Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances de juin 2011 (1)

Mée-disances de juin 2011 (1)

Ecrit le 1er juin 2011

 Profs en stock

L’Humanité.fr du 24/05 : l’académie de Paris a annoncé l’organisation, jeudi 26/05, en partenariat avec Pôle emploi, d’une « journée de recrutement d’enseignants non titulaires ». Le but : constituer, pour la prochaine année scolaire, un vivier de remplaçants corvéables à merci.

L’embauche de vacataires ou de contractuels à l’éducation nationale est devenue courante ces dernières années. Notamment pour pallier le manque de profs remplaçants titulaires, décimés par les suppressions de postes. Mais jusqu’ici, la pratique, dénoncée par les syndicats, était discrète, s’exerçant via des annonces à Pôle emploi ou sur des sites Internet.

Les candidats pour l’année scolaire 2011-2012 doivent d’abord postuler sur le site Internet de Pôle emploi. Ensuite, les présélectionnés devront se présenter le 26 mai, au centre d’information et d’orientation Mediacom (14e arrondissement), avec curriculum vitae, lettre de motivation, original et photocopie de leur diplôme.

Les postes à pourvoir concernent 25 disciplines … « Ce n’est pas la première fois qu’on recrute avec Pôle emploi, mais c’est la première fois que nous organisons une telle journée », explique l’académie de Paris. Ce faisant, elle s’inscrit dans la volonté du ministère qui prône, tout à fait officiellement, ce type de recrutement à la va-vite afin « d’introduire de la souplesse » dans le système de remplacement. […]

 EDF : Remboursez !

L’Humanité.fr du 26/05 : Malgré une loi votée en ce sens l’an dernier, EDF continue de traîner les pieds pour rembourser à ses clients des trop-perçus inférieurs à 15 euros. C’est ce que dit le médiateur national de l’énergie. […]

Les réclamations de consommateurs auprès du médiateur ont explosé en 2010, atteignant le nombre de 17.467, soit 25% de plus que l’année précédente. Tous les fournisseurs d’énergie sont concernés. Mais les deux fournisseurs historiques (EDF et GDF Suez) concentrent l’essentiel des réclamations.

Lors d’un changement de contrat, le groupe EDF avait pour politique de ne pas rembourser les trop-perçus inférieurs à 15,24 euros si les clients n’en faisaient pas la demande expressément. Cette pratique, jugée « inacceptable » par le médiateur, avait déjà été dénoncée lors de son précédent rapport annuel, sans pour autant susciter la moindre réaction d’EDF. Il a fallu que le Parlement vote une disposition dans la loi « Nome » du 7 décembre 2010 pour que les fournisseurs d’énergie soient désormais tenus de rembourser systématiquement les trop-perçus.

Les démarches peuvent durer des mois. Les consommateurs ont un délai de cinq ans pour réclamer des avoirs en leur faveur, ce qui signifie que « des millions de Français » sont potentiellement concernés.
Au radar

Leparisien.fr du 27/05 : alors que le gouvernement avait annoncé la fin de la légalité des avertisseurs de radars, la cacophonie qui règne depuis plusieurs jours autour des radars risque de s’amplifier. En effet, alors qu’il avait jusqu’ici annoncé la suppression des panneaux qui signalent les radars et, avec eux, des avertisseurs de radars, le gouvernement a de nouveau changé d’avis. Le ministère de l’Intérieur a déclaré que ces avertisseurs resteraient autorisés. Ils seront, selon le ministère, transformés pour « signaler les zones dangereuses ».

