Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Tourisme > ADT : le tourisme en danger

ADT : le tourisme en danger

Ecrit le 8 juin 2011

 Plus de financement pour l’ADT   ?

L’activité de l’ADT   (association pour le développement du Tourisme  ) a été marquée en 2010 par plusieurs éléments importants mais le principal fil conducteur a sans conteste été la randonnée. En effet, l’ADT   a continué son travail d’ingénierie sur la randonnée pédestre en accompagnant la Communauté de Communes de la Région de Nozay, après avoir accompagné celles de Derval et Châteaubriant les années passées. La randonnée a aussi été présente au travers de la préparation de la Rando’mée 2011. Le Président Raymond Lebossé a remercié les prestataires du territoire et municipalités qui ont joué le jeu de cette première édition, et bien entendu l’équipe de l’ADT   qui a fourni un travail considérable. « Un merci particulier à Claude Letourneux, qui a eu l’idée de l’événement et qui a, par sa persévérance et son dévouement, permis sa réalisation ».

 Mordu les doigts

2010 est l’année où l’on a vu une modification notable dans le paysage touristique local avec le passage de l’Office de tourisme   intercommunal de Nozay d’un statut associatif à une intégration aux services de la CCRN  , et la prise de décision sur le Castelbriantais de faire de même avec l’office communal de Châteaubriant. Ces modifications doivent permettre une meilleure action sur le territoire. Un travail a été mené avec les responsables de chaque structure et chaque communauté de communes afin de réaffirmer le rôle de chacun sur le territoire. « Je souhaite rappeler que la richesse de notre territoire tient dans les partenariats et dans la capacité à travailler ensemble dont nous avons fait preuve depuis de nombreuses années » dit encore Raymond Lebossé.

Mais se pose la question de l’avenir de l’association ADT  . En effet, « depuis toujours nous sommes dans l’obligation de faire avec très peu de moyens. Situation que nous pouvons comprendre dans le contexte actuel. Notre capacité à agir en faveur du développement de l’activité touristique s’en est fortement ressentie. Dans cette période, le Conseil Général nous a constamment soutenus et nous tenons à l’en remercier ».

« En revanche, en janvier dernier, la Région des Pays de Loire, nous a informés de la modification de ses interventions, ce qui se traduit pour nous par une perte sèche de 12 500 € pour 2011. Si la disparition de ce partenariat direct avec la Région venait à se confirmer sans réévaluation de la participation des collectivités locales, nous vivrons des heures très sombres en cette fin d’année 2011 » dit Raymond Lebossé en envisageant ouvertement le dépôt de bilan.

Claude Bouron, qui fut maire et délégué intercommunal, enfonce le clou en s’adressant aux élus « Je sais que vous avez parfois des décisions à prendre, très difficiles, pour la répartition des subventions des différentes associations, mais je vous demande de bien réfléchir quant à l’attribution de la dotation à l’ADT  .

Depuis 16 ans, notre association, gérée par des bénévoles, s’est rendue indispensable pour l’organisation de la politique touristique du Pays ainsi que pour les conseils apportés aux porteurs de projets touristiques et aux professionnels du tourisme  .

Notre association fonctionne avec 3 salariés. Nous savons que nous devrons certainement réduire notre masse salariale pour parvenir à plus de sérénité sur le plan budgétaire, mais même en faisant un maximum d’efforts, nous n’y arriverons qu’avec votre concours, ce qui sous entends un re-calcul du montant des subventions qui nous sont attribuées.

Donc je vous dis ceci : Vous savez ce que vous économiserez en réduisant notre subvention, mais vous ne pouvez évaluer ce que vous ferez perdre au Pays en économie touristique avec la suppression de l’ADT  . Tous les Pays qui se sont passés d’une telle structure s’en sont mordu les doigts ».

 L’ADT   c’est ...

Luc, Sandrine, Anne
Association ADT

Pour rappel, l’ADT   est une structure qui regroupe plus de 120 adhérents, acteurs économiques du territoire, c’est un lieu d’échange entre les intervenants dans l’activité du Pays, c’est une vitrine des actions et des initiatives, plus de 800 événements relayés vers un large public.

L’ADT   est partenaire technique des collectivités pour la mise en place d’itinéraires de randonnées pédestre et leur valorisation. L’ADT   est à l’origine de la mise en place de réseaux d’ambassadeurs. L’ADT   est l’artisan essentiel du guide du Pays (60 pages pour celui de 2011). L’ADT   est l’interlocuteur privilégié dans la solidarité de l’accès aux vacances

C’est surtout une structure d’ingénierie qui permet à chaque porteur de projet, privé et public, de bénéficier de conseils et d’une aide au montage des dossiers.