Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances de Mai 2011 (1)

Mée-disances de Mai 2011 (1)

Ecrit le 4 mai 2011

 Aide aux chômeurs

Selon le rapport N° 2010M06402 remis au ministère de l’économie et des finances, « les effectifs du SPE (service public de l’emploi) français sont moins nombreux qu’en Allemagne et en Angleterre pour trois missions sur quatre étudiées : l’accueil, l’indemnisation et l’accompagnement du demandeur d’emploi. C’est sur cette dernière mission que l’écart est le plus frappant : le SPE français consacre 71 agents* pour 10 000 chômeurs, contre 113 au Royaume‐Uni et 150 en Allemagne. L’écart se creuse si les effectifs sont rapportés au nombre de demandeurs d’emploi recensés dans les statistiques nationales. Seule la mission de service aux employeurs (collecte d’offres d’emploi et prestations d’aide au recrutement) apparaît bien dotée en France. Toutefois, rapportés au nombre de chômeurs comptabilisés dans les statistiques nationales, les effectifs sont d’un niveau équivalent dans les trois pays (16 ETP* pour 10 000 demandeurs d’emploi) ».

Et le rapport dit encore : « Les choix opérés par l’Allemagne et la Grande Bretagne en matière d’allocation des moyens humains affectés à l’accompagnement sont fondés sur un constat simple : l’action du SPE, focalisée sur l’intensification des contacts avec les demandeurs d’emploi en Grande Bretagne et en Allemagne, entraine une sortie plus précoce du chômage pour une fraction significative de demandeurs d’emploi lorsqu’elle est bien ciblée ; cette moindre durée du chômage se traduit par une diminution des dépenses d’indemnisation pesant sur les finances publiques, ce qui peut conduire à une économie supérieure aux coûts engendrés par l’intensification des contacts ».

Que voilà un rapport bien gênant. A mettre à la poubelle. Hein ? Quoi ? Que dites-vous ? Il y a moins de chômeurs en Allemagne qu’en France ? Bizarre ! Allemagne : le taux de chômage en février 2011 est de 6,3 % - contre 7,7 % en Angleterre et 9,6 % en France.

(*)(ETP : équivalent-temps-plein)

 Stupéfiant

Selon Eco89 du 21/04 : 378 milliards – oui, milliards – de dollars blanchis par une des principales banques américaines, au bénéfice des cartels de la drogue mexicains : une enquête de The Observer vient de lever un gigantesque lièvre, ignoré jusqu’ici des médias français ou américains. Un précédent article de The Observer, paru le 13 décembre 2009, sous le titre « L’argent de la drogue a sauvé les banques pendant la crise mondiale, affirme un conseiller de l’ONU », livrait les confidences d’Antonio Maria Costa, alors directeur de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Costa y disait que le manque de liquidités lié à la crise financière de 2008 avait rendu les banques moins sourcilleuses sur l’origine des fonds. La somme de 378 milliards de dollars ne concerne qu’une seule banque, Wachovia, filiale de Wells Fargo, quatrième groupe bancaire américain. Poursuivie aux Etats-Unis, Wachovia s’en tirera en payant 160 millions de dollars d’amende pour avoir autorisé des transactions liées au trafic de drogue, et pour n’avoir pas contrôlé l’argent ayant financé le transport de 22 tonnes de cocaïne. Même si seule Wachovia a été sanctionnée, les déclarations d’Antonio Maria Costa laissent penser que certaines banques qui étaient en difficulté au plus fort de la crise, en 2008, ont pu se maintenir uniquement grâce à l’argent de la drogue et du crime organisé.

 Plantes

A partir du 1er mai 2011, l’Union Européenne va interdire une grande partie des remèdes à base de plantes, obligeant certains d’entre nous à prendre des médicaments chimiques qui gonflent les profits de l’industrie pharmaceutique.

La directive européenne érige des barrières d’accès importantes à tout remède à base de plantes qui n’aurait pas été sur le marché depuis 30 ans, ce qui inclut pratiquement tous les remèdes traditionnels chinois, ayurvédiques et africains. C’est un changement draconien qui donne un avantage aux grandes entreprises pharmaceutiques et ignore des milliers d’années de connaissances médicales

 Corruption

Le 4 avril 2011, Anna Hazare, un activiste gandhien de 73 ans, acteur célèbre en son pays, a entamé une grève de la faim, promettant d’aller jusqu’à la mort, jusqu’à ce que le gouvernement accepte de laisser la société civile rédiger un projet de loi anti-corruption d’envergure. En 36 heures à peine, 500 000 Indiens – chiffre sans précédent – se sont joints à la campagne d’Avaaz pour soutenir l’appel d’Hazare à une réforme radicale. En quatre jours, le tollé général a forcé le gouvernement indien à signer un accord écrit (le 9 avril 2011) acceptant toutes les demandes d’Hazare !

