Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Divers > 2011 : Place de la Motte et autres travaux

2011 : Place de la Motte et autres travaux

Ecrit le 13 avril 2011

 Huit mois de travaux

JPEG - 64.6 ko
Travaux place de la Motte

Prévus par la précédente municipalité (avant 2001), promis par la municipalité d’A.Hunault en 2001, les travaux d’aménagement de la place de la Motte débuteront le 18 avril 2011 pour s’achever huit mois plus tard, avant les fêtes de fin d’année. Coût : environ 2 millions d’euros

La première phase des travaux concerne toute la partie Sud de la place, le long des commerces avec maintien de la circulation, en double sens, au Nord de la place. Il existera encore quelques places de parking mais limitées à 15 min. Les habitués sont priés d’aller stationner plus loin (du côté de la gare).

L’aménagement de l’ensemble de la place entend conjuguer les fonctions économiques et pratiques ainsi que l’esthétique et la mise en valeur du patrimoine, le tout dans un souci environnemental. Pavés de granit, béton balayé, noues plantées de fleurs, de graminées ou de vivaces, arbres aux feuilles de couleur changeant avec les saisons.

Dès le 13 avril, les commerçants du marché hebdomadaire, installés habituellement sur les lieux, déménageront rue Michel Grimault et rue Pasteur, et jusqu’au pied de la médiathèque  .

Durée de la première phase : 11 semaines, sauf s’il y a de grosses intempéries.

La 2e phase concernera la partie Ouest de la place (côté tabac, Crédit Agricole). Durée programmée : 8 semaines soit de la fin du mois de juin à la fin du mois d’août.

La 3e phase, zone centrale et partie Nord de la place (côté Banque Populaire, magasin Cache Cache) s’étendra de la fin du mois d’août à la fin du mois de novembre. Il n’y aura donc aucune interruption des travaux au cours de l’été.

Afin d’assurer le bon suivi des travaux, menés par la société Hervé, de Juigné, des réunions de chantier se dérouleront chaque semaine, le mercredi matin à 10 heures. Ce jour-là, à partir de 9h30, les riverains et les commerçants de la place pourront, s’il y a lieu, faire part d’éventuels problèmes au chef de chantier, M. Hermann Martin.

D’une superficie de 8 000 m2, la Place de la Motte comprend aujourd’hui une trentaine de commerces sédentaires dans sa partie Sud. Elle accueille chaque mercredi matin le principal marché de plein vent du Pays de Châteaubriant   regroupant 50 commerçants non sédentaires (120 au total sur la commune).

Les commerçants du Centre-Ville s’inquiètent de ces travaux (qu’ils jugent cependant nécessaires) : « déjà qu’il n’y a pas grand monde dans les rues, cela ne va-t-il pas raréfier encore les clients ? » et ils souhaiteraient une intervention auprès du Conseil Général pour que le Car Lila ramasse ses voyageurs du côté de la Halle de Béré  , ce qui libérerait la Place Charles de Gaulle longtemps occupée par les voitures-ventouses de ceux qui vont travailler à Nantes.


Ecrit le 15 juin 2011

 Appels d’offres

La municipalité de Châteaubriant a lancé un appel d’offres pour fourniture et pose de jeux d’enfants et de sols souples coulés au parc des Terrasses

– Et un appel d’offres pour des clôtures à l’école élémentaire René Guy Cadou - et aux carrières à poneys du côté du centre de loisirs de la Borderie

– Et pour remplacement des menuiseries alu et des portes du grand bassin et du petit bassin de la piscine.

– Et pour l’achat de climatiseurs pour la mairie et les bureaux des services techniques


Ecrit le 13 juillet 2011

Le futur centre de secours (Pompiers) sera ... poétique


Ecrit le 17 août 2011

 Priorité à droite

Monsieur le Maire, Comme nombre de Castelbriantais, je suis, avec beaucoup de plaisir, les travaux de la place de la Motte (à Madame ?) et je pense que le résultat sera agréable pour tous les usagers. Les quelques difficultés momentanées de circulation ne m’empêchent pas d’apprécier un point qui me tient à cœur : le rétablissement de la PRIORITE A DROITE.

