Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Santé, questions générales > Alimentation, régimes et Protelos

Alimentation, régimes et Protelos

Ecrit le 12 octobre 2011

 L’alimentation du jeune enfant

Apporter le meilleur aliment, éviter carences et excès, tout en se faisant plaisir et en faisant plaisir à l’enfant, voilà le défi auquel sont confrontés les parents, souvent perdus dans un flot d’informations parfois contradictoires. Pour les familles, concilier les enjeux sanitaires sans sacrifier aux liens familial et social que constitue le partage du repas n’est pas toujours aisé. Une conférence à ce sujet aura lieu mardi 18 octobre 20h30 au Foyer-restaurant de Châteaubriant, esplanade des Terrasses, organisé par le Coréam, avec le Dr PILOQUET, pédiatre et nutritionniste au CHU de Nantes.

 Régimes amaigrissants ! Le bon sens

Depuis les scandales liés aux médicaments, la Haute Autorité de Santé commence à mieux jouer son rôle ! Dans un communiqué du 6 octobre, au sujet de l’obésité, elle affirme : « Les régimes à visée amaigrissante ne sont pas recommandés, quelle qu’en soit la nature car ils sont nocifs et inefficaces à long terme ».

Houla, voilà une bonne partie des produits miracles qu’il faudrait retirer des rayons des pharmacies !

Les conséquences du surpoids et de l’obésité sont nombreuses et parfois graves : augmentation du risque de diabète, de maladies cardio-vasculaires, con-séquences morphologiques et esthétiques, stigmatisation, retentissement psychologique, etc. Améliorer la prise en charge de ces malades est cruciale : changer durablement les habitudes plutôt que rechercher la perte de poids à tout prix… ; augmenter l’activité physique, pas seulement le sport ; prévoir un accompagnement psychologique ... et se passer de médicaments !

 Protelos

La mission première d’un traitement de l’ostéoporose est d’éviter les fractures, et en priorité la plus grave, celle qui peut handicaper les patients et précipiter leur mort : la fracture de la hanche, dite « du col du fémur ».Le Protelos, des laboratoires Servier était fait pour ça ... sauf qu’il ne fonctionne pas pour la hanche et qu’il a des effets indésirables parfois mortels. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient de lancer une mise en garde à son sujet.

 Impôt sur la maladie

Une mutuelle n’est pas un signe extérieur de richesse ! Les mutuelles adhérentes à la Mutualité Française lancent une pétition pour obtenir du gouvernement le retrait de la taxe sur les contrats santé solidaires et responsables. Ce nouvel impôt injuste dégrade l’accès aux soins et la protection sociale des Français. « L’idée de créer un impôt sur la maladie, c’est une blague ? » on peut signer cette pétition sur le site Internet de la Mutualité Française
(www.mu tualite.fr/petition).

La campagne d’opinion se poursuivra jusqu’en novembre le temps du débat parlementaire sur le projet de loi de finances et du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale.

De même, la Ligue des droits de l’Homme, sur son site internet, appelle les internautes à signer la pétition de la Mutualité : « Taxer les mutuelles, c’est une fois de plus renvoyer vers la défense du sort individuel de chacun contre la solidarité », écrit la Ligue.