Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCC - Com Com de Châteaubriant > CCC - 2006-2007 > Murs d’escalade

Murs d’escalade

Ecrit le 8 août 2007

Deux murs d’escalade : Soudan et Erbray

JPEG - 61.5 ko
Mur d’escalade So

C’est un beau mur ! Des tons gris clair, bleu soutenu, orange et ocre. 209 m2, 9 mètres de haut, 15 cordées,
507 éléments amovibles.

L’inauguration a eu lieu le 12 juillet 2007 à Soudan
(en attendant le mur d’Erbray).
Jeunes et moins jeunes ne se sont pas faits prier pour l’essayer.

L’équipement sera utilisé par les structures de loisirs, par les clubs spécialisés (en cours de constitution) et par les écoles. Activité très prisée en milieu scolaire, l’escalade permet à un jeune de se percevoir dans sa totalité , de prendre le contrôle de tout son être depuis ses émotions jusqu’à ses déplacements les plus fins. d’évaluer les difficultés d’un parcours, de comprendre et respecter les règles de sécurité individuelle et collective. Au delà de l’aspect physique (sens de l’équilibre, souplesse et force musculaire, perception spatiale), la pratique de l’escalade aide à vaincre la peur.

« Hier j’ai vu un petit bonhomme, bloqué sur un point de son parcours. Il pleurait. Je l’ai apaisé et conseillé. Il a réussi son ascension et, après, il en était très fier » dit un moniteur. Harnais, crochets, cordes ... tout est calculé pour une sécurité maximum.


Ecrit le 5 septembre 2007

La commune de Moisdon était dotée d’un petit mur d’escalade. Le lycée Etienne Lenoir aussi. La fédération Française de Montagne et d’escalade, et le Conseil Général, insistaient pour que ce sport se développe dans le Nord de la Loire-Atlantique. Erbray y pensait bien mais n’en avait pas les moyens.

Par chance, la Com’Com’   du Castelbriantais s’est dotée de la compétence « construction et gestion d’équipements pour de nouvelles activités sportives ». C’est dans ce cadre qu’ont été lancés les murs d’escalade, en salle, de Soudan (inauguré le 12 juillet) et d’Erbray (inauguré le 28 août). Les deux équipements sont complémentaires, celui d’Erbray étant plus " technique » que celui de Soudan. Les animateurs sportifs ont, cette année, bien coordonné leurs activités.

A Erbray, le mur de grimpe fait 123 m2 et propose 483 prises et 11 lignes d’assurage. Il comporte deux plans inclinés réglables qui le rendent adapté aux pratiques de tous, débutants ou non.

JPEG - 76.6 ko
Mur d’escalade à Er
JPEG - 72.9 ko
Pas évident de s’accrocher à la par

Les deux surfaces d’Erbray et Soudan proposent en tout 332 m2 de surface de grimpe, 990 éléments amovibles et 26 lignes d’assurage. Au cours de l’été, 271 enfants ont bénéficié de ce nouvel équipement qui s’adresse au milieu scolaire, au milieu sportif cantonal et aux animateurs jeunesse de la Com’Com’  .

Les murs de Soudan et d’Erbray ont coûté 131 426 € environ HT   avec
Etat			26 000 €
Conseil Général		48 000 €
Com’ com’		57 426 €

Coût total des deux équipements : 131 426 € HT   financés à 36,5 % par le Conseil Général et à 19,8 % par l’Etat. Il reste donc 57 426 € à la charge des 19 communes.

Pour mémoire : la Com’Com’   prévoit en outre des pistes de skate-board à Grand Auverné et Rougé