En effet dans notre ville, comme presque partout, les stops se sont multipliés au point que des intersections sont munies de 2 voire 3 panneaux de stop. Ce qui représente un coût et surtout ne responsabilise pas du tout les usagers. Les villes qui ont rétabli le code de la route simple en sont très satisfaites. Chacun doit faire attention à sa vitesse et aux autres sous peine de fréquenter régulièrement le carrossier et de voir le malus grimper. Rétablissez la priorité à droite, augmentez les passages piétons et les engins motorisés circuleront moins vite. Un passage piétons est moins coûteux et aussi moins dangereux qu’un dos d’âne. Vous apprécierez d’autant plus ma suggestion quand je vous aurai dit, Monsieur le Maire, que toute ma vie (70 ans) j’ai voté à gauche. Cordialement.

Alain Alotto

 Ralentisseurs

L’actualité ne ralentit pas du côté des « plateaux surélevés » de Châteaubriant. Ils poussent, disparaissent et repoussent. Ils causent des accidents. Ils servent de tremplins aux cascadeurs débiles. Ils gênent les conducteurs sérieux, usent les véhicules, augmentent les consommations et donc la pollution. Ils ne sont ni efficaces ni esthétiques et bien souvent gênent leur voisinage. Faut-il persévérer dans l’erreur et en installer un tous les 25 mètres ? Faut-il les équiper de radars, de caméras de surveillance ? Faut-il les réaliser en creux ? Faire des trous au lieu de bosses ? Des nids de poules seraient-ils plus efficaces que les dos d’ânes ? Il y a sûrement des entreprises prêtes à creuser ... le budget municipal.

A.Borgone

 Pavés

Jadis et naguère ces pavés (10x10x8 cm) auraient été utiles en mode barricade. Aujourd’hui leur poids (2,5 kg) exclut même toute tentative de lancer.

 C’est pas nous, c’est vous ...

Ah les travaux à Châteaubriant cet été. Un vrai parcours du combattant avec des rues barrées différemment d’un jour sur l’autre et des déviations mal signalées. Et voilà, pour compliquer les choses, que le téléphone a été coupé dans le quartier de la Trinité. France-Télécom et la société de travaux se sont rejeté la responsabilité (finalement cela venait de France Télé-com) ... et les habitants ont dû attendre 15 jours pour que les communications soient rétablies. Très commode pour les personnes âgées munies d’une télé- alarme.


Ecrit le 14 septembre 2011

 Pissotières cache-commerces

JPEG - 67.3 ko
Pissotières

Lulutopie a bien raison de s’étonner des travaux de réfection de la Place de la Botte. Les commerçants en font autant : le magasin cache-Cache et la teinturerie, sans oublier la banque, se demandent ce que cache cet édicule construit devant leur façade. On raconte qu’il s’agit de ce qu’on appelait autrefois « vespasienne ». Et c’est là que notre municipalité fait preuve d’une très grande culture.

Figurez-vous que les vespasiennes tirent leur nom de l’empereur romain Vespasien. Celui-ci a étendu le chrysargyre, impôt spécial atteignant l’industrie et le commerce, à la collecte de l’urine. C’est que l’urine était alors utilisée par les teinturiers pour préparer les étoffes avant de les mettre en couleur ou, quelquefois, pour dégraisser les laines, les étoffes, et ouvrages faits de laine, comme draps, ratines, serges, bas, bonnets, etc.. Moqué pour cet impôt, il aurait répondu : « L’argent n’a pas d’odeur » (pecunia non olet), phrase devenue proverbiale.

Comprenez-vous maintenant ? Un urinoir où les gens se cachent pour payer un impôt en urine et faire ainsi rentrer l’argent dans les caisses ! Fallait y penser.

 Vidéos machins

Ca y est, les caméras de vidéo-surveillance sont installées à Châteaubriant. depuis la fin juillet 2011. Il y en a huit : parvis de l’hôtel de ville, place Ernest Bréant, Parc de Radevormwald, place Charles de Gaulle, parking Pasteur, parking du Poste de Police Municipale, place de la Motte et déchetterie inter-communale. Les avez-vous repérées ? Ces caméras sont censées repérer les auteurs d’agressions ou de vandalisme.... Les rues commerçantes, elles, n’ont donc pas besoin de protection ? Si tant est que ces caméras assurent une véritable protection. La place de l’église est dépourvue, elle, de caméra.
Merci ô grand St Nicolas !

JPEG - 93.1 ko
Poubelle ... brûle

Poubelle brûle : Quand notre ville sera équipée d’un réseau dense de caméras, nos policiers pourront, quelques heures à peine après une telle incivilité, connaître avec précision les marques des sweats à capuche et moyennant un léger supplément la couleur des cagoules...

