Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations > ALC : un pacte civique et social

ALC : un pacte civique et social

Ecrit le 4 janvier 2012

Assemblée générale de l’Amicale Laïque (ALC) le 16 décembre 2011 : le rapport moral de Roland Feuvrais a fait retour sur l’année 2011 : « c’était l’année du Bénévolat et du volontariat, c’est pratiquement passé inaperçu »

« Ce n’est pas étonnant quand on sait le quasi-refus de reconnaissance des fonctions sociales et civiques des associations et trop souvent l’indifférence des autorités publiques. En même temps c’est révoltant Révoltant comme les attaques répétées contre la laïcité et les libertés publiques. Révoltant comme la poursuite de la casse des services publics, comme la crise sociale et ses dégâts sur la vie démocratique » dit encore le Président Feuvrais en appelant à « réactiver la réflexion citoyenne » pour passer de l’indignation à l’action, à l’engagement. Avec la Fédération des Amicales Laïques, il propose un « pacte civique et social » : éduquer, débattre, accompagner, échanger.

 Eduquer, débattre, accompagner, échanger

Eduquer

  • - pour développer une société solidaire riche de la diversité humaine et culturelle
  • - pour encourager l’esprit critique et la résistance face à l’injustice
  • - pour favoriser le respect des différences et cultiver la tolérance
  • - pour combattre le repli sur soi et refuser l’inacceptable.

Débattre

  • - pour donner au peuple les moyens d’exercer son pouvoir de façon éclairée et libre
  • - pour favoriser l’éveil à l’esprit critique en faisant vivre la laïcité, impliquant la reconnaissance de l’égale dignité des êtres humains.
  • - pour promouvoir l’égalité et agir contre les discriminations.

Accompagner

  • - pour faciliter la mise en réseau des associations militant pour l’égal accès de tous à l’éducation, à la culture, à la communication, aux sports, aux vacances, aux loisirs, ...
  • - pour mutualiser « les richesses » et les savoir-faire associatifs et les faire reconnaître par les collectivités territoriales ou les services de l’Etat

Echanger

  • - pour ouvrir les portes du savoir émancipateur tout au long de la vie
  • - pour travailler en partenariat et faire vivre la solidarité
  • - pour enrichir la pratique sportive en faisant du sport un élément de culture contribuant à l’épanouissement intellectuel, en élargissant les connaissances et en favorisant la réflexion.

Eduquer, débattre, accompagner, échanger : cela se fait avec la famille, l’école, la commune, les associations. « C’est une démarche d’éducation populaire, en direction du plus grand nombre, autour des principes de citoyenneté active et participative, de solidarité et d’épanouissement de la personne, dans le respect du principe de laïcité que nous mettons en avant pour unir et affirmer le nécessaire respect des convictions individuelles »

Roland Feuvrais a conclu son propos par une citation extraite du premier bulletin intérieur de l’ALC (4 mai 1961) : « La morale laïque est le respect de tout ce qui est humain, de tout ce qui a trait à la dignité de l’homme. Parce qu’elle se fonde sur les principes de Liberté, Egalité, Fraternité, elle est philosophie de la démocratie »

 Riche de ses bénévoles

L’amicale laïque de Châteaubriant est riche de ses bénévoles avec cinq sections sportives (football, handball, basket, badminton, gymnastique rythmique) et environ 650 licenciés, jeunes ou moins jeunes.

A côté des sections sportives, elle organise lotos, soirées-cabaret, soirées grillades ou belote et, bien sûr, « La Chaumière » à la Foire de Béré. Il manque juste quelques soirées de discussions autour d’un thème ...

Site


Ecrit le 6 février 2013

 Une tonne de tripes


Photo : Marc Delarue (septuagénaire) et Marie Regueillet presque nonagénaire

Une tonne et demi de tripes (pied de mouton, frisettes, bonnet, feuillet, panse, gouttière et autres franche muche …) et du muscadet, des carottes, des oignons ! Et des militants pour bouillir, blanchir, couper, touiller les grandes gamelles. Des militantes pour préparer les épices qui, mises dans des petits sacs, parfumeront le plat sans se disperser dans la sauce : c’est l’opération « tripes » de l’Amicale Laïque de Châteaubriant, rassemblant énormément de volontaires, affairés et de bonne humeur, sachant prendre le temps de préparer et de cuire (5 h de cuisson), de déguster, de servir les nombreux convives qui se pressent pour un repas animé, et de mettre en barquette pour les amateurs désirant en emporter ! Et tout ça, en plus de la journée sympa, pour financer les activités de l’Amicale !