Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2011-2012 > Zone de développement éolien, Everial

Zone de développement éolien, Everial

Ecrit le 30 mars 2011

Une ZDE c’est un périmètre géographique dans lequel peuvent être installées des éoliennes, en prenant en compte trois critères :
– le potentiel de vent.
– les possibilités de raccordement au réseau électrique.
– la protection du patrimoine naturel et historique, des sites remarquables et des paysages.

JPEG - 12.3 ko
zde - éolien

Les ZDE sont arrêtées par le préfet sur proposition des communes ou de leurs groupements. Le préfet veille à la cohérence départementale des ZDE. Le Conseil Général a proposé aux collectivités de porter, pour leur compte et en concertation, les études préalables nécessaires pour faire les propositions de ZDE. A la fin 2009, les études initiées sous maîtrise d’ouvrage départementale concernaient 15 communautés de communes. Compte tenu des caractéristiques de la Loire-Atlantique, l’éolien est la principale source d’énergie qui permette d’atteindre l’objec-tif de 23% d’électricité renouvelable à échéance 2020 (adopté par l’assemblée départementale en juin 2010).

Pour le Pays de Châteaubriant  , la première ZDE sera installée dans la Com’Com’   de Nozay grâce à l’engagement financier et technique du Conseil Général. Ce dernier, en effet, est convaincu de l’intérêt économique et écologique que représentent les énergies renouvelables.

Jusqu’à maintenant, le Pays de Châteaubriant   compte 22 éoliennes sur les sites d’Erbray-Soudan, de Derval-Lusanger et de St-Vincent-des-Landes-Issé, pour une puis-sance totale de 46,4 MégaWatts.
La Communauté de Communes de la Région de Nozay, qui s’est dotée dès 2008 de la compétence de définition des ZDE, avait émis un avis favorable aux propositions sur son périmètre en 2009 et avait déposé deux dossiers de création auprès de l’Etat. La pre-mière Zone de Développement Eolien concernant les Communes de Abbaretz Nozay Puceul et Saffré vient d’être fixée par arrêté préfectoral le 28 février 2011. L’enquête publique va être réalisée dans les prochains mois. La construction pourrait être engagée courant 2012.

La seconde ZDE du Pays de Châteaubriant   en cours d’instruction par l’Etat va concerner le projet de la Vallée du Don, implanté sur les Communes de Nozay, Marsac-sur-Don et Vay. Le permis de construire ayant été accordé à la société Française d’Eoliennes le 21 janvier 2011, le projet des 5 éoliennes devrait pouvoir être engagé courant 2011-2012.

La troisième ZDE du Pays également en cours d’examen par l’Etat va se situer sur la Commune de Jans. Elle sera dotée d’une puissance maximale de 20 MW.

Trois permis de construire ont été accordés pour des projets de parcs à Soulvache (6 mai 2008), Sion-les-Mines (25 avril 2008), Issé (25 mars 2009). La construction du parc de Sion-les-Mines va débuter l’été 2011 par l’aménagement des chemins d’accès aux sites d’implantation.


Ecrit le 30 mars 2011

Everial est en construction sur le Parc de l’Oseraye

Everial, société lyonnaise spécialisée dans la conservation et la gestion de documents sous forme papier et électronique, vient d’engager la construction d’un bâtiment de 3 000 m2, d’une hauteur de plus de 11 mètres, sur le Parc de l’Oseraye à Puceul.

Créée en 1989, Everial est aujourd’hui un des leaders sur le marché français de la gestion externalisée des archives physiques pour les entreprises. La société a su faire évoluer son métier de-puis 2002 en se positionnant également parmi les principaux acteurs de l’archivage numérique et de la gestion électronique des documents. Selon son directeur général, l’activité « Grand Ouest » est en fort développement et s’appuiera pour partie à l’avenir sur le développement du centre national d’archivage de Chartres (78 000 m2 à terme en 2012). Le groupe emploie actuel-lement 350 personnes sur 15 sites en France. Le site du Parc de l’Oseraye devrait accueillir 7 salariés.