[Ndlr : un exemple à suivre dans nos pays où nous faisons le dos rond sous la crise, au lieu de montrer notre détermination ! ]

 Prostitution

La chaîne des hôtels Hilton touchée par un scandale de prostitution : l’hôtel de Chongqing en Chine a été fermé suite au démantèlement d’un réseau de prostitution installé dans ses locaux (21 juin 2010). A l’appel du mouvement Avaaz, 317 000 personnes ont appelé le PDG de Hilton à signer un code de bonne conduite sur le commerce du viol, sous peine de s’exposer à une campagne de publicités négatives dans sa ville natale, … provoquant un appel frénétique de sa vice-présidente. « Vous allez faire QUOI ? » a-t elle demandé. Cela faisait des mois que Hilton faisait traîner les choses, en quatre jours ils ont signé : désormais, 180 000 employés vont être formés pour apprendre à reconnaître et à empêcher l’horreur de l’esclavage sexuel des femmes et des filles.

 Pare Manel

De l’Humanité du 17/04 : depuis qu’il a choisi le sacerdoce, le père Manel Pousa s’est attiré une sympathie pour son travail dans les prisons ou en faveur des plus pauvres … et les foudres de sa hiérarchie à la suite de la publication du livre Pare Manel. Dans cette biographie, le prêtre raconte pourquoi il a financé l’IVG de ceux mineures, tout en affirmant son opposition à cette pratique. Il explique son acte, celui « d’un mal mineur pour en éviter un majeur », en rappelant le destin d’une jeune femme morte des suites d’un auto-avortement chez elle.

Depuis la parution de ce livre, l’excommunication de Manel Pousa est à l’étude.

 Charognards

De Golias du 29/04 à propos de cette femme et de ses quatre enfants assassinés et enterrés sous la terrasse de leur balcon : « La chasse aux témoignages se pratique sur le mode classique. Chacun le sien, chacun la sienne. Pour meubler la cavale de Xavier de Ligonnès, pour remplir des pages, on s’arrache classiquement les moniteurs du club de tir, les voisins, les anciennes maîtresses, les anciens associés, les anciennes confidentes, les amis d’enfance. Europe 1 a retrouvé « la confidente d’Agnès de Ligonnès ». Elle échangeait avec elle sur Facebook. Agnès lui répétait son obsession de « cette angoisse du fric, cette angoisse du fric ». Le Parisien a décroché le témoignage de l’imprimeur des formulaires qu’étaient censés remplir les hôtels souhaitant figurer dans le guide pour VRP projeté par Ligonnès. Libé a retrouvé un ami d’enfance versaillais de Xavier ».

« Le plus fascinant, dans le débitage en tranches du fait-divers Ligonnès, c’est l’accord médiatique implicite pour décerner à ce fait-divers, à l’unanimité du jury, la médaille de « grand fait-divers », celui qui forcément, chacun le sait, donnera naissance à au moins un romanquête, un film, et à une émission « Faites entrer l’accusé ». Ce statut, soit dit en passant, justifie que soit déversée sur la nappe du vide-greniers, sans le moindre début de commencement de scrupule, l’intimité de cette famille assassinée.

Le quintuple meurtre commence sous nos yeux une carrière dont nous connaissons à l’avance, sans qu’il soit besoin de le préciser, chacune des étapes, jusqu’à la montée des marches de Cannes (2012 ? 2013 ?), par l’équipe du film au complet. Montée triomphale, forcément triomphale ». (texte de Nicolas Schneidermann)

http://www.golias.fr/article4925.html


Ecrit le 11 mai 2011

 Fonctionnaires

La Tribune.fr du 03/05 : Selon un sondage TNS Sofres pour le syndicat FSU, les fonctionnaires sont jugés « honnêtes » pour 75% des personnes interrogées, « compétents » (69%), « au service du public » (67%) et ayant « le sens du service« (64%). Ils sont également perçus comme »à l’écoute« (63%), »accessibles« (59%) et »disponibles" (54%).

Plus de 7 Français sur 10 sont hostiles au non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. […]

« En ces temps difficiles, c’est un jugement qui redonne de la fierté et du baume au cœur », estime Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, premier syndicat de la fonction publique d’Etat. […]

Une majorité des Français estiment que les fonctionnaires ont raison de se plaindre de leurs conditions de travail. Plus d’un sur deux déclare dans ce sondage que l’Etat est un employeur qui « traite mal » ses salariés.[…]

Autre source de satisfaction pour les commanditaires de cette enquête d’opinion, la règle de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite n’est défendue que par une minorité des Français. 71% des personnes interrogées par TNS Sofres estiment qu’il s’agit d’une « mauvaise chose ».

 Des noirs à TF1 ?

NouvelObs.com du 05/05 : “En marge d’une opération d’évacuation d’un immeuble occupé rue Bolivar à Paris, notre collègue journaliste reporter d’images Florice Houngbo s’est vue interdire d’exercer son métier simplement à cause de sa couleur de peau” , écrit la SDJ. (Syndicat des journalistes).

Sur place, tous nos confrères sans exception avaient été autorisés à se rendre au point presse. Tous, sauf notre collègue de TF1 : les CRS chargés de filtrer les entrées lui en ont interdit l’accès” , explique le communiqué.de la SDJ […}

Florice a alors demandé des explications. Pas de réponse. Un CRS présent sur place lui demande pour qui elle travaille : elle répond TF1. Celui-ci lui dit alors : « Ah bon, depuis quand ils font travailler des Noirs à TF1 « !”

