Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Syndicat mixte du Pays de Châteaubriant - après 2003 > Déchets ménagers, SMPC, SMICTOM, SICTOM > Sictom 2007 : Déchets : libérez les papiers !

Sictom 2007 : Déchets : libérez les papiers !

Ecrit le 9 juillet 2008

 Déchets ménagers, bilan 2007

Comme chaque année la Com’Com’   du Castelbriantais a présenté le bilan de la collecte des déchets ménagers.

Tonnage ordures ménagères :
2003		7658 tonnes
2004		7587 tonnes
2005		7432 tonnes
2006		7402 tonnes
2007		7270 tonnes 

Le tonnage collecté ne cesse de baisser, ce qui induit un moindre coût de dépôt dans la décharge de Changé. C’est une bonne chose.

Parallèlement la collecte sélective des emballages (bacs jaunes) a repris sa progression depuis 2005 :

2003		469 tonnes
2004		436 tonnes
2005		393 tonnes
2006		443 tonnes
2007 	499 tonnes. 

Globalement le total en 2007 représente 7769 tonnes soit 251.3 kg/habitant/an - alors que la moyenne nationale est 363,5 kg. C’est donc bien.

La réorganisation des collectes a permis une diminution du temps. Par semaine celui-ci est passé de 189,55 heures à 188,06. Pas de quoi pavoiser ! Cela fait moins d’une heure et demi par semaine soit 77 heures par an. Mais des GPS ont été installés sur les véhicules. Ils mettent en évidence les marches-arrière, détours et autres manœuvres qu’il faudra sans doute éliminer pour limiter les pertes de temps.

 Qualité du tri

La qualité du tri est contrôlée environ toutes les trois semaines sur des échantillons d’au moins 35 kg provenant de la collecte des bacs jaunes. Au 31 décembre 2007, il y a 22 % de refus de tri, ce qui est mieux en février 2007 (où il y en avait 25 %) mais cela peut encore être amélioré. Une règle d’or : si l’on a un doute, ne pas mettre dans les bacs jaunes. Par exemple, une bouteille d’huile, en plastique, ne doit pas être mise dans les bacs jaunes. Même chose pour une brique de lait non terminée ou une boite de pâté non vide.

L’acier, l’aluminium, le plastique des bouteilles et les cartonnettes sont revendus et réutilisés comme matières premières. La vente a rapporté 33 000 € en 2007 (contre 26 000 € en 2006).

 Apport volontaire

Il y a deux moyens d’apporter des déchets de façon volontaire : les bacs à papier et à verres situés en différents points du territoire de la Com’Com’  , et les déchetteries.

Le tonnage récolté de ces deux façons augmente nettement (10 456 tonnes en 2007 contre 8826 t en 2006). Globalement les habitants de la Com’Com’   rapportent davantage que la moyenne de la France semi-rurale.

Compara

Les déchetteries, très critiquées par l’opposition quand elles ont été lancées par la municipalité de Martine Buron en 1990, sont toujours très fréquentées. Elles répondent à un réel besoin.

La collecte des cartons sur le marché représente 600 kg par an. La collecte des encombrants n’a concerné qu’une seule personne en 2007. Les déchets de soins à risques infectieux (DASRI) représentent 250 à 300 kg par semaine. La redevance spéciale, payée par les administrations, a généré 89 533 € en 2007.

Recyclez - affiche A

 Problèmes

La propreté autour des bacs de collecte n’est pas toujours évidente. Voir le cas de la Rue Basse. Avec le lundi 14 juillet, férié, il va y avoir débordement des déchets tout autour.

En déchetterie, la ferraille est revendue … quand elle n’a pas été volée nuitamment. Ces vols ont conduit à un renforcement de la sécurisation des serrures des portails d’accès ! Pas toujours avec succès.

Quatre déchetteries se trouvent sur le territoire de la Com’Com’   : Châteaubriant, Soudan, Rougé, Petit Auverné. Mais pas une seule ouverte le mardi.

Le tri des papiers demande aux usagers une réelle bonne volonté car on voit se développer la diffusion des publicités et des journaux sous blister. Un certain nombre de personnes ne pensent pas, en mettant le paquet de publicités à la poubelles, à enlever ces pellicules plastiques. On a réduit les sacs plastiques remis aux clients dans les Grandes Surfaces, et on nous augmente le nombre de pellicules en plastique ! Pas très cohérent ! Allez, libérez les papiers de ces blisters encombrants !

 Enfouissement

Un problème de plus en plus pressant se pose : la recherche d’un site d’enfouissement technique des déchets ménagers. On ne va pas pouvoir continuer à aller déposer nos déchets dans le département voisin ! (en plus, avec le coût du carburant, cela renchérit la collecte !). Mais pour l’instant la réflexion est au point mort aussi bien dans la Com’Com’   du Castelbriantais que dans celle de Derval. Celle de Nozay dispose du CET des Brieulles à Treffieux. Le syndicat mixte du Pays de Châteaubriant   avait prévu, dans le cadre du contrat régional unique, de consacrer 32 000 € à la recherche d’un site d’enfouissement. Cette recherche est au point mort …. comme nous l’avions prévu (relire La Mée du 25 janvier 2006)

 Découverte

Au cours de l’été des activités de découverte auront lieu :

Jeudi 24 juillet et jeudi 21 août aux Brieulles - à 15 h - 02 40 79 49 84
Mardi 29 juillet et mardi 5 Août à Tri-Ouest - 9h15 - Tél 02 40 28 20 90


Ecrit le 3 septembre 2008

 Déchets : achat de bennes

La Com’Com’   du Castelbriantais a acquis deux bennes à ordures ménagères pour un montant unitaire de 146 400 euros

Le broyage et l’élimination des déchets verts sont confiés à la société Barbazanges Tri Ouest pour 13,50 € HT   la tonne.