 Vespa rien

Sans vouloir faire du Clochemerle, je dois dire que je m’interroge sur une promesse non tenue pour l’heure. En 2001, en tout début de règne (faut-il dire municipe ?) le Sire de ces lieux s’était engagé à remplacer un transformateur EDF désaffecté, place de Gaulle, par des vespasiennes ou sanisettes. Alors ??????


Ecrit le 23 novembre 2011

 Pise-aller

Pas besoin d’un théodolite ni même d’un fil à plomb pour voir que l’ancienne poste (près du Théâtre de Verre   à Châteaubriant) penche. Un coup d’oeil suffit et les fissures de l’escalier confirment. La réutiliser sans travaux importants serait un « pise-aller ».


Ecrit le 30 novembre 2011

 Même l’église

A notre époque, tout fout le camp ! Même l’église ! Une personne de la région en a fait l’expérience. Venue déjeuner dans le centre-ville de Châteaubriant le 22 novembre, elle a garé sa voiture le long de l’église, sous la protection bienveillante du grand St Nicolas. Mais, ô surprise, une pierre détachée de l’édifice est venue percuter la vitre côté conducteur, détériorant diverses choses sur le véhicule.
Les services de la mairie ont pris des photos pour les assurances. Le périmètre est maintenant sécurisé.


Ecrit le 7 décembre 2011

JPEG - 27.8 ko
Canettes de bière

Bière : Enfin débarrassée de ses
vieilles et inesthétiques toilettes, la place de la Motte à Châteaubriant est désormais dotée d’un nouveau mobilier urbain. Hélas... la bière est toujours diurétique !

JPEG - 41.2 ko
La porte rouge est celle de la permanence du député

Toilettes : En attendant l’urine, les nouvelles toilettes de la place de la Motte ont fait couler de l’encre et de la salive.

Il faut sans doute inverser la perspective. Elles n’ont pas été installées là pour
cacher les commerces mais plus probablement pour dissimuler ...
la permanence du
député
Michel Hunault, frère-jumeau du maire !


Ecrit le 21 décembre 2011

Devant la gare de Châteaubriant pas de piste cyclable et celle venant des Vauzelles se termine brutalement au rond point avant l’école des Terrasses par une bordure en granit … gare à la chute !

 Oh la belle Place !

Les édiles locaux vont certainement s’enorgueillir de la rénovation de la place de la Motte. Mais que de loupés : on dirait que tout a été fait pour dissuader les Castelbriantais de venir au centre ville !

A Châteaubriant on arrête pas d’innover : après les rues à trois stops on a maintenant des ronds points avec priorité à droite ! Et des petits ronds points de rien du tout sur lesquels on est pratiquement obligé de passer pour tourner à gauche (si vous n’avez pas une direction assistée et un petit véhicule c’est râpé) mais attention à la maréchaussée

Ces absurdités perturbent les conducteurs habitués aux carrefours à sens giratoire à priorité à gauche qui ne savent plus qui est prioritaire, alors forcément ça coince. D’autant que le parking débouche aussi sur le rond point près du bureau de tabac. Tout cela donne l’impression qu’il y a du monde en ville … c’est toujours ça !

Il y avait pourtant la place pour faire de véritables ronds-points et fluidifier la circulation surtout aux heures d’affluence mais non le tape-à-l’œil est toujours prioritaire !

Si vous stationnez le long de la chaussée devant la banque ou à droite et à gauche de la contre-allée faites attention en descendant et prévenez les passagers : vous risquez de vous affaler dans un petit fossé plein de cailloux. C’est peut être joli mais dangereux !

Cerise sur le gâteau la grosse verrue des toilettes publiques qui trône au beau milieu de cette belle réalisation ! De là à penser que ceux qui ont imaginé et approuvé ces choix ont des goûts de chiottes …je n’oserai pas …

Gyl


 Selon que vous serez ...

Début septembre 2011, un maçon a été condamné par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc à un an de prison ferme pour une fraude fiscale touchant à la TVA. L’administration fiscale lui reproche de ne pas avoir versé 85 000 € de TVA.

Un maçon turc qui avait minoré son chiffre d’affaires pour limiter le montant de ses charges a été condamné à 30 mois de prison, dont un an ferme, pour fraude fiscale par le tribunal de Lorient. Le détournement était estimé à plus de 130.000 euros.

Liliane Bettencourt dissimulait plus de 100 millions d’euros en Suisse. Les héritiers se sont excusés, ils ont promis de rembourser (moyennant quelques amendes, paraît-il) et ont juré qu’ils ne recommenceraient plus. L’administration fiscale (et politique) a donc décidé de ne pas s’aventurer sur le terrain judiciaire.

