Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances de novembre 2011 (2)

Mée-disances de novembre 2011 (2)

Ecrit le 16 novembre 2011

 Guéant contrôle la langue

L’Humanité.fr du 10/11 : Claude Guéant est ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales, de l’Immigration… et bientôt ministre de l’Apprentissage du français pour étrangers !

Par un décret daté du 11 octobre dernier, le ministre place sous sa tutelle à compter du 1er janvier 2012 les organismes offrant aux migrants des formations en français langue étrangère. Pour continuer d’agir auprès des sans-papiers, ils devront dorénavant obtenir un label délivré par la place Beauvau, qui souhaite aussi la création d’un master de formation dans les facs intitulés «  français langue d’intégration  ». Ou plutôt «  Flic  », pour «  français langue d’étrangère contrôlée  », ont ironisé plus de soixante-dix universitaires, qui dénoncent le contrôle accru du ministère de l’Intérieur sur le contenu des formations en français langues étrangères (FLE), délivrées par les universités. […]

 L’érotique en panne

Chez le numéro un européen de l’érotique, l’ambiance n’est pas au « bunga bunga ». L’entreprise d’origine allemande Beate Uhse AG, spécialiste de la vente d’articles pornographiques et érotiques, est en pleine déconfiture. Depuis qu’il est en consultation gratuite sur Internet, le porno ne paye plus. Les ventes de Beate Uhse n’en finissent pas de reculer : de 285 millions d’euros en 2005, elles sont passées à 197 millions en 2010, soit une baisse de 14 % rapport à l’exercice précédent. […]

Rappel : En 1962, Beate Uhse ouvre à Flensburg un magasin « d’article d’hygiène de couple », le premier sex-shop au monde. Très vite, les boutiques se multiplient dans tout le pays. Régulièrement attaquée par les conservateurs, elle défend des idées jugées à l’époque incongrues : « Un orgasme est un état normal », lancera-t-elle en plein procès. Elle est aussi la première à défendre la contraception, dans une Allemagne très prude. En 1975, avec la légalisation de la contraception et la libéralisation de la pornographie, l’industrie du sexe explose. [,,,]

En 1999, c’est la consécration : Beate Uhse entre en bourse (!!!). Le géant de l’érotique diffuse désormais dans toute l’Europe une très large palette de produits […]. Beate Uhse est considérée comme une des grandes figures historiques de l’après-guerre allemand, presque une institution. [,,,] Mais depuis la mort de la fondatrice, en 2001, Beate Uhse AG, passée sous contrôle néerlandais, souffre. Les résultats sont en chute libre, l’image de l’entreprise vieillit.

Ndlr : un petit coup de Viagra ?

 Made in China

Petite boulette au Front national, rapporte le site Rue89. La présidente du parti et candidate à l’élection 2012, Marine Le Pen, qui s’est déclarée « candidate des PME » et du « made in France », face à Nicolas Sarkozy et François Hollande qu’elle dépeint en « candidats du CAC 40 » et du « made in China », n’applique pas forcément dans son parti ce qu’elle promet : une loi « Achetons français ».

Un lecteur du site, en voyages d’affaires en Chine l’été dernier, a visité une usine où se trouvait un stock de banderoles proclamant « Marine Le Pen, la voix du peuple, l’esprit de la France ». Ces banderoles sont, selon cet internaute, fabriquées en Chine. Contactée par Rue89, la responsable du service des « grandes manifestations » au Front national, a affirmé ne pas savoir où sont fabriquées les banderoles en question...

Le voyage de Marine Le Pen aux USA n’a pas conforté sa stature internationale.

Mais ce n’est qu’un point de détail !

 Riches armateurs grecs

LeMonde.fr du 12/11 : Le contraste entre les fortunes amassées par les armateurs du pays et la maigreur des rentrées fiscales est l’un des symboles de l’impasse grecque. Pourtant, ces magnats des mers ne culpabilisent pas le moins du monde. Au contraire, ils estiment être « les plus grands bienfaiteurs de la Grèce ».

