Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Treffieux : voeux du maire pour 2012

Treffieux : voeux du maire pour 2012

Ecrit le 25 janvier 2012

 Le discours de François Morice

Voeux à Treffieux ! Quel changement d’atmosphère dans la Com’Com’   de Nozay par rapport à celle du Castelbriantais ! A Nozay, les maires ne sont pas tout seuls : à chaque cérémonie il y a un représentant des autres communes, façon de montrer une solidarité dans l’action.

Donc, à Treffieux, en présence d’élus des autres communes, il y avait beaucoup de monde, et en particulier des jeunes femmes avec enfants. C’est que la commune bouge : dans ce bourg de 746 habitants, il y a eu 7 décès et 23 naissances en 2011. (à ce rythme-là Châteaubriant aurait dû avoir 372 naissances !) Faut dire que les élues s’en sont occupé : trois conseillères municipales ont donné naissance à 4 bébés !

Naissances
Communes Habitants. Naissances 2011
Treffieux 746 23
Châteaubriant 12077 125

Autre différence avec ce qu’on voit à Châteaubriant : le maire s’exprime, mais laisse la parole à ses adjoints pour les domaines qui les concernent. De plus les diapositives, passées à un rythme choisi, permettent l’explication et pas la poudre aux yeux.

« Nous avons aujourd’hui l’impression que le monde est piloté par les Financiers et les Multinationales qui agissent par opportunités et sur le court terme, et prospèrent alors que rien n’annonce pour nous une sortie de crise. Il en résulte que la confiance que nous avons donnée à nos représentants pour prendre en charge la conduite du Pays et la résolution de nos problèmes quotidiens, l’emploi, le logement, la formation de nos jeunes, cette confiance est de plus en plus faible et que l’on dénigre le rôle du politique » explique le maire François Morice.

« Pourtant vos élus de proximité mènent des politiques de territoire, coordonnées à l’échelle de l’Intercommunalité, du Pays, du Département, et de la Région, et relayées sur le terrain par de nombreuses associations (...) pour que notre territoire soit solidaire, équitable et durable, qu’il soit synonyme de mieux-vivre ensemble ».

Annie Philippot est revenue sur l’aménagement de l’espace du temps libre : boules, jeux de ballon, bi-cross, espace de pique-nique en extérieur ou sous le hangar à palis, jardin aromatique. Un schéma d’aménagement du bourg est lancé avec un pôle équipements publics, un pôle sportif, un pôle commerce et des liaisons piétons-vélos. Il se mettra en place progressivement, au fur et à mesure de la construction de la déviation de Treffieux.

 Eaux usées

Pascal Duchesne a expliqué qu’en 2011 d’important travaux de réhabilitation des réseaux Eaux Usées ont été effectués afin de limiter au maximum les infiltrations d’eaux parasites. Un gainage a été réalisé sur divers portions de rues. Une soixantaine de tampons ont été modifiés pour un meilleur écoulement , et un test à la fumée a permis de montrer quelques dysfonctionnements. Le budget de 261 000 € alloué à cette réhabilitation sera contenu, les aides du Conseil Général et de l’Agence de l’Eau atteindront 80 % .

Le lotissement des CHAUMAINS a été redessiné sur les indications de l’atelier Belenfant & Daubas, architectes, et de la Terre Ferme, paysagiste, pour faire des terrains plus petits, limitant ainsi le grignotage des terres agricoles et les dépenses des ménages. « Nous ne sommes pas sûrs d’équilibrer le budget » a dit le maire, « mais ce lotissement est une nécessité pour la commune ».

La sécurisation des entrées de bourg a été engagée avec passage piéton protégé, haies. Les lieux dits et les carrefours dans la campagne tréffiolaise sont mieux repérés.

L’entretien des ruisseaux communaux (sur 20 km) s’étalera sur 3 ans. L’association de réinsertion AIRE qui effectue ce travail est financée à 60 % par la commune et à 40 % par le Conseil Régional.

 La Fleuriais

Barrage de la Fleuriais

Le barrage de la Fleuriais ! Ah la la ! Il a fait couler beaucoup d’encre ... Quand le puits de la ferme de la Fleuriais s’est trouvé asséché, la mairie s’est demandé si ce n’était pas lié à la hauteur d’eau dans la rivière et a imposé au Syndicat du Don l’arrêt immédiat de l’expérimentation, la remise en état du site, la mise en place du vannage dont le fonctionnement fera l’objet d’une charte de gestion coordonnée, en adéquation avec le rétablissement de la continuité écologique de la rivière, en accord avec l’ensemble des partenaires et acteurs de ce projet.

 Fleurissement

Elodie Retaillaud a expliqué que la commune a remporté le 1er prix dans la catégorie « commune de 501 à 1000 habitants » et le 2e prix dans le cadre du prix de la première participation. M. PHILIPPOT René a également eu le 2e prix dans la catégorie « Maison avec jardinet ».

Fleurissement à Treffieux

Le jury départemental a particulièrement remarqué l’aménagement de l’espace Trovalet, le fleurissement en pied de mur au cimetière et le jardin aromatique de l’espace intergénérationnel. (Dans cet espace dédié aux plantes aromatiques, chacun est libre de venir faire sa cueillette ou d’ajouter les plantes qu’il souhaite faire découvrir.). Une réflexion est engagée sur la mise en place de jardins collectifs type familiaux ou partagés.

 Gruellau

L’association Les Amis de Gruellau souhaite réaliser une expertise complète du site de Gruellau en vue d’établir un plan de gestion préservant la qualité du site et des habitats naturels tout en conservant des marges d’utilisation, notamment dans les activités de loisirs ou d’accueil touristique, compatibles avec les milieux naturels. Le repas communal qui s’est tenu en juin 2011 sous la halle de Gruellau, sera renouvelé en 2012. La halle elle-même sera l’objet de travaux mais pas avant octobre 2012.

Du côté du site des Brieulles (centre d’enfouissement technique), une unité de valorisation du bio-gaz sera mise en service en fin d’année 2012 avec une production annuelle électrique équivalente à la consommation de 940 foyers et avec production de chaleur équivalente à la consommation de 360 foyers.