Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Politique générale > Règne de Sarko Premier > Alimentation : les concombres et la fin des haricots

Alimentation : les concombres et la fin des haricots

Ecrit le 15 juin 2011

Dans la première moitié du siècle dernier, on nourrissait les élèves avec des haricots, quand on ne savait plus quoi leur donner à manger. En effet, le haricot était considéré comme un aliment nourrissant et pas trop cher. Quand il n’y avait même plus de haricots à manger, c’était la fin de tout. C’est de là que provient l’expression « C’est la fin des haricots » que l’on emploie quand on veut signifier que « c’est la fin du monde », souvent de façon ironique.

 E.coli

Eh bien il va nous falloir revenir aux haricots car on ne sait plus quoi manger ! Les pauvres concombres ont été accusés de receler E.Coli, une bactérie tueuse. On a dit ensuite que c’était les tomates, ou les salades. On a parlé d’un restaurant allemand, et puis des graines germées. Et voilà que cela se précise : la fameuse bactérie, qui a quand même fait une bonne trentaine de morts, viendrait de graines germées de radis, produites dans une ferme bio ! Un comble !

35 morts, 3255 malades dans 16 pays. Vive la mondialisation ! (1)

Reste que les graines germées n’ont pas fabriqué la bactérie fatale elle-même ! Celle-ci proviendrait de souches d’origine humaine. Un défaut d’hygiène peut-être ? Quelle salade !

En attendant, l’Europe a connu un vent de folie : à Nantes, première région française productrice de concombres, les maraîchers ont détruit une cinquantaine de tonnes de cette plante potagère. L’Espagne a brûlé les siens (les concombres, pas les maraîchers). Partout c’est le blues du légume. Et les producteurs n’ont plus un radis. Et tandis que les rumeurs conduisent à l’écrabouillement du travail des hommes, on parle d’indemnisation. Celle-ci ne sera pas à la hauteur du préjudice subi. Il reste à espérer qu’on nous débarrasse des … cornichons.

 Farines animales

Car voilà que le consommateur est encore roulé dans la farine : dix ans après leur interdiction, pour cause de maladie de la vache folle, on s’oriente vers une réintroduction des farines d’origine animale dans l’alimentation animale. L’UFC Que-Choisir n’y est pas favorable : « Bruxelles met en garde contre les contaminations croisées de farines issues d’espèces différentes. Sera-t-il possible d’éviter ces risques de croisements dans les usines, les transports et les élevages. Pour l’instant, il n’existe pas d’usines dédiées à la fabrication d’aliments spécifiques à une seule espèce. Et dans les élevages, rien ne permet d’assurer que tous les éleveurs suivront le protocole, que des porcs ne mangeront pas des farines de porcs, même involontairement. La traçabilité ne nous paraît pas suffisante » .

Les éleveurs s’inquiètent aussi : « Il ne sert à rien d’être plus compétitif, en réduisant nos coûts de production, si le consommateur n’est pas rassuré ». Selon l’autorité européenne de sécurité des aliments, les risques seraient « négligea-bles ».

 Médicaments à risques

On peut douter de l’avis des experts au vu des scandales à répétition, par exemple dans le milieu pharmaceutique. Après le Distilbène, l’Isoméride, le Vioxx, le Médiator, les autorités deviennent plus prudentes. Le 9 juin ont été interdits Actos et Competact pour le traitement du diabète car on s’est aperçu que ces médicaments contenaient de la pioglitazone, molécule augmentant de 22 % le risque de cancer de la vessie. 22 %, rien que ça !

77 autres médicaments sont sous surveillance ou ont été retirés du marché, accusés de risques graves sur le foie, les poumons ou le système digestif : ils soignent une maladie et rendent la personne malade !

La bactérie dans des steaks hachés

Sept tonnes de viande en Italie


NOTES:

(1) Quelques articles de presse :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/05/27/bruxelles-alerte-sur-des-concombres-contamines-venant-d-espagne_1528049_3244.html

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/concombres-identifier-la-source-de-la-contamination-est-la-priorite-absolue_997911.html

http://www.liberation.fr/terre/01012340644-la-bacterie-du-concombre-fait-un-mort-en-suede

http://www.santenews.net/index.php/43-130611-bacterie-tueuse-une-ferme-bio-allemande-source-de-la-contamination

http://www.politis.fr/Le-concombre-espagnol-a-peine,14334.html