Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Personnages > Luc-Alexandre Ménard

Luc-Alexandre Ménard

Ecrit le 25 janvier 2012

 Luc-Alexandre Ménard

Luc-Alexandre Ménard est décédé le 17 janvier 2012. Né le 3 août 1944 à Ruffigné, la veille de la libération de Châteaubriant (4 août 1944), il était le fils d’Alexandre Ménard, concessionnaire Renault à Châteaubriant qui présida, pendant un quart de siècle, la Foire de Béré et petit-fils d’Alexandre Ménard qui créa le garage Renault en 1918. Il était le frère de Brigitte Ménard, Dominique Ménard (avocat) à Nantes et de Xavier Ménard (architecte) à Châteaubriant

Après son baccalauréat, il a poursuivi ses études par un DESS de droit public avant d’intégrer l’École des Sciences politiques de Paris, puis l’École nationale d’Administration.

<doc6893|right

À la sortie de l’ENA (promotion Thomas More), il est nommé auditeur à la Cour des Comptes (1972) puis secrétaire général de la Préfecture de l’Aube et enfin conseiller technique du ministre de l’intérieur en 1978

En 1981, il est détaché chez Renault pour y occuper le poste d’adjoint financier au directeur exportation Europe, puis directeur commercial de la région Rhône-Alpes Auvergne en 1984. Par la suite, il a occupé dans cette entreprise différentes fonctions. En 1986, il est nommé directeur général de Renault-Allemagne. Il est élu en 1991, « Homme de l’année » par un jury de 20 journalistes de la presse automobile pour la création d’un réseau automobile dans l’ancienne Allemagne de l’Est. Il devient ensuite directeur commercial France, puis directeur général de Renault-Mercosur, président de Renault Brésil, et premier vice-président du directoire de Renault-Argentine. Il revient en France comme directeur des Opérations internationales de Renault en 2002, et enfin président de Dacia (Roumanie).

Membre du Comité directeur de Renault, il est nommé directeur des Affaires publiques (relations extérieures) en 2005, et Leader du groupe Euromed en 2006. En retraite depuis 2009, il réintègre la Cour des Comptes comme Conseiller maître et devient président du Pôle de compétitivité de l’industrie automobile Moveo (Ile de-France/ Normandie).

Distinctions

  • - Officier de la Légion d’honneur
  • - Commandeur du Mérite de la République fédérale d’Allemagne
  • - Croix du Sud (Brésil)

Très attaché à Châteaubriant, il y venait très souvent. A paraître le livre « L’impossible conquête. Renault en Allemagne de 1986 à 1987 » dont il a pu relire les épreuves.

L’impossible conquête


Ecrit le 14 mars 2012

 L’impossible conquête

Renault-Allemagne 1986-1993

Luc-Alexandre Ménard, d’origine castelbriantaise, raconte la bataille des années 90, à l’époque où il était directeur de la filiale Renault-Allemagne. C’était le temps où ces voitures avaient la réputation de « rouiller sur catalogue » ! Luc-Alexandre s’est battu pour réhabiliter ce constructeur, anticipant la réunification des deux Allemagne, au point de préparer la création d’un réseau de concessionnaires bien avant la chute du Mur de Berlin ! Cette réussite a valu à l’auteur d’être élu « Homme de l’année 1991 », par le Journal de l’automobile.

Dans ce livre qui se lit comme un roman policier économique, il explique comment Renault a pu réussir en Allemagne, changer son image de marque, et s’imposer jusqu’à équiper la Deutsche Telekom. Une leçon de courage, de détermination et d’optimisme... dont l’auteur a pu finir la rédaction quelques jours avant sa mort.