Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Conseil Général : commission permanente de janvier 2012

Conseil Général : commission permanente de janvier 2012

Ecrit le 22 février 2012

Le Conseil Général de Loire-Atlantique, dans sa séance du 5 janvier 2012 a décidé de soutenir la commune d’Issé. Celle-ci réhabilite un bâtiment pour créer quatre logements destinés à des jeunes travailleurs. Coût des travaux : 171 250 € HT  . Le CG accorde une subvention de
137 000 euros.

Depuis plusieurs années, le Conseil Général pratique une fauche « écologique » des parcelles classées en « Espaces Naturels Sensibles ». Pour préserver la biodiversité liée au terrain et à la nature de la prairie, la fauche se fait après fructification des plantes à fleurs, c’est à dire à partir de juillet. D’autres fauches peuvent être faites plus tôt pour favoriser certaines plantes (orchidées par exemple). Le foin est évacué pour éviter en enrichissement du sol qui favoriserait à terme un changement de flore et un appauvrissement du cortège floristique. Un marché est lancé pour les terrains d’Abbaretz, St Aubin des Châteaux, Moisdon, Rougé et Vay.

Assainissement : la commune de St Julien de Vouvantes a le projet de réhabiliter son réseau rue des Ecoublères, rue des Rochettes et rue de la Forêt pour 88 000 €. Le CG accorde 30 080 €.

Le CG soutient des agriculteurs engagés dans l’amélioration du paysage rural à Sion les Mines et La Grigonnais.

Charte pour la prise en compte de l’agriculture dans l’aménagement du territoire : en 2004 une telle charte a été lancée – elle a été renouvelée en fin d’année 2011. Il s’agit d’organiser et gérer l’espace en prenant en considération tous les aspects du développement économique, les aspirations des habitants et la protection du patrimoine naturel – tout en assurant l’avenir de l’agriculture qui occupe et entretient près des deux tiers du département. Il faut aussi assurer la pérennité des zones agricoles et éviter le mitage des terres. La relation entre le monde agricole et l’ensemble de la société rurale et citadine est un enjeu majeur. Le Conseil Général signe cette charte.

Au sujet de l’agriculture durable, voir le document ci-dessous.

Télécharger le document : Décision du 19-20 mars 2012 , format pdf de 384.7 kilo octets

Programme routier 2012

Le CG s’engage

  • - dans la modernisation du réseau routier
  • - dans l’entretien du réseau :
    -** chaussées au Grand Auverné, Jans, Moisdon, Saffré, Erbray, Louisfert et à La Grigonnais,
    -** signalisation sur les routes de St Vincent des Landes à Derval, d’Erbray à Soulvache, d’Erbray à Rougé, de St Aubin à Châteaubriant, de St Julien ou Moisdon, de St Julien au Grand Auverné, de Issé à Riaillé,
    -** dispositifs de retenue à Abbaretz, Petit Auverné, Soudan, Erbray, Châteaubriant, Sion-les-Lines, Louisfert
    -** ouvrages d’art à Soudan (Pont des Barres) et Grand Auverné (Pont du Gué Poisson), Abbaretz (Pont de la Madeleine), Nozay (Pont de la RD 124)
  • - dans l’amélioration de la sécurité routière à Lusanger (au lieu-dit La Vinois) et sur la route Ruffigné/Rougé au Bourgneuf.

La commune du Grand Auverné souhaite réaliser une étude globale d’aménagement des routes départementales traversant le bourg. Coût de l’étude : 15 000 € HT  . Le CG accorde une subvention de 11 250 €.

A Marsac sur Don, il s’agit d’aménager la route 124 traversant le bourg, pour un montant estimé à 408 000 € HT  . Le CG accorde 224 607 € et prendra à sa charge les travaux de décaissement de la chaussée et de réfection de la couche de roulement en enrobés, pour un montant de
254 000 € TTC.

A Noyal sur Brutz la commune souhaite réaménager la route départementale 20 (Rue de la Forge) pour un montant de 129 200 € HT   Le CG accorde une subvention de 83 090 € et prendra à sa charge les travaux de renouvellement de la couche de roulement en enrobés pour 22 500 € TTC.

Enfin St Julien de Vouvantes, dans le cadre du programme de rénovation de la voirie communale, a un projet de 58 800 € (dont 18 900 € subventionnables). Le CG accorde 7597 €

A noter : le magazine du département fait peau neuve à travers sa ligne éditoriale et sa maquette.