Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 28 mars 2012

Mée-disances du 28 mars 2012

Ecrit le 28 mars 2012

 Monstre

De TF1-News : « Le psychologue, Alain Penin, qui avait expertisé Mohamed Merah en 2009, avait préconisé une prise en charge psychothérapique et des mesures d’encadrement, et de suivi au plan éducatif ». Il l’avait décrit comme « fragile, influençable, fasciné par la violence et souffrant d’une « faille identitaire » ». Confronté à un problème d’identité et à un problème de sécurité affective, le jeune a jeté son dévolu sur la Légion étrangère mais a été refoulé par l’armée. Il ne l’a jamais digéré.

[Ndlr : Ce jeune homme s’est attaqué à des militaires, issus comme lui de l’immigration. Il a attaqué des enfants juifs, par hasard, parce qu’ils ont eu le tort d’être sur sa route. Au cours des derniers jours, il est devenu le centre du monde, il était « quelqu’un », il a vu ses besoins narcissiques être totalement comblés, mais jusqu’à la mort].

 Tendance : baisse

Lexpansion du 21/03 : Les suppressions de postes augmentent et les recrutements se réduisent en ce début d’année en France. Les déclarations d’embauche pour des contrats de plus d’un mois ont diminué de 4,2% en février, pour le 2e mois consécutif, selon des données publiées par l’Acoss (organisme qui fédère le réseau des Urssaf, collecteurs des cotisations sociales ). En janvier, les embauches avaient déjà reculé de 4,8%. La tendance est à la baisse en ce début d’année après une période de relative stabilité depuis février 2011.

Sur un an, les embauches ont plongé de 8,5%, les entreprises ont légèrement moins recouru aux heures supplémentaires en janvier avec 46,6 millions d’heures enregistrées, contre 50,6 millions en décembre. Sur un an, elles ressortent néanmoins en hausse de 2,7%.

 La porte !

LeFigaro du 20/03 : Vu de France, en pleine campagne présidentielle où il est question de sauvetage de sites industriels en difficulté, Sergio Marchionne, patron de Fiat-Chrysler, explique qu’il n’y a pas d’autre solution que de restructurer profondément les usines automobiles européennes, en supprimant 20% de capacité de production, soit plus de 3 millions de voitures, ce qui pourrait, selon les experts, se traduire par une dizaine de fermetures d’usines. Il faudra, dit-il encore, qu’un « système de protection sociale assure la transition », de manière à donner du « soin et de l’attention » aux salariés concernés.

[Ndlr : demain le désenchantement …]

 Ouvrez !

La Dépeche.fr du20/03 : on pense souvent que la pollution extérieure, celle de la circulation routière, est la plus néfaste. À l’intérieur, l’air n’est pas forcément pur et nous y passons 80 à 90 % de notre temps. Les allergies respiratoires sont dominées par les allergies aux acariens, responsables de 40 à 50 % des rhinites allergiques et de l’asthme. Et les acariens atteignent leur taux de prolifération maximale aux changements de saison comme le printemps et l’automne avec un temps chaud et humide. Les animaux, comme les acariens, peuvent déclencher asthme et rhinites allergiques.

Ces polluants peuvent être facteurs d’aggravation et de surmédication. C’est le cas du tabagisme passif, des composés organiques volatils dégagés par les meubles, peintures, solvants. On s’aperçoit aussi depuis peu que certaines moisissures déclenchent des effets irritants par la sécrétion de mycotoxines. On les retrouve dans les habitats insalubres, les pièces qui ont eu un dégât des eaux mal entretenu avec des moisissures dans les faux plafonds, les cloisons.

Le mobilier, la déco et l’aménagement intérieur (papier peint, tapis...) dégagent des COV pendant une durée pouvant aller jusqu’à plusieurs années après l’achat. L’affichage de ces émissions de COV est désormais obligatoire sur les produits de décoration (étiquette similaire aux appareils électroménagers type A+, B, C...). Très prochainement vous pourrez retrouver cette étiquette sur chaque meuble également. Ouvrez l’oeil et prenez le temps de lire l’étiquette. Et bien entendu, cela ne dispense pas d’aérer votre intérieur 20 minutes chaque jour !

