Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Régional > Tram-Train : en route !

Tram-Train : en route !

Ecrit le 14 décembre 2011

Les réunions de décembre 2011, sur le tram-train, ne déplacent pas les foules, dommage ! Cette ligne ouverte en 1877, fermée en 1980, réouvrira en 2013. Les travaux préparatoires sont terminés. Sur 64 km (140 km de rails), il y aura 11 haltes ou gares. Deux pôles d’échange multimodal sont prévus à Nantes (La Haluchère et Jules Verne) et un à Châteaubriant. Il s’agira d’une voie unique mais avec possibilités de croisement dans 5 gares (pas celle d’Abbaretz). Il y aura 7 allers-retours entre Nantes et Châteaubriant., avec desserte « cadencée » : les horaires seront les mêmes tous les jours.

Le tram-train aura une partie « Tramway » (le conducteur conduisant « à vue » dans Nantes) et une partie « mode ferroviaire allégé » de La Babinière à Châteaubriant.

Depuis janvier 2011 la végétation a été mise au gabarit pour éviter que des branches tombent sur le train, ou sur les caténaires (qui seront alimentées par du courant à 25 000 volts). La dépose des voies a été faite : 6000 tonnes de rails qui ont été revendus à des fonderies - et 6000 tonnes de traverses de bois qui ont dû être traitées avant d’être détruites car la charge de pollution ne permettait pas leur réemploi.

Sur la ligne, il y a 9 ouvrages d’art : rehaussement de certains ponts, réfection de tabliers, élargissement du pont de la Jonelière à Nantes (inauguration le 16 décembre 2011). Il y aura 21300 poteaux, 117 000 traverses, 140 600 tonnes de ballast, 30 passages à niveaux, 9500 mètres de dalles pour les stations voyageurs.

 Sentier et boviduc

Train

Dans les environs d’Abbaretz, quatre passages à niveau (sur 8) seront sécurisés : chicanes, demi-barrières, ilôt central pour rétrécir la chaussée. Les quatre autres seront supprimés avec des aménagements notamment un sentier de desserte pour un agriculteur (du côté de Galhard en Abbaretz) et deux « boviducs » pour le passage des bovins (à La Caillaudière et du côté de Paradel). Pour bien matérialiser le passage train-route le « platelage » (c’est pas du carrelage !) sera fait en caoutchouc.

La gare d’Abbaretz sera totalement accessible aux personnes handicapées. Il y aura 48 places de parking dont 2 réservées aux personnes à mobilité réduite. L’abri-vélo couvert comportera 12 places.

Au cours de l’année 2012 sera mise en place l’infrastructure ferroviaire : l’artère-câble (dans le sol, pour les câbles, la fibre optique et le réseau sans fil GSM/R), les supports de la ligne aérienne, la plateforme et la voie. La voie sera préparée par tranches d’un mètre. Celles-ci seront mises en place et les rails seront soudés.

Trois systèmes concourront au bon fonctionnement  : les télécommunications, l’énergie (750 volts dans la traversée de Nantes - 25 000 volts sur le reste de la voie) et la signalisation ferroviaire (signaux, feux, barrières, avertisseurs sonores).

Passage à niveau

Aux abords des passages à niveau, des aménagements seront faits pour assurer la co-visibilité train/voitures. Les ilôts centraux et les demi-barrières empêcheront le passage intempestif des voitures (et des jeunes fous en cyclo !), d’autres équipements de sécurité sont à l’étude notamment un radar analysant la vitesse (sur la route de Casson du côté des Grands Bois).

Au cours de la discussion, une personne a souhaité qu’il y ait des barrières complètes au lieu de demi-barrières. Il lui a été répondu qu’une demi-barrière pouvait encore laisser à un automobiliste la chance de s’échapper s’il avait réussi à s’engager
sur la voie (ce que les ilôts centraux de la route devraient interdire).

 Pas d’espoir de TER

Une personne de l’association Nexus a demandé si la voie Nantes-Châteaubriant pourra être un jour empruntée par un TER (train express régional) ce qui permettrait de diminuer le temps de trajet et d’offrir davantage de places assises. Il lui a été répondu : non, car la voie ne comportera pas assez de traverses pour supporter un train plus rapide et plus lourd. Le maire d’Abbaretz a ajouté : avec un TER il n’y aurait pas de gare à Abbaretz et tous les passages à niveau seraient fermés.

Une personne s’est renseignée sur la clause d’insertion. Réponse : la SNCF a inclus cette clause dans tous ses marchés et Nantes-Métropole vérifie qu’elle est bien appliquée (et, pas accessoirement, rafle la plupart de ces heures d’insertion).

Enfin il a été précisé que la fibre optique mise en place sur les 64 km de trajets pourra être utilisée par Gigalis pour desservir la population locale.

Rendez-vous le 19 décembre 2011 pour les travaux concernant Issé, et dans un an pour les horaires et tarifs.

Se renseigner : 02 40 08 60 50 ou sur le site du tram-train

Préparation de la voie ferrée : deux photos d’Alain Borgone - 8 janvier 2012

Préparation de la voie - 1
Préparation de la voie - 2