 Opération en or

Le Canard enchaîné du 25/05 : facturé 2 316 euros pièce par la société Spie, le démontage des 1 960 panneaux d’avertissement risque de coûter plus de 4,5 millions. Ce n’est pas tout : le matériel, qui a été acheté, selon la taille et le lieu, entre 2 778 et 7 178 euros l’unité (pose comprise) est désormais bon pour la ferraille. Soit l’équivalent d’une dizaine de millions envoyés à la poubelle. Mais le flot de nouveaux PV devrait rapidement rentabiliser l’affaire…

 Fonds libyens

Lefigaro.fr du 26/05 : Depuis le gel des avoirs libyens en début d’année, la Société Générale s’est faite discrète sur ses fonds qui accueillaient pourtant les investissements de la Libyan Investment Authority (LIA), le fonds souverain du pays de Mouammar Khadafi. D’après un document publié par l’ONG Global Witness, la LIA possédaient des investissements dans trois fonds de la SocGen aujourd’hui gelés. […] L’affaire n’a même pas été intéressante pour la banque française qui a fait face à des rendements très décevants en 2010. […]

Les noms de plusieurs banques font surface, dont une autre française, BNP Paribas, mais aussi des américaines comme JP Morgan et Goldman Sachs, ainsi que le Crédit Suisse et la britannique HSBC.

Au total, ces établissements financiers géraient près de 5 milliards de dollars d’actifs sur les 55 milliards de dollars d’actifs financiers de la LIA. Globalement, les pertes encaissées par ces fonds sont lourdes, leur valeur passant de 5 milliards à 3,5 milliards de dollars l’an dernier.
Mais pour l’ONG, c’est l’implication de ces prestigieux établissements dans la gestion des fonds d’un régime aujourd’hui décrié qui est mise en cause. « Il est frappant de voir à quel point de nombreux grands établissements étaient prêts à faire affaire avec le régime libyen, tout en sachant le risque potentiel d’un détournement de ces fonds d’État pour un usage personnel », déplore Global Witness.

Pour sa défense, la Société Générale dit avoir agi en toute légalité et précise gérer les investissements de plusieurs fonds d’État de la même façon.

 Le poids d’Internet

La Tribune.fr du 23/05 : Internet, qui compte plus de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, est porteur de croissance et d’emploi. C’est la conclusion de l’étude de McKinsey, réalisée sur 13 pays (ceux du G8 plus le Brésil, la Chine, l’Inde, la Corée du Sud et la Suède) et servant de base aux réflexions des participants. Internet pèse autant que l’énergie ou l’agriculture. La filière inclut tous les biens et services liés à la Toile, qu’il s’agisse de sites d’e-commerce ou de contenus, des fabricants de matériel pour le Net (portables, ordinateurs, etc.), des services informatiques ou de télécoms. Ainsi, le secteur a contribué en moyenne à 3,4% du produit intérieur brut (PIB) 2009, soit 1.376 milliards de dollars, dans les 13 pays étudiés. En Suède, ce taux atteint même 6,3%, contre 3,2% pour la France et 5,4% au Royaume-Uni. L’apport au PIB est inférieur à 4% en Chine, au Brésil et en Russie. Ce ne sont pas les « pure players », ces entreprises nées avec l’Internet, mais les industries traditionnelles qui ont contribué pour 75% à l’impact d’Internet dans le PIB.

Dans un contexte économique difficile, la Toile a généré 21% de la croissance de 9 des 13 pays (hors Inde, Chine, Brésil et Russie) sur cinq ans. La tendance devrait se poursuivre. […]

 Un étudiant sur cinq renonce à se soigner

Le quotidien Les Echos rapporte les résultats d’une enquête de l’Ifop auprès de 8.500 étudiants réalisée pour La Mutuelle des Etudiants (LMDE). Le quotidien relève notamment qu’« un étudiant sur quatre est en difficulté financière ».

En matière de santé, l’enquête met en lumière un « accès aux soins des étudiants en recul et un niveau de protection sociale insuffisant ».

Un étudiant sur cinq dit renoncer à se soigner faute d’argent. Et seuls 32% déclarent avoir bénéficié d’une visite médicale obligatoire. Ce chiffre marque un recul puisqu’en 2008, ils étaient 59%. L’enquête précise que « cet affaiblissement du suivi sanitaire à l’université se retrouve aussi dans l’enseignement secondaire ».[…]

Près de 75 % des sondés ont « le sentiment d’être une génération sacrifiée ».