 Bien baisée

Il y a quelques jours, Amina Filali, jeune fille de 16 ans violée, battue, a été obligée d’épouser son violeur. Elle s’est donné la mort — le seul moyen à ses yeux d’échapper au piège que lui ont tendu son violeur et la loi. L’article 475 du code pénal marocain permet en effet aux violeurs d’échapper à des poursuites et d’éviter une longue peine de prison en épousant leur victime si elle est mineure. Suite au viol brutal d’Amina, sa famille est allée signaler l’agression à des fonctionnaires de leur ville, Larache. Au lieu d’engager des poursuites à l’encontre du violeur, le tribunal a donné à celui-ci la possibilité d’épouser sa victime — et la famille d’Amina a accepté cette proposition ! Depuis 2006, le gouvernement marocain promet d’annuler cet article de loi et d’adopter une législation interdisant les violences faites aux femmes, mais cela n’a pas eu lieu.

Des centaines de Marocains manifestent dans la rue pour réclamer une véritable réforme et font monter la pression sur le Premier ministre et sur d’autres ministres qui rédigent et soumettent des projets de loi, tandis que ces évènements sont relatés par les médias du monde entier.

Une pétition à ce sujet

 Les drogues licites

De Rue89 du 18/03 : une nouvelle épidémie, depuis quelques années, ravage sans discriminer toutes les couches de la société américaine : la dépendance croissante aux drogues sous ordonnance.

La quantité d’analgésiques vendus aux pharmacies, aux hôpitaux et aux docteurs en 2010 était quatre fois plus élevée qu’en 1999. Commercialisés sous les noms de Vicodine, OxyContin, Opana ou Percocet, ces médicaments, les plus prescrits aux Etats-Unis (loin devant les médicaments pour le cholestérol ou la tension) sont « aussi dangereux et sujets à l’accoutumance que l’héroïne », assure le professeur Kolodny.

Une jeune femme raconte : « mon addiction a commencé dans le cabinet d’un psychiatre quand j’avais 9 ans et s’est prolongée pendant huit années à cause de la complicité de médecins irresponsables qui prescrivent n’importe quoi, à n’importe qui et à n’importe quel âge. Plus tôt on devient accro, plus longtemps on sera client. ». Ce qui est particulièrement grave, c’est que les jeunes s’imaginent que du moment qu’un médicament est prescrit par un médecin et qu’il se trouve dans l’armoire à pharmacie de leurs parents, il ne présente aucun danger. […]. Ils se mettent à les mélanger en étant complètement ignorants des dosages et des contre-indications.

Et le journal dénonce : « : l’incroyable hypocrisie avec, d’un côté, la guerre contre les drogues dans les écoles et de l’autre, un corps médical et des enseignants qui poussent les parents à droguer leurs enfants aux psychotropes, benzodiazépines, méthylphénidate et opioïdes ».

 Un nounours pour Mémé

Commentçamarche du 16/03 : les scientifiques japonais ont développé un costume robotique qui permet aux personnes les plus infirmes de retrouver des forces. C’est une sorte de costume, équipé de moteurs placés à des endroits stratégiques - dans le bas du dos, aux genoux, aux coudes et aux épaules - qui fonctionnent de façon coordonnée avec celui qui porte, pour lui donner davantage de force. Il représente la dernière avancée technologique permettant d’aider dans leur travail les fermiers japonais vieillissants, mais peut aussi aider des personnes âgées impotentes à marcher.

Ces scientifiques ont par ailleurs imaginé un robot ressemblant à un ours en peluche géant conçu pour porter les patients hospitalisés lorsqu’ils doivent monter ou descendre de leur chaise roulante ou de leur lit. Capable de soulever 61kg de ses bras matelassés, recouvert d’une peau douce pour protéger les patients, il sait aussi reconnaître les visages et les voix et peut répondre à 30 ordres vocaux. Les aide-soignantes pourront s’inscrire au chômage.