Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Pays (international) > La mort de Ben Laden

La mort de Ben Laden

Ecrit le 11 mai 2011

 Exécuté sans jugement le 1er mai 2011

L’événement de la fin de la semaine dernière : la mort de Ben Laden. « Justice est faite » disent Barack Obama, N. Sarkozy et les autres. Justice ou acte de guerre ?

Justice ? Loin de nous l’idée de défendre Ben Laden ! Mais les exécutions sommaires, comme cela s’est fait avec Saddam Hussein, sont-elles la justice ? Depuis quand applique-t-on la loi du talion dans les démocraties ? Si tel était le cas, cela ouvrirait la porte à toutes les vengeances publiques ou privées.

Il y a une autre grave erreur dans cette histoire : c’est de croire que, avec la mort de Ben Laden, ce sera la fin du terrorisme ! Ben Laden était un homme seul, (comme le sont tous les dictateurs). Sa puissance venait de son entourage, de ceux qui profitaient de son nom (et de son fric) pour assouvir des désirs de mort ! Ben Laden n’a sûrement pas commandité tous les attentats terroristes du globe. Il a seulement servi de couverture, de prétexte, de signal de ralliement. Et il aurait suffi d’une poignée de personnes raisonnables, autour de lui, pour éviter cette folie.

La même situation s’est produite avec les dictateurs Ben Ali et Moubarak. Il a suffi d’un peuple décidé, pour faire comprendre aux dignitaires du régime que le vent avait tourné. Espérons qu’il arrivera la même chose en Lybie, en Syrie, au Yémen et dans nombre de pays d’Afrique.

 Terrorisme ou résistance ?

Alors, le terrorisme ? Eh bien le terreau du terrorisme est toujours fertile. Il se développe sur les choix politiques des Etats. Les mêmes actes sont qualifiés de « terrorisme » ou de « résistance » selon les cas ! Relisons Noam Chomsky :

« Au gré des alliances et des besoins de la diplomatie américaine, une organisation peut alternativement être qualifiée de terroriste ou combattre pour la liberté.

Ainsi l’UCK, l’Armée de libération du Kosovo, avait été officiellement condamnée par les Américains comme une armée de « terroristes » en 1998, en raison de ses attaques contre des policiers serbes. En 1999 les politiques avaient changé : les Etats-Unis et le Royaume-Uni avaient décidé de lancer une attaque contre la Serbie, et les « terroristes », instantanément, étaient devenus des « combattants de la liberté ». Après la guerre, ces « combattants de la liberté » et leurs proches alliés sont redevenus des « terroris-tes », des « voyous » et des « criminels », alors qu’ils menaient le même type d’actions, pour des raisons semblables, en Macédoine – alliée des Etats-Unis.

Chacun sait désormais que Ben Laden et lesislamistes afghans ont été armés et entraînés par les Américains pour lutter contre les Soviétiques. ».

Ah oui ? Mais Ben Laden est responsable de milliers de morts, quand même ! C’est vrai mais il n’est pas le seul dans ce cas. Un peu d’histoire : naguère, le gouvernement américain proclama que le Nicaragua était un Etat terroriste contre lequel il fallait lutter par tous les moyens. [Pourtant ce petit pays d’Amérique centrale n’a jamais menacé les intérêts américains]. Ce fut donc le début d’une lutte sans merci.

Et quand le Nicaragua finit par succomber aux attaques américaines, la presse dominante salua le succès des méthodes employées pour « démolir l’économie et poursuivre une guerre par procuration longue et meurtrière jusqu’à ce que les habitants épuisés renversent eux-mêmes ce gouvernement indésirable ». Méthodes d’un coût « minimal » pour les Etats-Unis, qui ont en outre laissé les victimes « avec leurs ponts détruits, leurs centrales électriques sabotées et leurs fermes dévastées », fournissant par là même au candidat américain une « mission victorieuse » : mettre fin à « l’appauvrissement du peuple nicaraguayen ». Nous sommes « unis par la joie » à cette perspective, a proclamé le New York Times.

Du bombardement d’une usine pharmaceutique au Soudan à l’attentat à la voiture piégée au Liban, le terrorisme des Etats Unis a causé des dizaines de milliers de victimes. Qui ira investir le bunker de la Maison Blanche pour que justice soit faite ?

Documents :

http://www.leparisien.fr/mort-ben-laden/en-direct-mort-de-ben-laden-l-otan-salue-un-grand-succes-02-05-2011-1431805.php

http://www.michelcollon.info/Ben-Laden-Justice-Est-Faite.html

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/13/tuer-l-ennemi-public-numero-1-est-ce-rendre-justice_1521546_3232.html

Justice ou vengeance ? http://www.humanite.fr/10_05_2011-la-mort-de-ben-laden-est-elle-un-acte-de-justice-ou-une-vengeance%C2%A0-471889

Le récit américain : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/terrorisme/