Ecrit le 8 juin 2011

 Un journaliste assassiné

Lefigaro.fr du 01/06 : Saleem Shahzad en savait trop. Son dernier article, mettant en lumière l’infiltration de l’armée pakistanaise par al-Qaïda, a-t-il été le déclencheur de sa « liquidation » ? Ses confrères en sont persuadés, Saleem, 40 ans, chef du Bureau d’Asia Times Online à Islamabad, été assassiné par des agents de l’ISI, les services secrets pakistanais. « Lorsqu’il a été enlevé, Syed Saleem Shahzad se trouvait dans un périmètre ultra-sécurisé de la capitale où seuls des agents de l’ISI sont susceptibles d’intervenir », fait valoir un journaliste pakistanais. […]

Le 29 mai, il avait quitté son domicile pour se rendre à un débat télévisé où il n’est jamais arrivé. Son téléphone portable a été coupé à 17 heures 42 et il n’a plus donné signe de vie. Son corps a été retrouvé le lendemain, à 150 kilomètres d’Islamabad, près de son véhicule. Il portait des marques de torture.

« Les Etats-Unis condamnent fermement l’enlèvement et l’assassinat du journaliste Syed Saleem Shahzad », a déclaré la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton. Ajoutant : « Son travail sur les questions de terrorisme et de renseignement a mis en lumière les problèmes que l’extrémisme pose à la stabilité du Pakistan ».

Sa dernière enquête concluait que l’attaque d’une base navale à Karachi les 22 et 23 mai (10 morts parmi les militaires), était une revanche d’al-Qaïda. Il s’agissait de venger la mort de Ben Laden et de porter un coup à la Marine pakistanaise. Il affirmait que l’attentat avait surtout été perpétré en réaction à l’arrestation de plusieurs officiers de marine soupçonnés d’entretenir des liens avec al-Qaïda.

Shahzad avait publié début mai un ouvrage intitulé Au cœur des talibans et d’al-Qaîda : Au-delà de Ben Laden et du 11 septembre . « Il m’a fallu des années pour gagner la confiance de mes sources, et je sais que c’est dangereux », avait-il confié .

Ndlr : la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton condamne, ...mais que fait la CIA dans le bourbier pakistano-afghan ?

 Le bonheur c’est simple

Marianne du 03/06 : Après l’indicateur du bien-être lancé par l’OCDE, les enquêtes sur l’optimisme des Français, et l’indice du Bonheur National Brut préconisé par le roi du Bhoutan en 1972, […] la Corée du Nord a créé son propre indice de référence du bonheur dans le monde.

Dans cette enquête portant sur 203 pays, la Chine est désignée « pays le plus heureux du monde », elle remporte 100 points sur 100. Un sans faute, et un constat quasi désespérant pour le peuple chinois qui a atteint le bonheur parfait.

En revanche, la Corée du Nord se laisse malgré tout une marge de progression avec « seulement » 98 points, le temps de régler quelques menus détails : famines, liberté d’expression, quelques goulags pas aux normes… En 3e place, on trouve Cuba, avec 93 points, puis l’Iran avec 88 points, et le Venezuela avec 85 points. Le voisin de la Corée du Nord, la Corée du Sud, n’atteint qu’une médiocre 152e, avec 18 points. Les Etats-Unis : un véritable enfer, avec seulement 3 petits points de bonheur...

[…] Les internautes chinois se sont beaucoup amusés de ce classement : depuis le mois de mars, Pékin mène une vaste campagne de propagande sur le bonheur et l’harmonie. « Le nouveau plan quinquennal adopté par l’Assemblée Nationale Populaire contient même une feuille de route pour atteindre une « Chine heureuse » signale le site Aujourd’hui la Chine. Un sondage publié par le Quotidien du Peuple mais très vite censuré par les autorités laissait entendre que seuls 6% des Chinois se disaient « heureux ». […]

 Femme au volant... fatwa au tournant

L’Arabie saoudite a été largement épargnée par les soulèvements et les révolutions qui ont balayé la région. Quelques murmures de mécontentement parmi la minorité chiite de la Province de l’Est ont été rapidement réduits au silence, et le gouvernement a distribué des milliards de dollars à ses citoyens dans le cadre d’une mesure préventive visant à étouffer toute velléité de dissidence. Mais une campagne menée par des femmes saoudiennes réclamant le droit de conduire —la très conservatrice monarchie du Golfe est le seul pays au monde interdisant aux femmes de tenir un volant— menace d’ébranler le statu quo.

