Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : la der des der

Chronique en gallo : la der des der

Ecrit le 7 décembre 2011

 Souffleu le chauwd et le freu

Alors que l’hiver ne se décideu pas à arriveu et que je pars à Kaunas (Lituanie) pour le rencontreu, on n’arrêteu pas de passeu du chauwd au freu dans les nouvelles du monde. Dans le chauwd qui reuchauwffe les marcheux, les grousses banwques qui veuneu nous sauwveu not’euro, la Belgique qui va se don-neu un gouvernement après 500 jours sans ! Bon-ne Chanwce !

Dans le freu, y a teurjous le Vachard qui tueu son peuple sans zécouteu ses amis zarabes ligueux contre lu ; le printemps arabe qui entreu dans l’hiver de la charia modéreu.

Le chauwd et le freu souffleu dans les afféres enteur le pére Sarko et la mère Maquerelle, fantôme de Bismark, le Guéant et les zimmigreux, DSK et Sofitel, Ballamou et le Conseil Constitutionnel, les jein-nes volous de harengs congeuleux avec des kalachnis, les mal logeux et les préfets qui connaisseu point la loi Dalloz, les chômous qui alleu aux restaus du cœur, les éthylos qui souffleu dans leur ballon perso.

« N’y a point de guenillon qui ne trouve de guenille ! »
« N’y a point de vieux chaudron qui ne trouve sa crémaillière »

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 14 décembre 2011

 La der des der

JPEG - 27.6 ko
Angela et Nicolas

 
Anneu, on est encor et teurjous dans la deurnière chanwce avant l’expiosion dans la zone euro, dans le couple Merkosi, le vote des zimmigreux, le baïyerou nouviauw candidat, les centrales zatomiques visiteux par grine pisse, le Vachard le Sale qui seut pas qu’il a tueu plus de 4000 de ses syriens…tout ça pour se piasseu dans la direction de la pianète !

Y paraitreu qu’on a deucouvert hein-ne cousine germain-ne à la terre qui aureu tout ce qui falleu pour deuveloppeu la vie : c’éteu pas teurjous un cadiauw.

Mon p’tit passage en Lituanie (qui un moment a dirigeu le monde avec sa Hanse[1] de marchanwds et pi appreuille a éteu reuduite et domineu par la Pologne et la Russie) m’a fait penseu à mon p’tit pays de La Mée qui s’agrandisseu et se rapeutisseu, au Moyen âge, avec la valse des évêques beurtons ou gallos comme c’est ben espiiqueu dans le deurnieu livre de Ugène Cogrel et de son compère.

C’éteu donc ça le monde des zhumains : ça va, ça vient, ça tourne et retourne ! ça commence et ça finit et …ça reucommence !
« Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casseu ! »
 
 
Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 21 décembre 2011

 Noël gallo

Je peux vous kauwzeu du poème de l’anneu
Je l’ai intituleu nouvel anw et la crise
Pisqu’on sent qui resteu que des queues de cerise
Et que tous les Noël se passeu dans la neu
 
Je feuzeu que chanwteu : vive la crise, vive la crise
Quand le soulaïl est parti, on seut qu’y reuveuneu
Quand on chercheu du gui, on grimpe au peuplieu
Et si on vaïye qu’on cheut, c’est qu’y a pu de prise
 
La crise est une chanwce qui va nous rameuneu
Au mois de mai peurchain le temps de la cerise
Sur un gatiauw dodu et... du vent dans la brise
Pour un batiauw voguant vers un port merveilleux
 
Que Noël soit joyeux et la bonté de mise !
Que tous les chants anciens sonneu et reusonneu
Que familles et voisins retrouveu l’amitieu
Et c’est ainsi que tous, on sortira d’la crise

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


NOTES:

[1] Hanse = groupement des marchands du Nord de l’Europe au 13e-14e siècle