Georges Gourdomichalis, né à Londres, reconnaît ainsi être venu s’installer à Athènes pour le cadre légal et fiscal, « l’un des meilleurs du monde ». La menace n’est pas loin : « Si ce cadre changeait, je pourrais revoir mon implantation ». De quoi amadouer les gouvernements successifs, soucieux de préserver la filière.

Ndlr : rappelons le civisme de l’église orthodoxe grecque, grande propriétaire terrienne qui ne paie pas d’impôt !

 « AAA »...

LeMonde.fr du 12/11 : Bercy enrage. L’agence de notation Standard & Poor’s (S&P) ne pouvait faire pire ânerie, au plus mauvais moment. En pleine crise de surendettement de la zone euro, alors que les Cassandre ne cessent de chuchoter que le « AAA » accordé à la dette publique de la France est immérité, S&P a, jeudi 10 novembre, « suite à une erreur technique », envoyé une alerte e-mail à certains de ces clients pouvant laisser entendre qu’elle dégradait la note de la France. Les équipes de S&P, cramoisies, ont rectifié le tir à 17 h 40, promettant que toute la lumière serait faite pour identifier l’origine de cette bévue visiblement liée à une simple erreur informatique : le système interne se serait emballé et l’e-mail aurait été envoyé automatiquement après que S&P eut travaillé sur la méthodologie de notation des systèmes bancaires des pays. […]
Furax, François Baroin, le ministre des finances, a réclamé une enquête approfondie de l’Autorité des marchés financiers (AMF), le gendarme de la Bourse. L’AMF a également contacté l’ESMA, l’autorité de supervision financière européenne, chargée de contrôler le respect des obligations professionnelles des agences. […]

Ndlr : c’est du sérieux, la phynance !

  Greenpeace

LeMonde.fr du 12/11 : […] Conformément aux réquisitions du parquet, l’entreprise EDF est reconnue coupable et condamnée à 1,5 million d’euros d’amende.

Le tribunal considère que le piratage de Greenpeace a été mené « dans l’intérêt exclusif d’EDF, qui seule en a tiré bénéfice ». Il relève qu’il « apparaît qu’au-delà de la volonté affichée d’EDF de ne plus avoir recours à ces sociétés d’intelligence économique, le jeu de la sous-traitance permet toujours de confier des missions à ces officines ».

La même sévérité prévaut à l’encontre des deux cadres d’EDF qui étaient à l’époque chargés de la mission sécurité de l’entreprise. Le tribunal condamne l’ancien policier Pierre-Paul François à trente mois d’emprisonnement, dont six ferme. […] Son supérieur hiérarchique, le contre-amiral Pascal Durieux, écope pour sa part d’une peine d’un an ferme, assortie d’une amende de 10 000 euros.

Les attendus les plus durs visent l’ancien agent de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) et ex-patron de l’agence d’intelligence économique Kargus Consultants, Thierry Lorho, qui a été condamné à trois ans d’emprisonnement, dont deux avec sursis, 4 000 euros d’amende et l’interdiction de gérer pendant cinq ans toute société ayant pour objet la sécurité, le gardiennage et l’intelligence économique.

Ndlr : rien que du beau monde !

 Salaire minimal

L’Allemagne est le modèle dont la France devrait s’inspirer. Mais il y a encore quelques menus détails qui clochent dans ce beau pays. Selon Libération.fr du 02/11, Merkel « pourrait proposer l’instauration d’un salaire minimal, une révolution en Allemagne », une idée qui « fait encore grincer des dents dans les courants proches du patronat ».

En Allemagne, 1,2 millions de salariés gagnent moins de 5 euros bruts de l’heure, et 2,4 millions entre 5 et 7,5 euros.

L’exemple allemand n’est pas toujours exemplaire...