Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Présidentielles > Présidentielles 2012 > Présidentielles 2012 - Résultats du premier tour

Présidentielles 2012 - Résultats du premier tour

Ecrit le 23 avril 2012

Le premier tour des Présidentielles a eu lieu le 22 avril 2012.

 Résultats pour la ville de Châteaubriant

A comparer avec les résultats du premier tour des Présidentielles de 2007 . Voici quelques commentaires :

Nombre d’électeurs : en baisse dans tous les bureaux de vote, sauf à la mairie. Globalement une perte de 73 électeurs. La perte est surtout sensible dans les quartiers HLM : -42 électeurs à la Ville aux Roses soit -3,4 % - et perte de 35 électeurs au quartier RG.Cadou soit -2.3 %.
Cela correspond à la baisse de population que l’on ressent à Châteaubriant.

Pourcentage de votants : 79,74 % à Châteaubriant (au lieu de 83,66 % en 2007).

Votes de gauche :
En 2007 Ségolène Royal avait fait 26,98 % et le Parti Communiste : 1,54 %

En 2012 François Hollande fait 31,20 % et J.Luc Mélenchon 9,10 %. La progression est très sensible. Le total est supérieur au total national.

L’extrême-gauche et les écologistes :
En 2007 l’extrême-gauche avait fait 6,6 % à Châteaubriant. En 2012 elle ne fait que 1,9 %.

En 2007 les écologistes totalisaient 2,9 %.
Le score se réduit à 2,34 % en 2012.

Vote Bayrou :
François Bayrou fait 11,36 % en 2012, il avait fait 18,56 % en 2007 à Châteaubriant.

Vote Sarkozy :
N.Sarkozy avait fait 31,24 % à Châteaubriant en 2007, il ne fait plus que 28,82 %.
C’est pour lui une baisse importante, une sanction évidente.
Il était en tête dans 4 bureaux sur 6 en 2007. Il n’en conserve que deux en 2012, ceux où se trouvent les électeurs plus « vieux » : Marcel Viaud et Terrasses.
A quoi ont donc servi les visites de beaux ministres qui se sont multipliées à Châteaubriant ?

Vote Le Pen :
Jean Marie Le Pen avait totalisé 6,98 % à
Châteaubriant en 2007. Sa fille fait 12,98 % en 2012 soit quasiment le double, sans retrouver les 13,24 % de son père en 2002.

 Sur le Pays de Châteaubriant   (33 communes) 

Sur la carte ci-contre :

  • En rouge : Hollande en tête
  • En bleu : Sarkozy en tête

François Hollande est en tête dans 19 communes : à Châteaubriant, Derval, Erbray, Fercé, Issé, Louisfert, Jans, La Grigonnais, Mouais, Nozay, Puceul, Ruffigné, Saffré, St Aubin des Châteaux, St Vincent des Landes, Sion-les-Mines, Soulvache, Treffieux, Vay

N. Sarkozy est en tête dans 13 communes : à Abbaretz, Grand Auverné, La Chapelle Glain, Lusanger, La Meilleraye, Marsac sur Don, Moisdon, Noyal sur Brutz, Petit Auverné, Rougé, St Julien de Vouvantes, Soudan, Villepôt

Le Pen est en tête àJuigné des Moutiers. Seule commune en Loire-Atlantique ! Triste singularité !

 Résultats sur la 6e circonscription

M. HOLLANDE François  : 24570 voix soit 27,57 %
M. SARKOZY Nicolas : 23889 voix soit 26,81 %
Mme LE PEN Marine : 14297 voix soit 16,04 %
M. BAYROU François : 10141 voix soit 11,38 %
M. MÉLENCHON Jean-Luc : 9499voix soit 10,66 %
Mme JOLY Eva  : 2521 voix soit 2,83 %
M. DUPONT-AIGNAN Nicolas  : 1906 voix soit 2,14 %
M. POUTOU Philippe  : 1401 voix soit 1,57 %
Mme ARTHAUD Nathalie  : 674 voix soit 0,76 %
M. CHEMINADE Jacques  : 218 voix soit 0,24 %

Résultats en Loire-Atlantique  :

Hollande : 31 ,55 %
Sarkozy : 26,21 %
Le Pen : 12,26 %
Mélenchon : 11,59 %
Bayrou : 11,35 %

Résultats nationaux

François Hollande : 28,63 %
Nicolas Sarkozy : 27,18 %
Marine Le Pen : 17,90 %:
Jean-Luc Mélenchon : 11,11 %
François Bayrou : 9,13%
Eva Joly : 2,31 %
Nicolas Dupont-Aignan : 1,79 %
Philippe Poutou : 1,15 %
Nathalie Arthaud : 0,56 %
Jacques Cheminade : 0,25 %

Taux d’abstention : 19,42 %

La presse européenne se montre sceptique sur les chances de Nicolas Sarkozy de conserver sa fonction après le
6 mai, n’hésitant pas à qualifier « d’échec » la performance du candidat sortant

 Réactions

Jacques Auxiette (Président de la Région Pays de Loire) invite à « tourner la page de ce quinquennat catastrophique ».

