Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Journée défense et citoyenneté

Journée défense et citoyenneté

 Journée défense et citoyenneté (ex-JAPD)

Toute personne (garçon ou fille) de nationalité française doit se faire recenser entre la date de ses 16 ans et la fin du 3 ème mois suivant. Après avoir procédé au recensement, il est obligatoire d’accomplir une Journée défense et citoyenneté (JDC), anciennement, Journée d’appel de préparation à la défense (JAPD). L’ordre de convocation parvient dans les 45 jours environ de la date de la session retenue. La participation y est obligatoire, sauf cas de force majeure (maladie, problème familial grave...). En cas de difficultés sur la date proposée, il convient, dans un délai de 15 jours, de prendre contact avec le bureau ou centre de service national afin de fixer une nouvelle date.

Lire la suite : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/N24.xhtml


Ecrit le 12 octobre 2011

JPEG - 55.9 ko
Défense et citoyenneté

« Défense et citoyenneté » : les anciennes Journées de Préparation à la Défense ont changé de nom, surtout depuis que l’armée est presque exclusivement une armée de métier. D’après le code du service national les journées JDC sont obligatoires pour les jeunes gens, filles et garçons. Depuis le 23 septembre 2011, les JDC se déroulent à Châteaubriant, tous les 15 jours, évitant ainsi aux jeunes de devoir se rendre à Nantes. Contenu :

1) un module sur la citoyenneté européenne - avec rappel des droits et des devoirs des citoyens, et commentaires sur le sentiment d’appartenance à la France et à l’Europe (1)

2) Tests d’évaluation de la compréhension écrite et orale, et des éventuelles difficultés de lecture. A cette occasion les jeunes déscolarisés sont orientés vers la Mission Locale voire vers un EPID (Etablissement public d’insertion de la Défense) comme il en existe un à Combrée.

3) un module « Croix Rouge   » sur les gestes de premiers secours et sur le Don d’Organes.

4) un module d’information sur les grands enjeux de la Défense Nationale avec présentation des différentes formes d’engagement : volontariat pour l’insertion, service civique, métiers civils et militaires de la défense, sécurité civile, etc.

Quand cette journée est finie, les jeunes sont considérés comme libérés de leurs obligations de défense et il leur est remis le certificat de participation dont ils ont besoin pour s’inscrire au Permis de Conduire et dans les Universités (à commencer par le baccalauréat).

 Breizhistance

Dans un communiqué, l’organisation « Breizhistance » considère que "Cette rentrée des JCD, intervient au moment où le parti présidentiel réclame que les jeunes fassent désormais « allégeance aux armes » lors de ces journées. Une propagande nationaliste censée nous détourner, jeunes et moins jeunes, des attentes sociales en termes d’emploi, de santé, d’éducation, … liquidées par l’UMP. Jean-François Copé a d’ailleurs réclamé plus d’argent pour la défense lors de cette convention : « Nous ne sacrifierons pas le budget de la défense (…) au profit des budgets sociaux » a-t-il déclaré. Un affront à tous les travailleurs, à tous ceux qui font la queue au pôle emploi en attente d’un emploi digne, ou même pas. Surtout quand on sait que le budget de la défense française est le troisième du monde (51 milliards d’euro), qu’il coûte plus d’un SMIC (1100 euro) par an à chaque citoyen français en âge de travailler (environ 45 millions)….


NOTES:

(1) tant que celle-ci n’aura pas été détruite sous les coups de boutoir des banques et agences de notation !