Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Syndicat mixte du Pays de Châteaubriant - après 2003 > Déchets ménagers, SMPC, SMICTOM, SICTOM > Ecocycleries

Ecocycleries

Ecrit le 19 septembre 2007

 Union des EcoCycleries

L’Union des EcoCycleries a tenu sa première assemblée générale le 12 septembre 2007 à Pannecé. Elle rassemble pour l’instant une quinzaine de structures issues de l’économie sociale et solidaire, travaillant dans le domaine de la valorisation des déchets.

Y aura-t-il une ou deux Ecocycleries sur le territoire du Pays de Châteaubriant   ? La démarche a été engagée par le Syndicat Mixte Centre Nord Atlantique (SMCNA) qui gère le centre d’enfouissement technique de Treffieux.

Trocan

Une EcoCyclerie, c’est un outil de développement local, qui participe à la préservation de l’environnement, en contribuant au développement du lien social, en participant au développement du tissu économique local, et en donnant la priorité à la place de l’homme dans son environnement.

Un exemple : l’association Trocantons à Pannecé, créée en 1994, a passé un marché public avec la Communauté de communes du Pays d’Ancenis pour le traitement des encombrants ménagers et dérivés. Elle emploie 20 personnes et « détourne » 25 à 30 % des bennes « tout venant »

Une EcoCyclerie est une chaîne d’interventions complexes et complémentaires : collecte des déchets réutilisables, tri, revente ou recyclage.

C’est une alternative à l’enfouissement ou à l’incinération des produits encombrants et dérivés avec une priorité donnée au réemploi solidaire et au recyclage des matières.

Trocan

 Boutiques solidaires

Par exemple, dans les locaux de Trocantons, une vingtaine de salariés travaillent au tri. Un homme trie des livres, met de côté ceux qui sont intéressants et en bon état, et conditionne les autres pour la récupération du papier. Trois femmes trient les jouets, la plupart du temps en très bon état. Certains seront vendus à un prix modique. D’autres seront donnés dans diverses fêtes. Plus loin des salariés désossent un frigo, ou déconstruisent un vieux sommier, stockent le bois des meubles inutilisables.

« Les habitants viennent d’abord nous voir, avant de jeter, pour savoir si nous sommes intéressés par tel ou tel objet » - « Nous avons mis en place des boutiques solidaires où il est possible de trouver vêtements et matériels à bas prix. Malheureusement nous constatons une augmentation des familles en situation de pauvreté ». (Source : http://trocantons.org/)

Trocantons participe aux déménagements sociaux, peut faire des livraisons de matériels et des conditions de paiement, et accompagne des projets de développement par exemple avec Orthopédie sans Frontière, et Emmaüs   international.

La réussite de cette association a donné des idées, c’est pourquoi, à la demande du SMCNA, Trocantons est venu animer des réunions de réflexion pour implanter une ou deux EcoCycleries (dont le lieu reste à préciser : Treffieux ? Savenay ? Châteaubriant ?)

L’Union des Ecocycleries regroupe des associations sur six départements : Loire-Atlantique, Maine et Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée, Charentes maritimes. Les objectifs de l’association sont :
• représenter les adhérents auprès des décideurs
• mutualiser les moyens et les compétences, dans une optique de complémentarité, et non pas de concurrence
• organiser et rechercher de nouvelles filières de recyclage
Mais elle souhaite aussi mettre en œuvre une éducation populaire dans un objectif de gestion préventive des déchets, de protection de l’environnement.

Cette activité permet un service de proximité : collecte des objets, création d’emplois. Ce n’est pas un hasard si elle rassemble différentes sections Emmaüs  , le Relais, le COORACE (coordination des associations d’insertion), et une structure très élaborée : l’EcoCyclerie des Mauges.

L’action des EcoCycleries est reconnue par l’ADEME (association pour la défense de l’environnement et la maîtrise de l’énergie)

Avec son appui est née une boutique en février 2007 à l’Atelier du RetzEmploi à Ste Pazanne 44 (accompagnement d’un particulier dans son projet personnel de création d’activité autour de la récupératiôn et de la valorisation d’objets encombrants, activité génératrice d’emplois en insertion.)

Ainsi que l’association intermédiaire
Mod’Emplois au Nord de l’Arrondissement de Redon

L’Union des EcoCycleries vient de recevoir le premier prix du Concours « Innovation et développement durable » de la fondation Macif.

Les EcoCycleries de la région de Châteaubriant sont en projet .... Mais elles devront sûrement attendre la fin des élections municipales.

Renseignements : Robert Fleury -
02 40 97 79 84
union.ecocycleries@wanadoo.fr

Bientôt des boutiques solidaires dans le pays de Châteaubriant ?