Comme dans les pays voisins, les manifestations s’appuient sur la désobéissance civile : l’une des organisatrices du mouvement, Manal al-Sharif, a été arrêtée par les autorités saoudiennes le dimanche 22 mai après s’être elle-même filmée en train de conduire à deux reprises dans sa ville natale de Dammam et avoir posté les vidéos sur YouTube.

Ndlr : l’Arabie, c’est où ? Dites ?

 Citoyen d’honneur

Mieux vaut tard que jamais : le conseil municipal de la jolie petite ville de Waidhofen-sur-Ybbs, en Basse-Autriche, a rayé à l’unanimité Adolf Hitler ce 30 mai, de la liste de ses citoyens d’honneur, 66 ans après le suicide du Führer.

La semaine précédente, les édiles de la ville voisine d’Amstetten avaient aussi retiré à Hitler la citoyenneté d’honneur, accordée au dictateur nazi en 1938, après l’Anschluss. Mais les deux représentants du Parti de la liberté, le FPÖ (extrême droite), ont trouvé le moyen de s’abstenir lors du vote. […]

Quelque 4 000 communes d’Autriche avaient fait du Führer leur « citoyen d’honneur », dans l’espoir de s’attirer la bienveillance de Berlin. Après la défaite du nazisme, bien peu ont pris la peine de se dédire formellement : « On a préféré éliminer les actes officiels compromettants », rappelle l’historien Gerhard Botz. Ou oublier. C’est ainsi que Hermann Göring, l’un des principaux organisateurs de l’extermination des juifs, est encore à ce jour citoyen d’honneur de Mauterndorf, dans le Land de Salzbourg. […]

Pour le journaliste Hans Rauscher « La crise fondamentale de la démocratie autrichienne est que ce courant politique, foncièrement ambigu à l’égard du nazisme, renaît toujours de ses cendres, et qu’aucun des deux autres grands partis n’exclut catégoriquement de s’allier avec lui. »

 Rumeur

Jack Lang, ancien ministre de l’Education, a joint sa voix au chœur de critiques contre Luc Ferry. Le 30 mai ce dernier avait évoqué sur Canal+ un « ministre qui s’est fait poisser à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons », déclenchant une vive polémique.

Dans la même émission vendredi, Jack Lang, qui a confié avoir été lui-même l’objet de rumeurs, a exigé que « toute la lumière soit faite » sur les accusations portées par Luc Ferry.

Il a toutefois affirmé ne pas être visé par les allégations : « Ce n’est pas moi qui suis en cause spécialement. Quand on attire la sympathie on attire aussi la foudre. Je n’ai jamais laissé passer. » - et il a attaqué r Luc Ferry. « Comment quelqu’un dont le métier est d’être philosophe, donc au sens étymologique d’être un sage, a-t-il pu s’adonner ou s’abandonner » à une telle chose, s’est interrogé Jack Lang. Il a affirmé se réjouir « que le procureur ou le parquet en entendant de tels propos ouvre une enquête. Parce que, ou bien l’homme qui s’est exprimé a menti et c’est grave moralement. Ou bien il dit la vérité et qu’il dise qui est l’homme ou la femme concerné, sur quelle base, quelles preuves ».

Après l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet de Paris, Luc Ferry a été entendu par les policiers mais il répète qu’il n’a aucune preuve de quoi que ce soit. Deux ONG marocaines portent plainte contre X. Elles souhaitent savoir si oui ou non de jeunes Marocains ont effectivement été abusés à Marrakech.

Ndlr : le ferry boîte !