Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Aides pour les nuls > Vrais et faux virus

Vrais et faux virus

Ecrit le 17 mars 2012

 Faux virus

Les internautes reçoivent assez souvent des messages les informant de la « découverte » d’un virus. Ce sont, à 99 %, des « hoax » (informations fausses, périmées ou invérifiables) qu’il ne FAUT PAS renvoyer à ses amis, surtout si on y laisse les adresses en clair.

Mais quand il y a un vrai danger, pas grand monde n’est informé ! Un virus, découvert il y a presque deux ans, en mai 2010, et connu sous le nom de « Ramnit », sévit à présent sur Facebook après avoir infecté quelque 800 000 machines à travers le monde par le biais de logiciels, supports amovibles et pages web infectés.

Actuellement c’est Facebook qui est visé : le ciblage de 45 000 comptes Facebook (dont 27 % en France et 69 % en Angleterre) permet la diffusion d’infections par le partage de liens malveillants au sein de ce réseau social.

L’information s’appuie sur un rapport de « Symantec » datant de l’été dernier, estimant que les variantes de ce virus sont à l’origine de 17% des nouvelles infections découvertes, et que les nouveaux logiciels malveillants ont été spécialement conçus pour échapper à la détection par les anti-virus installés sur un ordinateur ! [Raison de plus pour utiliser des systèmes comme Linux ou Ubuntu, non sensibles aux virus].

Les pirates peuvent tirer parti de la mode des « réseaux sociaux » mais aussi des mauvaises habitudes des utilisateurs qui gardent bien souvent le même mot de passe pour plusieurs services en ligne.

Précautions

Méfiance vis-à-vis des pièces jointes .exe, ou .dll, ou .zip aux messages, même quand ils viennent d’amis.

Méfiance vis-à-vis des messages qui vous disent que votre ordinateur est infecté. Au moindre mal : c’est pour vous faire payer. Au pire : c’est justement pour vous envoyer un virus !

Enfin effectuez toujours les mises à jour de sécurité de votre système d’exploitation et de vos logiciels !

Tout savoir sur les virus


Ecrit le 25 janvier 2012

 Virus Gendarmerie Nationale

« Votre ordinateur est bloqué par la gendarmerie. Vous devez payer 200 €. » C’est le message que des Castelbriantais ont vu apparaître sur leur écran d’ordinateur,en particulier s’ils sont adeptes des sites de streaming (lecture en continu de films ou séries sans téléchargement sur l’ordinateur).
Ne payez rien ! C’est un virus qu’on peut attraper si on utilise Windows, si on va sur un site infecté (hacké) et si on a un ordinateur pas à jour. L’ennui c’est que ce virus bloque l’ordinateur.

On peut s’en débarrasser soi-même si on a un autre ordinateur pour suivre le mode d’emploi pas à pas. Mais c’est pas de la tarte ! Le mieux c’est d’aller chez un spécialiste informatique ! Ce sera une désinfection payante bien sûr, mais moins de 200 €.

Alors, un conseil : faites toujours les mises à jour de sécurité de votre ordinateur notamment Java, Adobe Reader ou Flash.

Et, mieux, pensez à abandonner Windows et à adopter Ubuntu (Linux)


Ecrit le 15 mars 2012

 Virus iframe

Ce virus est une saloperie !

  • il infecte un site en y ajoutant (tout en bas) une ligne du genre :
    <iframe src ="une_adresse.html" name ="tabel" width ="100%" height="485" align ="left" scrolling ="auto" frameborder ="0">
  • il infecte par ricochet les ordinateurs de ceux qui visitent ce site (sauf ceux qui utilisent Linux)
  • on le reconnaît avec la présence de iframe

Comment s’en débarrasser ?

Télécharger le document : Explications Virus iframe , format pdf de 423.1 kilo octets

Une précaution : dans l’accès FTP choisir « demander un mot de passe »
Comme ceci :

paramétrer Filezilla

Ecrit le 15 mars 2012

 Faux antivirus

Chez un ami [1], est arrivé « Security shield » qui bloque totalement l’ordinateur et annonce la présence de virus. En fait, Securitu shield est un faux anti-virus et un vrai virus ! Pour s’en débarrasser, ce n’est pas facile.

J’ai trouvé de bonnes explications sur le site avec l’installation du logiciel Spy-Hunter pour windws seulement. Le simple fait de lancer ce logiciel, cela a permis de débloquer l’ordinateur et d econtinuer à travailler.

Quand cela a été fini, il a été demandé d’acheter spy-hunter, je ne l’ai pas fait mais je n’ai pas fermé spy-hunter et j’ai lancé Spybot . Quand celui-ci a eu fini de rechercher, j’ai éliminé les logiciels signalés par Spybot et, miracle, tout a fonctionné sans problèmes !

Petit souci : vous aurez des fois de spages en anglais. Pas d eproblème si vous installez « Google Translator » qui est un module complémentaire de Firefox.

Et si vous avez de soucis, demandez à quelqu’un qui en sait un peu plus que vous : c’est ça la logique des logiciels libres !

Virus Gendarmerie sur Ubuntu : même pas peur !


NOTES:

[1] pas chez moi, car moi j’utilise Linux (Ubuntu)