Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Personnes âgées, ORPAC > Personnes âgées : ORPAC 2006

Personnes âgées : ORPAC 2006

Orpac 2004
Orpac 2005

Ecrit le 4 avril 2007

 ORPAC   2006

ORPAC   : office des retraités et
personnes âgées de Châteaubriant.

En 2006, l’ORPAC   comptait 454 adhérents, soit 399 femmes et 55 hommes, pour un âge moyen de 72 ans.

Au regard de 2005, cela représente une baisse des cotisations de 7 % et de la moyenne d’âge de 2 ans.

La baisse du nombre d’adhérents est régulière depuis des années (140 en 5 ans)

2001 594 adhérents
2002 549 adhérents
2003 535 adhérents dont 73 nouveaux
2004 507 adhérents dont 62 nouveaux
2005 489 adhérents dont 66 nouveaux
2006 454 adhérents dont 44 nouveaux

Cette baisse régulière est inquiétante, surtout quand on met en parallèle la baisse des effectifs dans les écoles de Châteaubriant (155 jeunes en 5 ans) et la très faible augmentation de la liste électorale (+ 30 électeurs en 5 ans)

Cette baisse du nombre d’adhérents a des répercussions financières. L’ORPAC   est en déficit depuis quelques années. Le maire de Châteaubriant a promis d’étudier la question.

A quoi est due cette baisse des adhérents ? Au fait que les « jeunes » retraités ne se bousculent pas pour adhérer. Mais aussi sans doute à une langueur de la démographie. Pourtant l’ORPAC   n’a pas à rougir de ses activités. Elle sait même en créer de nouvelles.

Il faut souligner que plus de 20 % des adhérents de l’O.R.P.A.C. sont des bénévoles, sans qui il ne serait pas possible de faire fonctionner l’association.

 Plein d’activités

Tai chi chuan, Sophrologie, Ateliers-mémoire, Chorale, Thés dansants, Voyages, Sorties-Spectacles, Randonnées, Conférences, entraînement Permis de Conduire, formation informatique, atelier-vidéo, palets, foire de Béré, .... Il y en a pour tous les goûts !

Une conférence sur le thème de la retraite a animé la « semaine bleue » d’octobre 2006 : « Une retraite heureuse ça dépend de vous ». La conférencière Marie-Paule Dessaint, a souligné l’importance d’une retraite organisée et pensée. Le passage de la vie active à la retraite est en effet une étape importante qui se prépare. Beaucoup de choses changent : les horaires, se retrouver en tête à tête avec son conjoint, les finances, le temps libre... Tout ceci demande un minimum de préparation et d’organisation. Cela peut être justement un moment pour se retrouver dans sa vie de couple, organiser ses journées, et s’engager dans des associations afin de ne pas perdre le lien avec les autres.

Une activité très importante : le groupe des personnes à mobilité réduite (PMR pour les amateurs de sigles) : grâce aux bénévoles, toujours présents, vaillants, souriants, le groupe varie les thèmes de visite : musées, restaurants.

Innovations : l’animation de la galette par les jeunes du Conseil municipal des jeunes, et l’aquarium de St. Malo.

Avec le séjour de quatre jours à la Baule, et le goûter de Noël, bien décoré, avec le spectacle Paris-Paname, l’année 2006 s’est terminée dans la joie !

Dans ses actions de prévention et d’aide aux aidants, l’ORPAC   s’est intéressé en 2006 à la protection juridique des majeurs. En 2007, le thème du financement de la dépendance sera décliné autour d’interventions sur l’APA, l’aide sociale, les aides de la CRAM etc.

 Aide à domicile

Avec un noyau de partenaires l’O.R.P.A.C. a participé à un travail de réflexion sur la souffrance psychique et le suicide des personnes âgées

Depuis plus de 5 ans, l’O.R.P.A.C. est sollicité régulièrement par des personnes âgées ou leur famille pour trouver des aides à domicile. « Quand une personne fait une demande d’aide à domicile, nous étudions avec elle ses besoins et, en fonction des exigences de l’emploi, nous lui communiquons les coordonnées d’aides à domicile susceptibles d’y répondre et nous l’aidons si nécessaire à établir ses premiers chèques emploi service »

L’ORPAC   est le lieu de référence en la matière, car il a acquis une expérience conséquente depuis 1993, date de la mise en place nationale des premiers chèques emploi service. « En 2006 nous avons pu aider 31 personnes à trouver un emploi partiel auprès d’une quarantaine de personnes âgées soit pour un travail définitif ou pour des remplacements ».

A signaler : l’ANPE de Châteaubriant a un stock de 450 femmes prêtes à faire du travail à domicile. Mais la demande ne suit pas l’offre.

 Tourisme   solidaire

En 2006, le pays de Châteaubriant   a obtenu une subvention exceptionnelle pour expérimenter des actions de tourisme   solidaire, en proposant des produits touristiques financièrement accessibles au plus grand nombre. L’ORPAC   a participé à leur élaboration.

