Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Politique générale > Règne de Sarko Premier > RSA : Le gentil ministre et le cancer

RSA : Le gentil ministre et le cancer

Ecrit le 18 mai 2011

 Le gentil ministre et le cancer de la société

M. Laurent Wauquiez, jeune et tout gentil député, est devenu ministre des Affaires Etrangères. Son traitement mensuel est environ de 18 200 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (environ 14 000 €), une indemnité de résidence et une indemnité de fonction non imposable. Avantages : logement de fonction ou prise en charge par l’Etat d’une superficie maximale de 80 m2 plus 20 m2 par enfant à charge, accès gratuit au réseau SNCF, voiture de fonction et chauffeur, quota de déplacements aériens. De plus, en tant que maire du Puy en Velay, il peut percevoir une indemnité de 2400 €/mois.

M. Laurent Wauquiez s’est fait connaître le 8 mai 2011 en parlant de « cancer de la société française » à propos des personnes qui sont réduites au RSA   et qui gagnent, royalement, 467 € quand ils sont seuls, et 700 € pour un couple sans enfant

Oui mais, dit le ministre, en additionnant les minimas sociaux, ça fait beaucoup ! C’est qu’il n’est pas au courant le pauvre ministre ! En effet, pour calculer le RSA  , la Caisse d’allocations familiales calcule tout : les éventuels salaires, pensions alimentaires, allocations familiales, allocations de veuvage, indemnités journalières de sécurité sociale, ou encore les revenus d’épargne. Si le total est inférieur à 467 € (personne seule) ou 700 € pour un couple, la CAF verse la différence. Si la personne reçoit une aide au logement, ou si elle a un loyer gratuit, la CAF déduit encore 56 € (personne seule) ou 112 € (pour un couple)

Mme Doineau (1), du Conseil Général de Mayenne, explique, en prenant le cas d’un couple avec deux enfants :

– Sans activité le couple reçoit 842 € par mois : 716 € de RSA   « socle » et 126 € d’allocations familiales.
– Si l’un des deux, dans ce couple, avait un emploi au SMIC, cela ferait 1 505 € par mois : 1 070 € de salaire, plus 309 € de RSA   « activité », plus 126 € d’allocations familiales.

« Dans tous les cas de figure, on observe une nette différence entre celui qui travaille et celui qui ne travaille pas. Donc, contrairement à ce que dit Laurent Wauquiez, on ne gagne pas plus à rester au RSA   ! La mise en place du RSA   a permis d’une part, que dès la première heure travaillée, on y gagne, et d’autre part, que les familles avec un Smic puissent elles aussi bénéficier du RSA   activité versé par l’État ».

Et Laurent Wauquiez propose d’obliger les RSAstes à travailler 5 heures par semaine, éludant le fait que, en France, il n’y a pas assez d’emplois pour tout le monde et que 80% des offres du moment n’en sont que des miettes. Imagine-t-on la mairie de Châteaubriant donnant du travail 5 heures par semaine à 250 RSAstes ? Quel travail de coordination ! Et pourquoi ne pas licencier 35 agents municipaux pour embaucher 250 RSAstes travaillant gratuitement ?

Aujourd’hui, ceux qui bossent ne s’en sortent plus, ceux qui retrouvent un emploi travaillent carrément à perte, tandis que ceux dont les employeurs ne veulent pas sont condamnés à la misère. Au lieu de dénoncer cette situation qui décourage, le ministre tout-gentil préfère liguer la « France d’en bas » contre celle qui est au fond du trou en proposant de maintenir les chômeurs et autres « oisifs » en dessous du seuil de pauvreté… alors qu’ils y sont déjà !

« Ainsi fait-il en sorte de laisser le cancer de la précarité et de l’esclavagisme se propager dans le corps social » dit l’association « Actu-Chômage ».

Le vrai visage de Laurent Wauquiez : http://www.actuchomage.org/2011050915622/Social-economie-et-politique/le-vrai-visage-de-laurent-wauquiez.html

Je ne suis pas le cancer de la société : http://www.liberation.fr/societe/01012336915-ces-assistes-qui-se-sentent-insultes


Ecrit le 18 mai 2011

 RSA   : la droite sociale

Libération.fr du 12/05 : Le ministre des Affaires européennes, Laurent Wauquiez, a regretté, dans un communiqué à l’AFP, « l’interprétation de ses propos » sur le RSA   et affirme qu’il se taira sur le sujet jusqu’à une prochaine convention de l’UMP consacrée à ce thème, le 8 juin. Le chef de file de la « Droite sociale » c’est son nom, ne riez pas !) au sein de l’UMP a précisé avoir fait part de ces regrets à François Fillon.

« Les récentes propositions, faites par la Droite sociale, sur les questions de justice sociale ont suscité de nombreuses réactions au sein de la majorité. Comme je l’ai dit ce matin au Premier ministre, nous regrettons que ces propos aient été interprétés comme une remise en cause du RSA   », a fait valoir le ministre. Evidemment c’est la faute de la presse !

Le 11 mai, Nicolas Sarkozy avait recadré Laurent Wauquiez lors du Conseil des ministres, en vantant le « bilan exceptionnel » du Revenu de solidarité active. […]

Pour autant, R. Bachelot veut simplifier le RSA  ... Lexpress.fr du 13/05 : « Un système horriblement complexe » dit-elle. La réforme du RSA   fait l’objet d’une mission confiée en mars par l’Elysée au secrétaire général adjoint de l’UMP, Marc-Philippe Daubresse, ancien ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives. Ses conclusions sont attendues en juillet. […]

Le RSA   a permis à 140 000 foyers de sortir de la pauvreté ! http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201382791846-le-rsa-a-permis-a-140-000-foyers-de-sortir-de-la-pauvrete-en-2010-166051.php?xtor=RSS-2059


Ecrit le 16 nov<embre 2011

 Malade ...

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Laurent Wauquiez, s’en est pris, le 16 novembre 2011, aux employés indemnisés pendant leur arrêt maladie : « Si jamais, quand vous tombez malade, cela n’a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce n’est pas très responsabilisant » en opposant « celui qui joue le jeu, et fait l’effort d’aller au travail » à celui qui se dit « quand je suis malade, c’est pas grave parce que je suis indemnisé ».

Il est malade cet homme. Une bonne purge s’impose !

Lire aussi les déclarations de Wauquiez et Copé

RSA : on a toujours besoin d’un plus petit que soi ... pour taper dessus !

Les arnaques de la formation : article du Canard Enchainé

RSA : bons plans, le guide utile

La vérité sur la France des assistés


NOTES:

(1) Les propos du ministre

RSA mode d’emploi