Les organisations du Front de Gauche appellent les électeurs à battre la droite et l’extrême droite Sarkozy-Le Pen en se reportant massivement sur le candidat arrivé en tête François Hollande. « Le 6 Mai, nous voulons mettre le président sortant au plus bas niveau pour tourner la page de ce quinquennat terrible pour les salariés et les familles populaires ».

« Pour gagner l’augmentation des salaires, des retraites et des pensions, un pôle public bancaire, la retraite à 60 ans à taux plein et le remboursement à 100% des dépenses de santé qui comptent parmi les principales mesures de notre programme L’Humain d’abord, il faut une politique de gauche à la hauteur des enjeux ».

Pour Michelle Meunier (Sénatrice), il reste deux semaines d’ici au 6 mai pour se mobiliser et amplifier sur le terrain la dynamique du premier tour. Deux semaines pour convaincre et montrer qu’il y a bien deux visions opposées de la société qui s’affrontent :

  • - le rassemblement d’un côté, la division de l’autre,
  • - la solidarité et le partage des richesses d’un côté, le chacun pour soi de l’autre,
  • - une République irréprochable et plus démocratique d’un côté, la domination des plus riches et des amis du pouvoir de l’autre.

Pour le groupe d’oposition de la mairie de Châteaubriant : Le score de François Hollande à Chateaubriant n’est pas une surprise, les Castelbriantais ne se sont pas laissés bernés par des visites ministérielles régulières aux frais du contribuable pour venir soutenir le député en place ou pour annoncer la fin du tribunal d’instance (inauguration de la Maison de la justice).

Une inquiètude avec la montée du vote FN   sur notre commune qui passe de 7% à 13% en 5 ans, le discours des élus locaux, le député comme son frère, sur l’insécurité et la montée des violences sur la communauté de communes ne peuvent que favoriser une montée de l’extrème droite mais peut être est-ce une stratégie de campagne ou tout simplement un changement de parti politique !

Dans 15 jours, passons de l’espoir à la réalité, il faut que tous les électeurs des forces de gauche se retrouvent derrière François Hollande, plus son score sera élevé plus sa légitimité sera indiscutable. La droite a mis la France sur le déclin et seul le projet de François Hollande redonne de l’espoir aux Français. Signé : Pascal BIORET, Tél 06 84 20 34 03

L’UDB (Union Démocratique Bretonne) appelle à voter François Hollande

L’abstention est loin d’être aussi forte que pronostiquée par les instituts de sondage : la participation est de 80% pour 84% en 2007. Cela témoigne qu’au delà d’un débat dont le contenu n’a pas passionné, il y a une aspiration très forte au changement démocratique et social, une volonté d’en finir avec un cycle et une façon d’exercer le pouvoir.

L’UDB appelait dès novembre 2011 à voter Éva Joly au premier tour car elle était la candidate la mieux disante pour l’écologie, la diversité linguistique et culturelle, l’autonomie régionale au service des solidarités dans une VIe République rénovée voire fédérale, permettant la réunification de la Bretagne. Malgré la contre-performance de la candidate des écologistes, l’écologie pèsera de fait dans les politiques à venir en raison des contraintes imposées par l’épuisement des ressources et des matières premières et par le changement climatique.

L’UDB appelait dès novembre 2011 à voter François Hollande au second tour pour que le changement soit possible, pour restaurer la démocratie et la cohésion sociale. Nous avons besoin d’un président de gauche, nous avons besoin en juin d’une majorité de gauche, et l’UDB présentera des candidats pour participer à un changement donnant aux Régions les moyens de renforcer les solidarités, d’œuvrer à la transition écologique des territoires et de l’ économie ( énergie, transports, agriculture...), de promouvoir leur identité ( en Bretagne : langues et culture ).

La lecture de l’addition des scores des dix candidats selon les grandes familles de gauche et de droite, amène l’UDB à appeler à la mobilisation et au rassemblement à gauche pour ce second tour. Pas une voix ne devra manquer le 6 mai, car ce soir la victoire à gauche n’est pas acquise d’une manière sûre et certaine. Pour éliminer Sarkozy au second tour, le peuple de gauche doit se mobiliser dans sa diversité autour du candidat de gauche le mieux placé : François Hollande.

Ce vote de premier tour est également marqué par le score du Front national qui pour l’UDB n’est pas un vote d’adhésion mais un vote de protestation contre les effets des crises financières, économiques et écologiques dont les premières victimes sont les plus défavorisés : taux de chômage, dégradation du pouvoir d’achat, difficultés d’accès au logement, perte des emplois industriels, aggravation des inégalités sociales et territoriales, fermeture des services publics de proximité, inquiétude pour l’avenir, etc...

Préparer le second tour

Résultats Pays de Loire

Résultats par commune

Un reportage très complet sur Juigné des Moutiers qui a porté Marine Le pen en tête