Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Municipal Châteaubriant > Conseil Municipal 15 mars 2008- 15 mars 2014 > CM 2011 > Conseil Municipal, juillet 2011 : un CDDF à côté du CLSPD

Conseil Municipal, juillet 2011 : un CDDF à côté du CLSPD

Ecrit le 13 juillet 2011

 Conseil du 5 juillet 2011

5 juillet 2011 : dernier conseil municipal à Châteaubriant avant les congés d’été. Le prochain aura lieu quand ? Octobre ? Novembre ?

Office de Tourisme   : il est devenu intercommunal. Les délégués du Conseil Municipal y siégeant quand il était communal, y siégeront toujours. A noter que la Com’Com’   a déjà créé un troisième poste (non encore pourvu) dans cet office intercommunal. Peut-être pour y embaucher une des personnes actuellement employées à l’ADT   (Association pour le Développement du Tourisme  ). Denis Prodhomme s’inquiète de l’avenir de l’ADT   : « suppression de postes ? Disparition ? Comment allez-vous soutenir l’ADT   ? »- Réponse : « Nous n’allons pas nous substituer à d’autres organismes, comme la Région, qui ne subventionnent plus. Nous soutenons l’ADT   » - [Comme la corde soutient le pendu ?]-

 Les terrasses de la place de la Motte

La Place de la Motte est en travaux. Quand elle sera finie, il est souhaitable d’avoir des terrasses de café ou de magasin présentant une certaine harmonie. Une charte a donc été élaborée pour renforcer l’attractivité commerciale et touristique du site : libre circulation des piétons le long des façades, accès préservés aux immeubles, en laissant au moins 1,40 m pour circulation des personnes à mobilité réduite, mobilier en parfait état de propreté, pas de bâches plastiques, pas d’inscriptions publicitaires sur les parasols, pas de paravents en bois préfabriqués, choisir plutôt le métal et le verre, et la transparence en partie haute. Les tables et chaises en pvc sont interdits : il faudra choisir aluminium, acier et fonte. Pas de distributeur de boisson, rôtissoires, appareils de cuisson, pas de chauffage extérieur. En échange, les commerçants seront dispensés pendant 3 ans de redevance d’occupation du domaine public.

 Eau et plomb

Les rapports sur le prix et la qualité des services d’eau et d’assainissement sont consultables en mairie jusqu’au 14 juillet. A noter une petite augmentation du nombre de clients : 9 familles (soit 0,2 %). Augmentation de population dans la ville ? Pas sûr car on note que des villages, non encore raccordés au service d’eau, l’ont été en 2010. Par ailleurs, selon Bernard Gaudin, il reste environ 400 raccordements utilisant du plomb et Veolia n’a rien changé à ce sujet en 2009 et 2010. Rappelons que, pour minimiser toutes les sources d’exposition au plomb, tous les branchements du réseau public doivent être remplacés d’ici 2013.

 Rapport du CCAS  

Un simple copié-collé des années précédentes, mis à part quelques modifications dans les actions entreprises. Des chiffres, des chiffres, des chiffres, mais pas souvent de comparaison avec l’année 2009. Il faut donc fouiller les documents antérieurs. On note alors un moindre appel au CCAS   sauf pour le logement. il s’agit des visites ou des appels, mais pas du nombre de personnes suivies.

Parmi les personnes suivies régulièrement
en dehors du RSA   (revenu de solidarité), on voit augmenter le nombre de retraités et de personnes en invalidité-maladie ou même en CDI, qui ne bouclent plus leur budget ou qui passent en surendettement.

Rapport du CCAS pour 2010

 Analyse des besoins sociaux

Observer les besoins de la population avant d’imaginer les solutions pour y répondre ? cette démarche est devenue, depuis 1995, une obligation réglementaire. Rien n’est fait à Châteaubriant. L’adjointe Mme Havard répond qu’elle participe à de nombreuses réunions. Dans ce cas c’est une simple démarche individuelle, alors que cette analyse doit être partagée, associant, dans l’idéal, les élus et les agents du CCAS  , mais aussi les représentants des autres services communaux et les acteurs sociaux du territoire (Conseil Général, CAF, Cram, associations…).

Il s’agit de confronter les points de vue sur les données collectées, afin de proposer des réponses communes, de structurer la politique sociale de la commune pour les années à venir et de dégager des priorités d’action, dans un contexte marqué par le renforcement des contraintes budgétaires

 Micro-crédit social

Le CCAS  , qui n’était pas intéressé par le micro-crédit social, va maintenant tenter de rattraper le temps perdu.

 CDDF : Droits et devoirs

Nous avions le CLSPD (comité local de sécurité et de prévention de la délinquance). Voici maintenant qu’est créé le CDDF (conseil pour les droits et devoirs des familles), « visant à mieux écouter les familles, les informer et leur rappeler leurs droits et devoirs envers leurs enfants », création qui n’est obligatoire que dans les communes de plus de 50 000 habitants.

Est-ce à dire que, dans l’avenir, la « justice » sera rendue à l’échelon de la ville, comme à Châteaurenard où le maire inflige des amendes et des peines de travail d’intérêt général aux jeunes avec l’accord du procureur. En d’autres termes, la République est menacée : on tend à revenir au farwest américain ou dans la France d’avant 1789 avec ses suzerains locaux. Pourquoi pas, mais où est la défense ? Où sont les indispensables contre-pouvoirs ? Nathalie Orrière a proposé que la municipalité remette des éducateurs dans la rue, et mène plutôt un travail de proximité, sur le terrain, avec les associations.

 A part ça ...

Le Conseil Municipal a vendu un délaissé de chemin rural de 30 m2 à un habitant.- Il a piqué 708 m2 à la SNC La Baguais pour faire le « rond-point des dadas » auprès du Bois de la Galissonnière.

Il a vendu 40 000 m2 à la Com’Com’   pour y faire le futur espace aquatique. Mais ça on le savait déjà puisque c’est passé à la réunion de la Com’Com’   le 30 juin. A ce sujet Bernard Gaudin a considéré que c’est une erreur de construire deux piscines neuves, à 30 km l’une de l’autre : une à Châteaubriant et une à Derval. Il aurait mieux valu n’en faire qu’une seule. « Quant à l’emplacement retenu [tout à côté du rond-point des dadas ; ndlr], il est trop au nord de la ville et sans issue sauf si l’objectif est de relancer le lotissement de la Baguais où il n’y a que 5 maisons construites sur une centaine prévues » - « Ce projet, par ailleurs, mobilise trop de fonds pris sur le contrat territorial à signer avec la Région » [Ndlr : il ne reste que des miettes pour les petites communes, mais comme elles ne disent rien ...].

Le Conseil Municipal a vendu à la Com’ Com’ le bâtiment de l’ancienne Poste pour y installer l’office de Tourisme  , quand les travaux seront faits !

Un petit terrain multisports va être installé au Parc François Mitterrand, au nord de l’étang de Choisel, entre le parking et les pissotières, sur un emplacement de 350 m2. Coût : 49 600 € TTC.

Un sentier pédestre « Châteaubriant-Rougé » passant par La Baguais et la Thouardière, va être inscrit au Plan départemental des itinéraires de promenade.