 Le Printemps des poètes

Du 4 au 12 mars 2006, une quinzaine de personnes de l’ORPAC  , ont pu assister à diverses interprétations de textes et poèmes.

 Look et le bien-être.

L’ORPAC   participe au collectif d’associations et de structures qui a mis en place un atelier ayant pour but de « Se sentir bien avec soi, bien avec son corps ». Car accepter ses rondeurs, son visage qui change n’est pas toujours évident lorsqu’on vieillit. « C’est un moyen de se mettre en valeur au travers de la gestion du stress, du yoga, du choix des couleurs et de formes de vêtement, changement de coiffure, maquillage et autres ».

 En PROJET pour 2007

Atelier « Photos et Vidéo »
Apprendre à transférer ses photos sur ordinateur, faire des retouches, graver sur un support pour faire réaliser un tirage sur papier photo...Transférer un film sur informatique et faire un montage personnalisé... Monique Bigot fera cette initiation

De plus, un ordinateur est à disposition des adhérents en totale autonomie. Les permanents de l’ORPAC   peuvent donner tous les renseignements nécessaires sur ce nouveau service.

Atelier « Manger autrement »
Connaître les principes d’une alimentation équilibrée pour tous, redécouvrir les aliments oubliés, apprendre à cuisiner autrement, simplement et rapidement au quotidien, c’est ce que Anne Lecointe   propose lors de son atelier le mercredi matin. Dégustation en fin de cours !

Atelier « Bricolage »
Remise en état de petits matériels en direction d’associations humanitaires. Cet atelier gratuit aura lieu au Lycée Etienne Lenoir, sous la responsabilité d’Emile Hamon.

« En équilibre avec son corps »
Suite au succès des ateliers équilibr’Age mis en place par les Mutuelles de Loire Atlantique et financés par la CRAM, l’O.R.P.A.C. souhaite poursuivre cette action sous forme d’ateliers de prévention de chute, d’exercices physiques assurés par un professionnel formé.

ORPAC   : 02 40 81 06 22

Une-Eliby-Labyrinthe
Dessin de Eliby 06 23 789 305

PETITION : accès aux soins de santé

Pour une meilleure prise en compte des spécificités des personnes âgées dans le cadre de la permanence de soins

Mars 2007, Monsieur le Préfet,

L’O.R.P.A.C. n’a pas pour habitude d’interférer dans un domaine qui lui est étranger, comme le médical.

Cependant, les adhérents de l’ORPAC  . et les personnes fragilisées par le grand âge, le handicap et la maladie, sont les premières victimes d’une démobilisation de la profession médicale et paramédicale quant à assurer une permanence des soins la nuit et le week-end.

C’est à ce titre que l’O.R.P.A.C. a été amené à se positionner dans ce débat complexe entre les usagers et les professions de santé.

L’année 2005 a vu des modifications dans les services médicaux de proximité. Ces mesures avaient pour objet de laisser aux professionnels de la santé, une meilleure qualité de vie. Ce qui est légitime en soi. Mais cela a provoqué un profond malaise chez les personnes âgées.

Si l’appel au « 15 » a été difficile à mettre en œuvre, aujourd’hui il est en passe de devenir un comportement réflexe en situation d’urgence et si la mise en place du CAPS* a été bien accueilli par la population, il n’en reste pas moins qu’un point primordial reste à améliorer :

Comment une personne seule, dépendante, sans voiture, peut-elle aller chercher des médicaments à la pharmacie de garde se situant parfois à 25 km ou plus ou bien se rendre au CAPS* ?

Nous souhaitons que ce système soit repensé, en tenant compte des difficultés des plus fragilisés par la vie. Que le côté humain soit prioritaire, pour apporter un service de proximité qui tienne davantage compte des personnes âgées, seules et dépendantes.

S’il est légitime que la profession médicale ait des conditions de vie conformes à ses attentes, il est aussi légitime que chacun respecte ses engagements et que les personnes âgées soient soignées et prises en charge en cas d’urgence comme n’importe quel citoyen.

(*) Centre d’accès à la permanence de soins

 Formation des aides à domicile

H.Gautier, F.Damour, A.Goi

Après la soirée du 5 décembre 2006, qui a réuni 84 aides à domicile, autour du « processus de vieillissement », une nouvelle soirée est prévue sur l’accompagnement des personnes en fin de vie, avec le pôle personnes âgées du Conseil Général (Hélène Gautier), l’ORPAC   (Frédéric Damour), le CLIC   (Annie Goineau), le Centre Hospitalier de Blain et l’équipe de soins palliatifs du Centre Hospitalier de Châteaubriant

Il s’agira d’aider les personnes qui interviennent à domicile à trouver la bonne posture professionnelle, le bon équilibre : les aides à domicile, en effet, doivent se protéger pour ne pas se laisser « démolir » par la perte de la personne âgée à laquelle elles se sont attachées.

Mardi 24 avril - 20 h Salle du Petit Bois à Lusanger. Limite 30 personnes
S’inscrire au 02 28 04 05 85