Ndlr : à l’heure de la tv couleur (RVB), ce CRS (de base ?) semble mal distinguer les nuances entre (N-B) et (F-N).

 Un huissier pour... 18 centimes

LeParisien.fr du 05/05 : On ne rigole pas avec les impayés, dans les Pyrénées-Atlantiques. Un locataire a reçu la visite d’un huissier parce qu’il devait... 18 centimes à la société gestionnaire de son appartement.
En octobre, ce locataire fait un chèque pour payer son loyer de 715,18 centimes. Problème : il oublie les 18 centimes. En novembre, il paye mais avec deux semaines de retard. Trop tard, Jyloge, la société qui gère son appartement, a déjà lancé une procédure automatique de recouvrement, avec huissier. Début décembre, alors qu’il n’a plus que 18 centimes d’impayés, un huissier frappe à sa porte…

Soutenu par son propriétaire, le locataire, tout à fait prêt à régler sa « dette », exclut par contre de débourser les 87,39 euros de frais d’huissier. La très pointilleuse société Jyloge, filiale du groupe Omnium Finance, refuse elle de payer l’huissier qu’elle a fait déplacer pour 18 centimes... Un juge de proximité statuera sur cette affaire à la fin du mois.

 Bouclier fiscal

Le dispositif du bouclier fiscal a coûté 591 millions d’euros en 2010, selon le bilan provisoire transmis aux députés de la commission des Finances, affirme le quotidien Les Echos dans son édition du 3 mai. Le montant moyen remboursé aux 14.443 bénéficiaires du bouclier fiscal, qui plafonne les impôts directs à 50% de leurs revenus, s’est élevé à 40.908 euros lors de la campagne 2010.

Le dispositif a surtout profité à un nombre très réduit de personnes. Ainsi les 1.000 premiers contribuables, soit 7% des bénéficiaires, ont perçu un chèque moyen de 365.000 euros et totalisé ainsi 63% des dépenses.

A l’autre bout de l’échelle, près de la moitié des bénéficiaires (47%) n’ont représenté que 3% des dépenses. Il s’agit des « contribuables disposant de faibles revenus et n’étant pas assujettis à l’ISF, mais éligibles au bouclier fiscal au titre de leur taxe foncière ».

Le gouvernement supprimera l’an prochain le bouclier fiscal, qui plafonne depuis 2007 le total des impôts directs à la moitié des revenus d’un contribuable. Parallèlement, dans le cadre de sa réforme de la fiscalité du patrimoine, il va alléger l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Ndlr : quel bonheur ! Ce sont encore les plus riches qui en profiteront le plus !

 Les tests de sécurité nucléaire revus à la baisse en Europe

La commission européenne met actuellement sur pied les critères des tests de résistance à « des scénarios extrêmes », qui ont été voulus au niveau européen après la catastrophe survenue dans la centrale japonaise de Fukushima en mars.

Selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung du 04/05, les scénarios impliquant la chute d’un avion ou des erreurs de manipulation humaines seront exclus des critères de résistance des centrales européennes.

Les tests de sécurité qui doivent être menés sur les centrales nucléaires européennes porteront donc exclusivement sur des scénarios de catastrophes naturelles.(tremblements de terre, inondations ou variations de températures violentes).

Les 27 chefs d’Etat et de gouvernement européens s’étaient pourtant mis d’accord en mars dernier, lors d’un sommet, pour que toutes ces hypothèses fassent partie des tests que doivent subir les 146 réacteurs en activité dans l’UE.

Les autorités de surveillance européennes suggèrent même que les exploitants des réacteurs se contentent d’un rapport écrit à la Commission européenne, sans que des experts indépendants européens ne soient dépêchés sur les sites proprement dits.

Selon le Süddeutsche Zeitung, citant une source à la Commission européenne, la France et la Grande-Bretagne, les deux pays disposant du plus vaste parc nucléaire dans l’UE, mèneraient la bataille en faveur de l’assouplissement des critères de ces tests.

Paris avait d’ailleurs annoncé la volonté de mener son propre audit, parallèlement aux tests de l’UE.

Le projet définitif doit être présenté le 12 mai à Bruxelles. Les résultats des tests devraient être publiés avant la fin de l’année.

Ndlr : vers un avenir ir- radieux ?

 Miracle

Du Canard enchaîné du 04/05 : à peine béatifié par son successeur Benoit XVI, l’ancien pape Jean-Paul II enchaîne les miracles. Déjà supposé avoir guéri une religieuse française de la maladie de Parkinson, il a rassemblé « plus d’un million de fidèles place Saint Pierre » ont psalmodié en chœur TF1, France 2, France 3 ....

Sauf que la surface des lieux où la foule était rassemblée ne dépassait pas 6 hectares, ce qui aurait fait entasser près de 20 pèlerins au mètre carré pour arriver au score annoncé.

Les croyants n’ont donc jamais été plus de 250 000 à Rome ce 1er mai, sauf à jouer les équilibristes !