Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Brèves de Borgone > Brèves de clavier - mai-juin 2009

Brèves de clavier - mai-juin 2009

Ecrit le 6 mai 2009

Article 137 du code de procédure pénale : « la personne mise en examen, présumée innocente, reste libre ». Julien Coupat ça lui fait une belle jambe ! depuis plus de 160 jours ...

 

A.Borgone

 


Ecrit le 13 mai 2009

Depuis la grippe porcine on n’entend plus parler des élections européennes, sans doute sont-elles annulées. …

Michel Hunault espérait une bonne place sur la liste UMP aux élections européennes. Il est en effet second. En partant de la fin. …

Aucu … aucu … aucune chance d’être élu !


Ecrit le 20 mai 2009

Le contribuable peut être heureux (et fier).
Fillon François « assume les déficits » …
Un peu comme dans les œufs au bacon.
Il y a la poule qui s’engage et ....
le cochon qui s’implique. 

 

A.Borgone

 


Ecrit le 27 mai 2009

Alliot-Marie veut lutter contre les voyous ?.
Les paysans producteurs de lait ont commencé,
prenant le relais des salariés de la laiterie de Derval ….

 

A.Borgone

 


Ecrit le 3 juin 2009

Des portiques de contrôle à la foire de Béré, soit,
mais qui va fouiller les visiteurs,
les exposants et les animaux .... ?

 

A.Borgone

 


Ecrit le 10 juin 2009

Mme NKM est une menteuse :
Voilà une insulte car elle suppose une pratique habituelle du mensonge

Mme NKM a menti :
Voilà un fait, correspondant à un événement précis. Mais, savez-vous, nos élus ne mentent jamais, ils font seulement de la communication politique.

Démocratie : casse-toi pauv’conne !


Ecrit le 17 juin 2009

Sarko avait dit aux Guadeloupéens : « je viendrai en avril ». Promesse non tenue jusqu’ici. Mais il vient d’acheter son Air Force One et comme il l’a acheté à Air Caraïbes il n’a plus aucune excuse.

 

A.Borgone

 


Ecrit le 24 juin 2009

« Ignorez-vous que la quête de boucs émissaires est une constante de notre histoire et que 1789 se joue en 1788 ? Sentez-vous le grondement populiste, la rancœur des aigris mais aussi le sentiment d’iniquité qui parcourt, comme une lame de fond, le pays ? ».

Qui dit cela ? Alain Minc, maître à penser des patrons les plus insatiables du pays…. Faut-il qu’il soit inquiet !