Les maçons ont sans doute oublié de promettre qu’ils ne recommenceraient plus …


Note du 16 octobre 2013

 Le rond-point sera refait

JPEG - 13.8 ko
Place de la Motte

Tout arrive : à l’approche des Municipales de 2014, le Saint-Esprit a touché nos élus et un miracle a eu lieu : la municipalité va refaire une partie de la place de la Motte, pour pouvoir, enfin, améliorer une circulation infernale ! Les travaux de réalisation d’un rond-point devraient se faire lors des vacances de la fin d’octobre et durer 15 jours. Et après … nous aurons une inauguration ! Chiche !

La municipalité était pourtant bien fière de « sa » place de la Motte où, disait-elle, la circulation était « apaisée » mais, malgré le mutisme complaisant des participants aux réunions de secteurs, la municipalité a fini par entendre la grogne des usagers, automobilistes, piétons et autres cyclistes.

Le communiqué de la mairie de Châteaubriant : Les travaux réalisés actuellement au niveau du carrefour de la place de la Motte entraînent quelques modifications de la circulation. Ainsi, le carrefour sera fermé à la circulation le lundi 28 et le mardi 29 octobre. Il est rappelé que le nouveau giratoire est prévu être opérationnel à la rentrée de novembre et que durant la durée des travaux, une signalisation spécifique est installée pour informer les automobilistes et les guider vers les déviations mises en place.

LE PARKING RESTE ACCESSIBLE PENDANT LES TRAVAUX. En revanche, l’entrée, la sortie et la circulation à l’intérieur du parking sont modifiées (voir plan ci dessous).

JPEG - 13.8 ko
Place de la Motte

Ecrit le 30 octobre 2013

Communiqué de presse des élus d’opposition de Châteaubriant

 Faire et défaire …

Place de la Motte

Comme beaucoup d’entre-vous, nous avons exprimé notre insatisfaction face au résultat final de l’aménagement de la Place de la Motte. A aucun moment nous n’avons été associés aux différentes étapes de ce projet. Et ce, malgré l’assurance donnée par Madame l’Adjointe à l’Urbanisme que nous pourrions ré-intervenir et proposer des modifications avant l’élaboration finale.

travaux place de la Motte

Nous apprenons dans la presse locale que des travaux de réaménagement de la Place de la Motte démarrent. Comment a été choisie l’entreprise pour ces nouveaux aménagements et par qui ? Quelle est la nature de ces travaux ? Pour quel montant ? Qui va payer la facture ? Est-ce qu’il y a un contentieux avec l’architecte et la maîtrise d’œuvre qui ont produit cette réalisation ? Est-ce que la propriété intellectuelle de l’architecte est remise en cause et quelles en sont les conséquences ? Autant de questions que nous n’avons pas eu l’occasion de poser, tant le fonctionnement de la démocratie locale est édifiant. Le dernier conseil municipal remonte au 3 juillet (si si, vous avez bien lu), les commissions n’ont pas été réunies depuis cette date. Et à ce jour, nous n’avons pas connaissance de la date du prochain conseil municipal.

Rond-point refait place de la Motte

“On ne peut pas tout seul avoir raison” avions-nous écrit dans le Châteaubriant Magazine d’avril 2012 à propos de cette Place de la Motte. Car on se prive de l’avis des élus, de l’intelligence collective, et du bon sens des habitants. Cela finit par coûter très cher à la collectivité. L’addition s’il vous plaît Monsieur le Maire ? (fin de communiqué 22.10.2013)

Souvenirs ...

JPEG - 11.2 ko
La place de la Motte, autrefois

Pourquoi ne pas profiter des énièmes travaux sur la place de la Motte, pour y réinstaller, comme au siècle dernier, un marché aux bestiaux hebdomadaire ? (le mercredi par exemple) (signé : A.Borgone)

Sous-Exposition

exposition place de la Motte

Dans le coin le plus coin de la place de la Motte, au pied des remparts que nul ne remarque plus, là où étaient il y a peu, les toilettes publiques et il y a encore plus longtemps la bascule publique, se dressent parfois des panneaux d’exposition. Actuellement occupés par des affiches Mécenat chirurgie cardiaque. Pourquoi des expos à ce mauvais endroit ? Qui le sait ? Qui les voit ?

(signé : A.Borgone)