment Patrick Pérès sur le marché de Châteaubriant) et au magasin Biosphère.

Allez, à table !
– Et portez-vous bien !

(*) Conférence organisée par le magasin Biosphère à Châteaubriant .

La fin des haricots


NOTES:

Une minute à la télé

« A la télévision, on nous montre plein de produits à manger. C’est facile, c’est tous ceux-là qu’il ne faut pas consommer ! Alors, bien sûr, les chaînes de télévision qui vivent de la publicité, refusent de passer des messages pouvant avertir le consommateur de la nocivité de ces produits. Depuis des années je réclame une minute par jour à la télé. J’ai rencontré plein de premiers ministres à ce sujet. Mais … non ... » a dit H. Joyeux.